6 6
RedDreams

Les infos et les potins de la saison 2020-2021

Recommended Posts

Mike051

Concernant Les Mercedes Rose, Todt affirme que c’est certainement parce que Racing Point a fait un meilleur boulot que les autres, donc il cautionne. Cela veut donc dire que cela va etre la ruée en 2022 vers des chassis partagéS. Cela doit discuter ferme en coulisse pour unir les forces et et se partager le boulot de conception des chassis...

Pas sûr en revanche, vu le gel, qu’il y ait grand chose qui change en 2021.

https://f1i.auto-moto.com/infos/opinion/todt-racing-point-derange-autres-teams-nont-qua-limiter/

 

Comme indiqué, c’est Renault qui risque de y perdre plus. Pour McLaren, ils auront peut etre l’année prochaine la possibilité de rejoindre le groupe de conception de la « Merclliams Point ».

Coté Ferrari, cela pourrait être plutôt pas mal si Haas amène Dallara dans le groupe de travail de la « Ferrhaas Roméo ».

En meme temps, en temps de crise, quoi de plus normal que de s’unir pour mutualiser les coûts? Les alliances industrielles ne datent pas d’hier: Twingo/Smart, 108/C1/Argo, Supra/Z4, etc... L’enjeu sera en revanche de mettre les bonnes interfaces entre ces équipes pour pouvoir bosser ensemble, à distance, sur un projet commun et sans se marcher dessus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
                 
RedDreams

Après Imola, retour du Ring et du Portugal au calendrier de la F1...

 

Si Covid-19 le veut bien...

Edited by RedDreams

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy
Il y a 13 heures, RedDreams a dit :

Après Imola, retour du Ring et du Portugal au calendrier de la F1...

 

Si Covid-19 le veut bien...

Oui, MAIS: les Grands Prix des États-Unis, du Canada, du Mexique et du Brésil sont annulés...

Share this post


Link to post
Share on other sites
RedDreams

Oui, un mal pour un bien... 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27

Je poste ici un bon résumé de la situation actuelle chez Ferrari.

Extrait de Auto Sprint, par Leo Turrini.

 

https://www.quotidiano.net/blog/turrini/da-silverstone-2018-a-silverstone-2020-5.6459

 

traduit par google : 

 

 

