6 6
Trois cinquante cinq

Interdiction de circulation des vehicules de plus de 30 ans

Recommended Posts

dragon1964

@Spboudart, j'ai lu avec attention ton message dont je te remercie puisque le schéma est très clair.

 

J'avoue que je ne connais pas grand chose sur le sujet et/ou que les éléments que j'ai reçu sont peut être au moins tronqués.

Cependant, si ces bateaux de croisières ou même les ferrys fonctionnent à l’électrique, pourquoi lorsqu'ils sont à quai, ils produisent des fumées noires? 

On dit souvent que ces bateaux et autre bateaux de commerces fonctionnent au fioul lourd au lieu de fonctionner avec un combustible plus raffiné qui serait moins polluant; est ce vrai ou pas, quel est ton expérience sur ce sujet? Merci 😉

(je sais que si le fioul utilisé est plus cher, les produits le seront plus aussi. Mais, il faut savoir ce que l'on veut, polluer moins ou pas, produire chez nous  avec de l'emploi et donc de la richesse, ou produire chez les autres avec chomage, bas salaire et appauvrissement du plus grand nombre...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
                 
camille
Il y a 3 heures, philF355 a dit :

Tu as oublié mort au coq qui chante le dimanche !!!  Pafff le coq !!

et les cigales chez nous!!😂

Share this post


Link to post
Share on other sites
nounou
il y a une heure, dragon1964 a dit :

@Spboudart, j'ai lu avec attention ton message dont je te remercie puisque le schéma est très clair.

 

J'avoue que je ne connais pas grand chose sur le sujet et/ou que les éléments que j'ai reçu sont peut être au moins tronqués.

Cependant, si ces bateaux de croisières ou même les ferrys fonctionnent à l’électrique, pourquoi lorsqu'ils sont à quai, ils produisent des fumées noires? 

On dit souvent que ces bateaux et autre bateaux de commerces fonctionnent au fioul lourd au lieu de fonctionner avec un combustible plus raffiné qui serait moins polluant; est ce vrai ou pas, quel est ton expérience sur ce sujet? Merci 😉

(je sais que si le fioul utilisé est plus cher, les produits le seront plus aussi. Mais, il faut savoir ce que l'on veut, polluer moins ou pas, produire chez nous  avec de l'emploi et donc de la richesse, ou produire chez les autres avec chomage, bas salaire et appauvrissement du plus grand nombre...)

Propulsion par moteurs électrique qui sont alimentés par de l'électricité produite par des générateurs qui fonctionnent au fioul lourd 

Share this post


Link to post
Share on other sites
camille
il y a 3 minutes, nounou a dit :

Propulsion par moteurs électrique qui sont alimentés par de l'électricité produite par des générateurs qui fonctionnent au fioul lourd 

Donc ça revient au même. Sur mon bateau tout était électrique du chauffage à la cuisine et jusqu'à à la clim mais j'avais un gros générateur....il fonctionnait au gas-oil et au mouillage il faisait du bruit sans parler des odeurs d'échappement... Mes voisins n'appréciaient guère et je le comprends mieux aujourd'hui, tout comme je comprends le point de vue de @Spboudart.

Share this post


Link to post
Share on other sites
philF355
Il y a 3 heures, Spboudart a dit :

l'utile est autorisé et on ne dit rien on laisse faire

- l'agréable doit être supprimé car inutile

La méditation de weekend !!!!

Philosophique je dirais 

Allez vous avez 2 heures !!

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Spboudart
il y a 55 minutes, dragon1964 a dit :

@Spboudart, j'ai lu avec attention ton message dont je te remercie puisque le schéma est très clair.

 

J'avoue que je ne connais pas grand chose sur le sujet et/ou que les éléments que j'ai reçu sont peut être au moins tronqués.

Cependant, si ces bateaux de croisières ou même les ferrys fonctionnent à l’électrique, pourquoi lorsqu'ils sont à quai, ils produisent des fumées noires? 

