Mauvaise pioche 458 Italia
6 6

83 posts in this topic

il y a 3 minutes, grhum a dit :

tu as raison..... mais ils n'ont que ça à foutre........;-)

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 1 minute, Black power a dit :

tu as raison..... mais ils n'ont que ça à foutre........;-)

ben  ...  si c'est leur part de rêve ...  ^_^

 

 

 

 

 

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, grhum a dit :

 

ben  ...  si c'est leur part de rêve ...  ^_^

 

 

 

 

 

 

t'as pas tort:P

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 6/18/2017 à 20:18, Square a dit :

Chers amis passionnés,

 

Je voulais partager avec vous ma douloureuse aventure en 458 Italia.

Cette auto m'avait fait rêver depuis sa sortie, en puis en septembre 2014, j'ai fini par trouver la configuration qui me plaisait : noire, jantes forgées, sièges racing cuir noir chez un revendeur qui a pignon sur rue : JFC Duffort Motors à St Germain en Laye. Immat : 

 

L'auto immatriculée BP-396-XJ est comme neuve, de 2011, 15 600km, quelques options, garantie 12 mois. L'historique est clair d'après le vendeur, elle a appartenu à Mr Roche (Roche Bobois). Je demande explicitement si l'auto a déjà été réparée, on me dit que non, seul le bouclier avant aurait été repeint en raison d'éclats de gravillons. Ils me le confirment d'ailleurs formellement par email car c'est une condition essentielle pour moi.

 

Le garage est superbe et le responsable des ventes est un ancien de chez Pozzi, je suis rassuré et j'y vais en confiance. Je craque et je signe un petit chèque de 145.000€, ce qui me semble une bonne affaire pour une belle auto de 2011 avant peu de km.

 

Les premiers mois sont top, j'adore cette auto, le pied total. Je m'étonne parfois du capot avant qui reste étonnement ferme.

J'en parle d'ailleurs ici, visiblement je suis le seul à devoir forcer comme cela. Curieux mais rien de grave.

 

Et puis, c'est au tour du gicleur de lave glace avant droit qui rentre un peu trop dans le bouclier.JFC Duffort me reprend la voiture pour l'emmener à leurs frais chez Lecoq et me rende la voiture "réglée". Le problème est presque réglé mais pas totalement. Curieux là encore.

 

Quelques mois plus tard, c'est le drame. Au moment de récupérer ma voiture, je constate une flaque de liquide au sol au moment de monter à bord. Pas 3 gouttes, une vraie flaque, probablement plusieurs litres. J'inspecte le bocal, il est totalement vide !

 

J'appelle Duffort pour les informer du problème, il me prête une 458 Spider pendant que l'auto repart chez Lecoq sur plateau, à leurs frais.

Je suis bleufé par le niveau de service. Duffort m'explique qu'une durite du radiateur avant avait un défaut d'usine, ils prennent en charge la réparation sans discuter et avec le sourire.

 

Je récupère la voiture mais avec un gros doute à l'esprit. Curieux tout de même. Le gicleur de phare, le capot avant, maintenant une fuite.

Quelques mois plus tard, je décide de faire quelques tours de Bugatti en mode à la cool pour comprendre le potentiel de l'auto. A retour, une révision s'impose et j'en profite pour faire reprendre une petite éraflure sur une jante avant. Je décide donc de la déposer chez Lecoq.

 

Lecoq me fait une révision et me reprend la jante (beau travail mais le tarif pique). Au moment de passer en caisse, c'est vendredi soir et l'assistante n'est plus là. Le chef d'atelier s'assied à son poste avec moi et saisit l'immatriculation dans l'ordinateur. Je vois alors 5 factures enregistrées pour ce véhicule. Le chef d'atelier semble assez ennuyé car il comprend qu'il vient de faire une bourde quand je lui demande une copie de l'ensemble des facture de ma voiture. Il refuse poliment en me disant qu'il doit obtenir l'accord de Duffort Motors.

 

Après une semaine de tractation, Duffort finit par donner son accord. Je constate alors avec beaucoup de surprise que la première facture détaille la reprise du bouclier avant, quelques semaines avant mon achat. Lecoq y indique qu'il dégage toute responsabilité, le véhicule ayant été accidenté et mal réparé. Le demi train avant droit a été réparé à la colle à pare-brise.