8 juillet 2018. Silverstone. Grand Prix d’Angleterre. Seb Vettel triomphe à bord de la Ferrari. En franchissant la ligne, il s'exclame à la radio : "Chez eux, on les bat chez eux". Il fait référence à Mercedes, dont le siège de l'équipe se trouve à Brackley, non loin du circuit historique britannique.
2 août 2020. La Formule 1 post Covid se prépare à retourner... sur la scène du crime. Le crime, oui : parce que cela fait un peu plus de deux ans, mais pour les Rouges de Maranello, c'était l'ère jurassique. Et ce qui suit est l'histoire d'un incroyable voyage du Paradis à l'Enfer, sans arrêts intermédiaires. Avec de nombreux doutes sur la possibilité d'acheter un billet de retour.
Commençons par là, à partir de ce 8 juillet 2018. Personne ne le sait, mais c'est la dernière victoire de Sergio Marchionne. Le successeur de Montezemolo est déjà à l'agonie, dans une clinique suisse. Un destin cruel ne lui laissera aucune échappatoire. Symboliquement, pour rester dans le monde des courses, le Président a fait ses adieux avec Vettel en tête du classement des pilotes et avec le Cavallino leader du classement des constructeurs.
Eh bien, le 8 juillet 2018, il n'y a pas si longtemps, personne ne songeait à remettre en cause le choix stratégique de Marchionne le Ferrariste. Au contraire, c'est un clin d'œil à la "méthode de travail horizontale" et à l'italianité de la structure technique. Quel bon Binotto ! Quel magicien Cardile ! Formidable Lotti, le motoriste retiré de la production ! Quelle leçon pour les concurrents malveillants toujours prêts à se moquer du système des spaghettis !
Apparemment, tout cela n'était qu'une illusion d'optique. Un mirage. Car alors Marchionne meurt et une trappe s'ouvre sous les pieds des Rouges. Mais allons-y dans l'ordre, car il y a une certaine méthode (pas horizontale !) dans cette folie.
Il est certain que le style de Sergio le Président envisageait également l'utilisation du talon aiguille. Les retraits précipités et quelque peu bizarres de James Allison et Lorenzo Sassi, entre 2016 et 2017, n'ont pas été des exemples de prévoyance. Torpillés DT et chef des motoristes pour les retrouver rapidement chez Mercedes, bref, ce n'était pas brillant. Ni le designer Resta, chez Alfa, au printemps 2018, avec une voiture qui se bat pour le titre et qui sera donc développée jusqu'à la fin de la saison.
Un en vaut bien un autre a été dit par les hommes politiques : et on a vu que c'était une foutaise. En politique. Mais aussi dans les stands.
Alors que Marchionne donne son empreinte au département des courses, l'inconfort de Maurizio Arrivabene s'accroît. Rude, souvent exagéré, le manager de Brescia ne partageait guère le style présidentiel. Mais il était un exécuteur, avec des marges d'autonomie très limitées.
Au contraire, Mattia Binotto s'est toujours reconnu dans la philosophie de l'héritier de Montezemolo. A tel point que son ascension résistible au sommet de la Scuderia coïncide avec la mise en œuvre des purges du Marquis Marchionne. C'est une chronique, après laquelle nous avons tous légitimement le sacro-saint droit de changer d'avis (et de schéma d'organisation du travail, nous le regretterions).
Pour résumer. Binotto est l'élève de Sergio. À la mort du président, les actionnaires bavent un instant. Puis ils confient la société à Camilleri, grand manitou de Philip Morris, qui a une excellente connaissance du monde de la F1. Et ils nomment John Elkann comme président.
Maintenant, je vais faire une attaque rapide ici. Le neveu de Gianni Agnelli en sait autant sur les courses F1 que moi sur la physique nucléaire. Et en fait, en 2019, il se présente au Grand Prix de Bakou, où Vettel et Leclerc font mauvaise impression. Chez Carletto, les pneus tendres étaient montés in extremis, juste pour accrocher le record du tour le plus rapide. Commentaire de John Elkann : "Je suis heureux parce que le tour rapide est à nous.
Non, ce n'est pas le cas. Il y a des rôles, pour ceux qui ne sont exercés que symboliquement, qui exigent une prise de conscience beaucoup plus importante. Arrêtons-nous là, pour l'amour de Dieu.
Pendant ce temps, Arrivabene se suicide en se plaignant publiquement des limites de l'équipe, ce qu'un Todt ou un Domenicali n'auraient jamais fait, pas même le météore Mattiacci. Pas de désordre sur la place, chez Ferrari. Alors Maurizio perd sa place. Au profit de qui ?
Binotto, bien sûr.
Nous sommes en janvier 2019 et quelque chose d'inexplicable se produit ici. Nous attendons tous que le nouveau chef d'équipe nomme un directeur technique. Non pas parce qu'il y a des responsabilités à assumer. Tout simplement parce que le chef du département des courses a tellement de tâches "politiques" qu'il ne peut pas avoir le temps de commander, même sur les ailerons ou les échappements. Enzo Ferrari l'avait déjà compris à l'aube des années soixante-dix du siècle dernier, lorsqu'il a secondé le Forghieri rugissant avec le Montezemolo déchaîné.
Pourquoi Binotto a-t-il conservé son double rôle ? Par confiance, il vous fait penser, dans la fameuse "méthode horizontale", pas de pyramide hiérarchique et bla bla bla bla.
Une erreur ? Bien sûr. Il doit y avoir une raison pour laquelle ils ne le font pas en Mercedes, même pas chez Alfa et Haas. Il a fallu tant de temps pour dire à Simone Resta, de retour de son apparition en Suisse, "tu fais le DT" ?
Cela a pris beaucoup de temps, évidemment.
Et nous sommes en 2019, l'an un après Marchionne. Leclerc arrive et part immédiatement comme une balle, Vettel encaisse mal et sur la gestion des pilotes il y aurait à écrire tout un numéro d'Autosprint. Pour ne rien manquer, puisque le groupe motopropulseur a atteint les performances de Mercedes, eh bien, il remet Corrado Lotti en production. Cela a-t-il un sens ? Non, mais c'est tout de même le cas, car il est temps de s'occuper de la Taupe.
Bien sûr, je ne suis pas un voyant, mais l'affaire du "Coup" qui a mis Ferrari en difficulté a été mise en lumière par celui qui écrit,.... au début personne n'y croyait et je réclame les droits d'auteur.
Juste pour que nous nous comprenions. Il y a un été, avant Spa, à Maranello, ils ont trouvé une solution "limite" qui poserait un problème aux concurrents. On a gagné en Belgique, à Monza, à Singapour. Le poteau a éclaté. Une réjouissance. Et attention : les inspecteurs de la FIA, invités à enquêter par Toto Wolff et Horner, ne trouvent rien d'irrégulier.
Seulement que.... Seulement que, des salles secrètes de Maranello, des informations confidentielles s'échappent. Ils glissent mystérieusement sur les tables des inquisiteurs.
Cas classique de tirs amis. Ici, il n'est pas question de discuter subtilement de la légalité ou non de cette solution technique : en F1, les meilleurs ont toujours été ceux qui interprètent au mieux les zones grises des règles.
Le vrai problème, c'est la fuite. Cela oblige Ferrari à passer le fameux "accord secret" : pour la série, "je sais que vous savez que je sais". Il n'y avait pas d'alternative et quant à la Taupe, je vous assure qu'elle est en bonne santé, il vous en prie.
Mais est-il suffisant de renoncer à la magie de l'unité de puissance pour expliquer le flop de 2020 des Rouges ? Bien sûr que non : peut-être que vous pourriez vous retrouver derrière Mercedes, qui sait combien elle est intelligente et qui, dans la Fia, a de bons amis, et évidemment d'anciens Ferraristes. Mais si vous êtes aussi derrière Red Bull, Racing Point, McLaren, parfois même Alpha Tauri, loin, c'est trop.
La réponse qui vient d'être donnée, vous savez, c'est que Marchionne s'est trompé. Fin de la méthode horizontale, qui nous a en fait bien servi. Mais les hommes restent les mêmes. Mattia Binotto, l'entraîneur, change de formule : De 4-3-3 à 4-5-1. La farine est identique, mais promet un pain différent. Je ne sais pas.
La pyramide remonte à Maranello. Mais le Saint-Esprit, peut-être, a déjà tout compris.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy
il y a une heure, geo27 a dit :