On dit souvent que ces bateaux et autre bateaux de commerces fonctionnent au fioul lourd au lieu de fonctionner avec un combustible plus raffiné qui serait moins polluant; est ce vrai ou pas, quel est ton expérience sur ce sujet? Merci 😉

(je sais que si le fioul utilisé est plus cher, les produits le seront plus aussi. Mais, il faut savoir ce que l'on veut, polluer moins ou pas, produire chez nous  avec de l'emploi et donc de la richesse, ou produire chez les autres avec chomage, bas salaire et appauvrissement du plus grand nombre...)

Je vais essayé de répondre a toutes tes questions.

Autant les bateaux de croisières sont diesel électrique pour la modularité qu'offre ce type de motorisation nécessaire à l'exploitation:

-Journée à quai

-Distance entre escales peu régulières (grosses distance imposant des vitesses de 20 noeuds pour une nuit puis 10 voir moins la nuit suivantes, etc... par exemple)

Autant la plupart des navires de lignes régulières utilisent un ou des moteurs de propulsion diesel exploité(s) à 85%, c-a-d au meilleur rendement d'un diesel.

Les ferrys ont donc généralement des gros diesel puissant (comme les porte conteneurs, etc...) pour effectuer l'aller-retour prévu au moindre coût, donc moindre consommation, donc moindre pollution.

Seulement le ferry, comparé a un autre navire de ligne fait sa ligne quotidiennement (voir plusieurs fois par jour), il doit donc également être très manœuvrant (afin d'évité l'utilisation de remorqueurs couteux). C'est aussi pourquoi le ferry est le type de navire qui a le plus gros rapport puissance/tonnage (volume).

A titre d'exemple un navire pétrolier qui passe 30 jours en mer avant d'arriver en escale est sous-motorisé et utilise des remorqueurs (le coût des remorqueurs sur la vie du navire sera faible par rapport à l'achat et l'entretien d'une motorisation plus puissante)

En revanche à quai un ferry utilise très peu de carburant (en tout cas moins qu'un navire de croisière qui conserve certains passagers dans la journée et la plus part de ses membres d'équipage, faut faire tourner des cuisines, buanderies, etc...) donc de plus en plus de ports permettent un branchement à quai (La Méridionale le fait à Marseille).

 

D'ou viennent les fumée noires? Comme pour une voiture à moteur diesel qui démarre à froid ou qui donne des coup de gaz puissants, les moteurs des bateaux qu'ils soient pour une production électrique ou voués à la propulsion ceux-ci émettent des fumées noires, sauf que les moteurs sont monstrueux:

Un ferry de 150 à 200m (entre 25000 et 35000 tons de jauge) à une puissance entre 25000 à 35000cv de propulsion

Un paquebot de 200m (env 40000 tons de jauge) à en général environ 15000kw de propulsion 

Les plus gros paquebot des monde font 360m (225000 tons de jauge) ont 60000kw de propulsion

Un gros porte conteneur de 360 à 400m (env 150000 à 230000 tons de jauge) ont entre 80000 à 100000cv 

Le plus gros pétrolier faisait 414m (550000 tons de jauge) pour une puissance de 60000cv

 

Les bateaux de commerce fonctionnent effectivement au fioul lourd, il y en a plusieurs sorte suivant la viscosité (380, 500 ou 700), mais ces FO ont évolué avec le temps et la réglementation, avant le 1er janvier 2020 le taux de souffre ne devait pas excéder 3,5% pour tous et 1,5% pour les navires à passager (certaines zones comme des ZFE avait été créées avec des règles encore plus restrictives : Mer baltique, etc..).

En presque 20ans de metier, j'ai dut livré une ou 2 fois un produit avec un taux supérieur à 3% (donc c'était une règles presque inutile, en tous cas avec ce qui sort des raffineries de FOS et probablement d'Europe, etc...)