 

La mention portée sur la facture de Duffort datée d'avant mon achat est sans appel :

 
Véhicule ayant subi des dommages antérieurs. 
Patte optique avant droite cassée
Optique avant droite fissurée - Pièce à remplacer
Soudure supérieure treillis avant droit cassée
Déformation importante de la partie inférieure du treillis avant droit - Pièce à remplacer
Pare boue avant droit cassé - Pièce à remplacer
Aile avant droit remise en ligne partielle : mauvais affleurement des toles aile avant droit / capot avant - aile avant droit à réparer et à peindre
Renfort PC avant droit cassée
Grille latérale droite de bouclier avant maintenue avec trois vis non adaptées
Surplus de colle à pare brise sur l’intérieur droit du bouclier avant - Pièce à remplacer
Gicleur de lave phare avant droit fixée à son cache avec de la colle à pare brise - pièce à remplacer
Réparations non conformes aux règles de l’art
Sous réserve de démontage et dommages non visibles
Client avisé par téléphone et par ce document
Photos à disposition
Véhicule vu le 02/07/2014 par Gabriel Dorion
Revue de contrat effectuée le 08/07/2014 par Monsieur Dorion

 

Ce ne serait en soit pas dramatique sauf que toutes les pièces mentionnées comme à remplacer ne l'ont pas été.

Je suis sous le choc. L'auto qui m'avait fait tant rêver est une merguez...

 

Je contact JFC Duffort qui nie dans un premier temps, puis devant l'évidence, minimise d'abord la gravité avant de finir par accepter de me reprendre l'auto à un tarif "raisonnable". Je perds 15ke pour une auto que j'aurais gardé 18 mois. C'est encore raisonnable, le pire est évité. Duffort a presque été correct mais je reste terriblement déçu de voir partir cette auto.

 

Bien entendu, ce que j'avance là est étayé par les factures, échanges, courriers AR.

Avec beaucoup de recul, cela aurait pu être pire, et Duffort a été au final relativement correct, je tiens néanmoins à le souligner.

Le mieux aurait été de m'informer dès le début de la situation pour décider si oui, ou non, je souhaitais acheter ce véhicule en connaissance de cause.

La prochaine fois, je passerai par la case Ferrari pour un contrôle en bonne et due forme.

 

Aujourd'hui, je réfléchis à repartir sur une 458 Spider. J'avais vraiment adoré le Spider...

Espérons que la pêche à la 458 soit meilleure que la première fois...

 

 

 

458 Italia.JPG

DSC02129.JPG

DSC02130.JPG

DSC02131.JPG

DSC02132.JPG

DSC02133.JPG

DSC02134.JPG

 

 

Quand je voie le prix d achat en 2017 .

 

Aujourd'hui  la meme auto annee / km 160 000€

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'avais pas vu ce post. Ca fait peur...:blink:

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement çà fait peur et je découvre ce post.

 

Par contre, est ce que quelqu'un peut m'expliquer cette attitude?

 

Lecoq me fait une révision et me reprend la jante (beau travail mais le tarif pique). Au moment de passer en caisse, c'est vendredi soir et l'assistante n'est plus là. Le chef d'atelier s'assied à son poste avec moi et saisit l'immatriculation dans l'ordinateur. Je vois alors 5 factures enregistrées pour ce véhicule. Le chef d'atelier semble assez ennuyé car il comprend qu'il vient de faire une bourde quand je lui demande une copie de l'ensemble des facture de ma voiture. Il refuse poliment en me disant qu'il doit obtenir l'accord de Duffort Motors.

 

- En quoi Lecoq (maison sérieuse) peut refuser de donner des factures certes antérieures de son véhicule ?

- Que serait il passé si Duffort avait refusé?

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, seadweller a dit :

- En quoi Lecoq (maison sérieuse) peut refuser de donner des factures certes antérieures de son véhicule ?

- Que serait il passé si Duffort avait refusé?

C'est un problème juridique: les factures antérieures "appartiennent" au propriétaire de l'auto de l'époque / et/ou à celui qui a payé les réparations. Le garage ne peut pas décider de les communiquer au nouveau propriétaire si celui-ci ne peut pas produire une autorisation datée et signée de l'ancien propriétaire habilitant le garage à les communiquer au nouveau.

Bien entendu, tout le monde ne respecte pas ce principe à la lettre, mais il suffit d'une fois...et d'un ex-propriétaire sourcilleux.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci @speedy

Et en cas de refus de l'ancien propriétaire, une procédure devrait aboutir non?

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
6 6