Je poste ici un bon résumé de la situation actuelle chez Ferrari.

Extrait de Auto Sprint, par Leo Turrini.

 

https://www.quotidiano.net/blog/turrini/da-silverstone-2018-a-silverstone-2020-5.6459

 

 

Il exagère: John Elkann sait plein de choses sur la F1: la preuve, hier il a déclaré: "je ne m'attends pas à ce que Ferrari gagne un Grand Prix avant au mieux 2022".

Faut être très compétent quand même pour faire un pronostic comme celui-là; nous, ça nous serait jamais venu à l'esprit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27
il y a 26 minutes, speedy a dit :

Il exagère: John Elkann sait plein de choses sur la F1: la preuve, hier il a déclaré: "je ne m'attends pas à ce que Ferrari gagne un Grand Prix avant au mieux 2022".

Faut être très compétent quand même pour faire un pronostic comme celui-là; nous, ça nous serait jamais venu à l'esprit.

Oui

Interview dans la Gazzetta

Une des rares fois ou il cause de F1

 

Extrait

https://motorsport.nextgen-auto.com/fr/formule-1/ferrari-elkann-mise-sur-2022-pour-un-nouveau-cycle,150574.html

 

Le pire, c'est que vu le niveau d'incompétence avoué et constaté depuis 2014 (et même avant en aéro), je ne vois pas comment ils vont trouver un truc miraculeux auquel les autres n'auraient pas pensé pour 2022.

Surtout que la révolution viendra surtout de l'aéro générale, domaine ou on les connait pour être super compétents.

les boites et power units seront quasi kifs à ceux de cette année d'après ce que j'ai compris.