En revanche, depuis le 1er janvier 2020 tous les navires n'étant pas équipé de Scrubber (system de nettoyage des fumées avec contrôles des émissions) doivent utiliser un FO contenant moins de 0,5% de souffre, et c'est plus compliqué à produire vraissemblablement.

 

Saches également qu'une réglementation européenne imposent (depuis 2016) aux navires qui font plus de 2 heures d'escales dans un port de passer au DO (diesel avec moins de 0,01% de souffre, c-a-d le même que celui utilisé dans une voiture) avant d'arriver à quai.

 

Fonctionner avec un combustible plus raffiné et moins polluant serait une hérésie. Je m'explique...

Cela risque de choquer un certains nombres mais c'est pourtant une triste réalité:

Les bateaux sont en fait des DEPOLLUANTs, ils sont hyper écologique en recyclant un déchet épouvantable.

Lorsqu'un pétrolier (pas le navire, le producteur) achète un lot de brut, souvent vendu par 1/2, 1 ou 2 Millions de baril, celui ci va le faire parvenir à sa raffinerie pour le traiter.

Si on considère qu'il a payé le baril autour des 50$, la tonnes lui revient à 370$ et le litre autour des 0,32$ (dépendant de la densité).

Le raffinage commence et on extrait des produits a forte valeur ajoutée, certains produit chimiques vendus hors de prix, puis des huiles vendues très chères, enfin des carburant aviations puis des essences, du kérosène, des gasoils, des fuel domestiques, etc... que des produits dont on ne pas se passer actuellement.

La ils se sont déjà gavé et il leur reste une grosse merde, une pâte épaisse impossible a pomper à moins de 30°.

Le remettre dans les trous d'ou le brut vient couterai un petite fortune.... l'idéal c'est de le bruler.

Les énormes moteurs diesel des navires sont idéal pour cela.

 

Pourquoi ne pas nous avouer pas cette réalité?

Le FO était vendu à 350$-400$ la tonnes avant le 1er janvier 2020 et maintenant que ca teneur en souffre est inférieur à 0,5% c'est 400-450$ à peine en dessous du prix du gasoils.

Les pétroliers ne peuvent pas avouer qu'ils ont besoins des navires pour recycler leur résidu de raffinage alors qu'ils se gavent sur leur compte. Il vaut mieux continuer a dire que les bateaux polluent plutôt que perdre de l'argent.

 

Tant qu'on aura besoin de produits chimiques, plastiques, pétroliers, etc...  on aura besoin de bateaux pour transporter mais pour recycler.

  • Like 2
  • Thanks 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Romano456

Merci pour ce commentaire très instructif!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Magnum Power

 

Très intéressant, merci.

Ca va contre les idées reçues que l'on entend généralement.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
grhum
il y a 19 minutes, Spboudart a dit :

 

Tant qu'on aura besoin de produits chimiques, plastiques, pétroliers, etc...  on aura besoin de bateaux pour transporter mais pour recycler.

 

très instructif .. merci .

 

je ne savais pas cela .

 

ça me fait penser au fameux schéma expliquant le raffinage  , on va forcement  produire du Go et du super en % non modifiable  .

on fera quoi de tout ce carburant une fois les moteurs sortis de la circulation ? 

 

 


1060800639_ClassicCourses-Revivezlhistoiredelacourseautomobile-MozillaFirefox.thumb.jpg.3049d81cfb9890107db7166f23c06203.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
nounou
Il y a 2 heures, camille a dit :

Donc ça revient au même. Sur mon bateau tout était électrique du chauffage à la cuisine et jusqu'à à la clim mais j'avais un gros générateur....il fonctionnait au gas-oil et au mouillage il faisait du bruit sans parler des odeurs d'échappement... Mes voisins n'appréciaient guère et je le comprends mieux aujourd'hui, tout comme je comprends le point de vue de @Spboudart.

C'est +- ce que nos gouvernant sont en train de mettre en place avec la locomotion électrique. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
dragon1964

Un grand merci  @Spboudart pour toutes ces informations des plus détaillées et fort passionnantes.