 

 

2028 ? 😇

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27

Ca se précise pour finger chez les mercos roses

 

https://motorsport.nextgen-auto.com/fr/formule-1/vettel-n-aurait-plus-qu-a-accepter-l-offre-d-aston-martin-f1,150561.html

 

Je ne sais pas si le feu de paille va faire comme les Williams en 2014, année ou le moteur était au dessus de tout.

Je pense quand même que les Canettes, Mclaren et Ferrari vont rapidement leur repasser devant. 

 

 

Le meilleur volant "théorique" reste celui d'Albon.

Edited by geo27

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mike051

On parle aussi de Vettel....chez Alpha Tauri, dans le cas où la Mercedes Rose serait légalisée.

https://f1i.auto-moto.com/infos/mercato-f1/option-vettel-2021/

A mon avis, des rumeurs venant de l'entourage de Vettel pour faire monter les enchères dans ses négos avec Lawrence.

En revanche, je pense que Vettel n'a aucune chance de se servir d'Aston Martin pour monter ensuite chez Mercedes: il ne représente plus l'avenir à long terme, rôle dévolu à Russell.

 

Sur le long terme, la copie ne vaudra jamais l'originale. En tout cas, c'est la posture de Mclaren qui après avoir refusé l'alliance technologique avec Renault l'année dernière vient de refuser la boite de vitesses Mercedes pour l'année prochaine. Et Williams, autre écurie de grande expérience, ne s'aligne à priori pas non plus sur la philosophie de Mercedes bis (mais auront-ils le choix de résister s'ils se font racheter?).

 

A propos de boite de vitesses, refuser la boite de vitesses de Mercedes, c'est refuser la philosophie "plate" de cette dernière pour pouvoir conserver le profil "Rake" (même si c'est plutot un Rake light chez Mclaren). Dans l'article ci-dessous, ils n'hésitent pas à dire que c'est la boite de vitesses qui a été l'élément déclencheur de la décision de copier la Mercedes chez Racing Point:

https://f1i.auto-moto.com/magazine/magazine-features/analyse/formule-1-lart-de-copier/

 

En gros, jusqu'à l'année derniere, RP/FI était dans la mode du High Rake de RBR. Le problème qu'ils avaient, c'est que les points d'ancrage de suspension, sur la boite de vitesse Mercedes étaient prévus...pour un design plat, ce qui ne correspondait pas à leur philosophie. Ils faisaient par conséquent chaque année des compromis pour mettre une suspension arrière typée Rake sur une boite de vitesse typée plat.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mike051

Une explication sur les modifications autorisées entre 2020 et 2021 au niveau chassis et moteurs:

https://f1i.auto-moto.com/magazine/magazine-features/analyse/f1-pourront-evoluer-entre-2020-2021/

 

Kafka serait-il aux manettes de la direction technique de la FIA?

 

On apprend qu'il y a notamment 3 paliers de gel. Le 1er a déjà été franchi, mais un 2ème est à franchir au 8ème GP de la saison. IL faut donc espérer que la Scuderia redouble d'efforts avant ce 2ème palier.

Le 3ème se fera au 1er GP 2021.

Les jetons ne seront autorisés que sur les périmètres des paliers 1 et 2. Aucune possibilité de faire évoluer le périmètre du palier 3.

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27
il y a 44 minutes, Mike051 a dit :

Une explication sur les modifications autorisées entre 2020 et 2021 au niveau chassis et moteurs:

https://f1i.auto-moto.com/magazine/magazine-features/analyse/f1-pourront-evoluer-entre-2020-2021/

 

Kafka serait-il aux manettes de la direction technique de la FIA?

 

On apprend qu'il y a notamment 3 paliers de gel. Le 1er a déjà été franchi, mais un 2ème est à franchir au 8ème GP de la saison. IL faut donc espérer que la Scuderia redouble d'efforts avant ce 2ème palier.

Le 3ème se fera au 1er GP 2021.

Les jetons ne seront autorisés que sur les périmètres des paliers 1 et 2. Aucune possibilité de faire évoluer le périmètre du palier 3.

C'est tellement compliqué que je n'ai même pas envie de lire.

Tout le public s'en fout en plus.

Pourquoi inventer un tel reglement ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mike051

...parce que les ingénieurs se font plaisir! 

Je suis moi même ingénieur, et je bosse actuellement dans l’une des grandes boîtes d’ingénierie en France. Et bien tu sais quoi: on n’arrive pas à concevoir un truc simple, parce que les ingénieurs ne sont pas formatés comme cela. Ils veulent le 100%, prévoir tous les cas, y compris celui qui a une chance sur 10 millions de se produire et qui, pour le couvrir, va nécessiter une avalanche de complexité! 

 

Je me demande si les responsables des règlements techniques ne devraient pas dépendre d’un responsable du spectacle, de façon à ce que la technique soit asservie au spectacle, et non l’inverse.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ruvo

 

Tu as tout à fait raison d'autant plus que ce règlement serait aisé à mettre en place...  Il suffit de prendre en exemple sur celui de "Mario kart", envoyer des tortues, des bananes et des mines.

Plus besoin de passer des heures en soufflerie, seul un stage chez Ruggieri serait nécessaire.                   ..🤣

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27
il y a 37 minutes, Mike051 a dit :

...parce que les ingénieurs se font plaisir! 

Je suis moi même ingénieur, et je bosse actuellement dans l’une des grandes boîtes d’ingénierie en France. Et bien tu sais quoi: on n’arrive pas à concevoir un truc simple, parce que les ingénieurs ne sont pas formatés comme cela. Ils veulent le 100%, prévoir tous les cas, y compris celui qui a une chance sur 10 millions de se produire et qui, pour le couvrir, va nécessiter une avalanche de complexité! 

 

Je me demande si les responsables des règlements techniques ne devraient pas dépendre d’un responsable du spectacle, de façon à ce que la technique soit asservie au spectacle, et non l’inverse.

Je suis d'accord pour les ingénieurs.

mais justement, autant les laisser se faire plaisir.

A partir du moment ou  on limite le nombre de moteurs et de boites.

Et en plus qu'on va limiter le budget (je demande à voir comment ils vont contrôler...)

 

Pourquoi imposer les débits de carburants, les jetons, et toutes leurs conneries ?

 

100 l ou moins de carburant + des piles autant qu'ils veulent

un aileron avant et arrière fixe imposé 

et le reste libre hors effet de sol en rentrant dans le budget.

ce serait rigolo non ?

 

Ah oui, surement encore trop favorable à merco pour leur moteur.

A ce moment la, il faut aller vers un moteur unique.

C'est dommage pour les constructeurs,  mais si on veut de la bagarre en piste, c'est la seule solution.

et après ce serait un concours d'aéro.

Et il faudra imposer aussi cela.

formule monotype alors ?

 

Le responsable du show s'appelait Bernie.

il a fait beaucoup de bien.

mais la fin n'était pas top. 

bref, pas de solution miracle.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mike051

Alors, oui, un règlement bcp plus simple comme celui que tu indiques, moi j’achète! 🙂
Les écuries ont XM€ point barre (pilotes et management inclus) . Charge à elles de savoir si dans ce budget 90% doit aller aux ingénieurs et à la production, ou 50% à eux et 50% à un pilote vedette. 
Après tout, chacun serait libre de savoir s’il veut gagner des centièmes de seconde par un pilote ou par son châssis ou son moteur...

 

C’est marrant, hier soir j’ai regardé sur le replay de Canal le film de Polanski sur Jackie Stewart. Et bien, j’entendais des v8 et des v12, et je me disais que c’était bien la diversité (de là à penser que CDMx6 de F1 serait plus légitime pour se battre pour celle-ci..). Idem au Mans entre Toyota, Audi et Porsche qui avait chacun une philosophie technique différente pour au final être tous dans un mouchoir de poche. Là les ingénieurs s’éclataient, et le public aussi.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Johann
il y a une heure, Mike051 a dit :

Alors, oui, un règlement bcp plus simple comme celui que tu indiques, moi j’achète! 🙂
Les écuries ont XM€ point barre (pilotes et management inclus) . Charge à elles de savoir si dans ce budget 90% doit aller aux ingénieurs et à la production, ou 50% à eux et 50% à un pilote vedette. 
Après tout, chacun serait libre de savoir s’il veut gagner des centièmes de seconde par un pilote ou par son châssis ou son moteur...

 

C’est marrant, hier soir j’ai regardé sur le replay de Canal le film de Polanski sur Jackie Stewart. Et bien, j’entendais des v8 et des v12, et je me disais que c’était bien la diversité (de là à penser que CDMx6 de F1 serait plus légitime pour se battre pour celle-ci..). Idem au Mans entre Toyota, Audi et Porsche qui avait chacun une philosophie technique différente pour au final être tous dans un mouchoir de poche. Là les ingénieurs s’éclataient, et le public aussi.

 

C'est vrai et ça parait invraisemblable, mais à une époque, on avait des V8, des V10 et des V12 qui couraient ensemble. Des turbos et des atmos ensemble. Et deux marques de pneus. Et presque autant de marques de moteurs que d'écuries. Ca faisait une sacré combinaison de possibilités. C'était chouette

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
RedDreams

Ça y est, ça couine !... 

https://motorsport.nextgen-auto.com/fr/formule-1/apres-sa-performance-du-jour-mercedes-ne-se-fait-pas-beaucoup-d-amis,150766.html

Citation

Trois directeurs d’écurie, Christian Horner, Franz Tost et Günther Steiner ont alerté à Silverstone sur le fait que la domination de Mercedes et de Lewis Hamilton sur la Formule 1 pourrait finir par causer du tort au sport.

Mais peut-on demander à une équipe de ne pas progresser ? N’est-ce pas aux autres de trouver un moyen de rattraper les leaders ?

Ce sont les mêmes qui ont demandé la réduction des budgets... 

 

Faut demander à l'ACO de faire le règlement, comme ça il y en aura un différent chaque année pour que chaque constructeur puisse gagner le championnat à tour de role... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27

Ils sont tous en train de pleurer. 

Mais personne ne fait rien.

 

Plus il y a de règles,  pire c'est.

Ca favorise de plus en plus mercedes.

Leur moteur est le meilleur depuis 2014.

C'est comme ca.

Et si on le fige, c'est pas avec 3 bout de carbone sur un aileron qu'ils vont rattraper 50 ch.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Todeschini
Il y a 11 heures, RedDreams a dit :

C'est n'importe quoi!

Je suis pro Ferrari, et j'ai des doutes sur la totale légalité de la Mercedes, mais...

 

Depuis bien longtemps chaque sport a son super dominant.

Faut-il alors pénaliser les autres?

Non non et non, ce serait contre productif vis à vis de la nature même du terme compétition.

Ils n'ont qu'à se mettre au niveau.

 

Devait-on pénaliser Teddy Riner parce qu'il est trop fort ( 8x champion du monde je crois).

Devait-on pénaliser Sébastien Loeb ....(9x champion du monde).

Devait-on pénaliser Raphael Nadal à Roland Garros ( 12 victoires).

Devait-on pénaliser Marc Marques, Valentino à son époque, Kelly Slater, Robby Naish, Alberto Tomba, Mike Phelps, Usain Bolt......🙄

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mika 348
Il y a 12 heures, RedDreams a dit :

Ça y est, ça couine !... 

https://motorsport.nextgen-auto.com/fr/formule-1/apres-sa-performance-du-jour-mercedes-ne-se-fait-pas-beaucoup-d-amis,150766.html

Ce sont les mêmes qui ont demandé la réduction des budgets... 

 

Faut demander à l'ACO de faire le règlement, comme ça il y en aura un différent chaque année pour que chaque constructeur puisse gagner le championnat à tour de role... 

et c’est bien vrai. 
J’ai déjà du mal à regarder un GP entier, parfois même je coupe la TV au  vu du spectacle soporifique,  je ne suis donc pas près de retourner les voir sur circuit, compte tenu du spectacle présenté. 
 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27
il y a 44 minutes, Todeschini a dit :

...

Ils n'ont qu'à se mettre au niveau.

....

ils ne peuvent pas puisque le règlement est figé 

Et même s' il ne l'était pas, les moteurs sont limités et les essais interdits.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mika 348

Ferrari / mercedes /Renault y gagneraient sortir de la F1 comme elle est. 
‘ils devraient monter une compétition parallèle avec de nouvelles règles (chacun choisi son moteur, ses pneumatiques...) on pourrait voir évoluer des V12, des V6 turbo, des électriques pourquoi pas. 
on pourrait changer régulièrement de motorisation si le modèle défini en début de saison ne convient pas à l’usage. 
je délire sûrement, mais plus de liberté, plus de combat, plus de spectacle 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Todeschini
il y a 37 minutes, geo27 a dit :

ils ne peuvent pas puisque le règlement est figé 

Et même s' il ne l'était pas, les moteurs sont limités et les essais interdits.

 

Certes, mais cela ne fait pas 7 ans que le règlement est figé!

 

Mercedes est-elle magicienne?

Comment font-ils?

C'est truqué?🙊

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27
il y a 16 minutes, Todeschini a dit :

Certes, mais cela ne fait pas 7 ans que le règlement est figé!

 

Mercedes est-elle magicienne?

Comment font-ils?

C'est truqué?🙊

On ne sait pas si c'est truqué. 

En tout cas, personne n'a rien trouvé donc c'est non

L'année 2013 pour la préparation et le règlement 2014 ou "on" a fait un peu les règles moteurs selon ce qu'ils voulaient leur a donné un avantage que personne ne peut contester.

C'est les plus forts, clairement.

Mais les autres ne peuvent pas revenir au niveau.

Pas d'essai

Les jetons...

Il n'y a qu'a voir comment des motoristes comme honda en ont chiés juste pour faire marcher leur power unit.

C'est des usines à gaz ces trucs 

Et ca n'intéresse personne que ca consomme moins.

Ils n'auraient jamais du virer les moteurs atmo.

Mais les figer plutôt.

La convergence des performances moteur était optimale a l'époque.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
dragon1964
il y a une heure, geo27 a dit :

ils ne peuvent pas puisque le règlement est figé 

Et même s' il ne l'était pas, les moteurs sont limités et les essais interdits.

 

 

Ok, les moteurs sont limités lors des we de course et les essais interdits pour des raisons de coût ce qui est vraiment hypocrite car ils utilisent des tonnes de moteurs qui tournent sans arrêts sur les bancs, non ?

Il vaudrait mieux voir les pilotes les tester en essais ou lors des essais des GP, enfin, c'est mon avis ..

 

il y a 6 minutes, geo27 a dit :

On ne sait pas si c'est truqué. 

En tout cas, personne n'a rien trouvé donc c'est non

L'année 2013 pour la préparation et le règlement 2014 ou "on" a fait un peu les règles moteurs selon ce qu'ils voulaient leur a donné un avantage que personne ne peut contester.

C'est les plus forts, clairement.

Mais les autres ne peuvent pas revenir au niveau.

Pas d'essai

Les jetons...

Il n'y a qu'a voir comment des motoristes comme honda en ont chiés juste pour faire marcher leur power unit.

C'est des usines à gaz ces trucs 

Et ca n'intéresse personne que ca consomme moins.

Ils n'auraient jamais du virer les moteurs atmo.

Mais les figer plutôt.

La convergence des performances moteur était optimale a l'époque.

 

 

Bien d'accord avec toi !

 

La raison officielle c'était quoi?

J'espère que ce n'est pas pour faire des F1 qui consomment moins et/ou pour faire "écolo", car tout cela relèverait encore de l'hypocrisie ou de la malhonnêteté intellectuelle.

 

Ces groupes motopropulseurs, sont vraiment trop complexes, n'amènent rien si ce n'est la situation que l'on connait et accessoirement des F1 bien plus lourdes ce qui est aussi un non sens.

 

Je crois que sans refuser la course en avant technologique qui a fait l'histoire de la F1, il faudrait revenir à des systèmes plus simples, des moteurs atmosphériques ou turbos,  y compris pour l'aéro ce qui permettrait aux F1 de se doubler sans des systèmes batards comme celui du DRS...

S'ils veulent électrifier, il y a la formule E, mais dans tous les cas se sera la fin de la F1...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

6 6