Je ne savais, parmi toutes les infos que tu as données, que les différents produits issu du raffinage qui ont d’ailleurs conduits à produire des voitures diesel pour « éliminer » le gazoil.

 

Pour l’action que tu peux qualifier de positive pour « recycler les résidus de raffinage » des pétroliers, effectivement, ça me choque, car je pense, sans les connaître, que l’on pourrait trouver de meilleures solutions qui seraient beaucoup moins néfastes pour le rejet de particules et pour l’émission de gaz à effet de serre....  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Spboudart
il y a 52 minutes, grhum a dit :

on fera quoi de tout ce carburant une fois les moteurs sortis de la circulation ? 

Effectivement, on a actuellement un status quo, que se passera t'il plus tard?

Cependant les projections pour le maritime changent avec le développement du LNG, etc...

 

1750776305_Capturedcran2020-12-2019_30_02.thumb.png.351abd16fd22fb56775260dea62f20de.png

 

il y a 9 minutes, dragon1964 a dit :

Pour l’action que tu peux qualifier de positive pour « recycler les résidus de raffinage » des pétroliers, effectivement, ça me choque, car je pense, sans les connaître, que l’on pourrait trouver de meilleures solutions qui seraient beaucoup moins néfastes pour le rejet de particules et pour l’émission de gaz à effet de serre....  

C'est en cours comme le montre le graphique ci-dessus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
camille

Merci @Spboudart pour  nous avoir fait un exposé qui nous montre une réalité qui va à contre courant de ce que l'on peut lire ou entendre.

Tout ceci pose le problème des résiduts du raffinage qui nous restent sur les bras une fois les produits nobles produits. Mais le problème à mon avis va se poser aussi pour le gas-oil lorsque toutes les voitures ( avant d'être électriques ) vont rouler à l'essence. Qu'en faire ?  Le jeter mais où? le bruler sans polluer mais comment?

Share this post


Link to post
Share on other sites
ladivademaranello26

Au moins quelqu'un qui maîtrise vraiment son sujet et éclaire nos lanternes...et qui nous apprend une foultitude de choses, bien loin de l intox habituelle et du n'importe quoi...respect...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Spboudart
Il y a 10 heures, camille a dit :

Tout ceci pose le problème des résiduts du raffinage qui nous restent sur les bras une fois les produits nobles produits.

Les pétroliers sont très inventifs.

Example:

En passant le taux de souffre de 3,5% à 0,5%, il a fallu trouver des solutions.

Avec mon navire je livre dans une bonne année 450000T, et même si j'ai écris plus haut qu'il était extrêmement rare que je livre un produit sulfuré à plus de 3%, il était en moyenne à 2,5%.

Cela fait env 9000T de souffre qui leur reste sur les bras.

Alors, juste à coté du poste à quai ou je charge ils viennent d'ouvrir une magnifique usine d'export de goudron par camion. COINCIDENCE????

Chaque matin des dizaine de camion partent chargé d'un produit qui est probablement beaucoup plus sulfuré qu'il ne l'était avant. 

Forcement Ils en produisent bien plus q'avant, du coup, le bon côté des choses, c'est qu' on va avoir de belles routes et on pourra mieux en profité avec nos bolides.

Share this post


Link to post
Share on other sites
camille

En hors sujet, J'ai regardé tout ce que représente la filière "Pétrole" et tous les domaines dans les quels elle intervient. A la fin je me demande comment nous ferons pour vivre sans ce fameux or noir.

En gros il intervient pour 59% dans les transports : voitures, camions, avions, navires, trains.

Le reste plus de 40%  va être transformé pour produire des matières plastiques, des textiles ( nylon, polyester ), des détergents, des adhésifs, des bitumes, du goudron, des engrais, les graisses et paraffines, des pesticides, des caoutchoucs, des huiles, des cires, des solvants, du souffre  et même des médicaments.

J'ai appris que 5% de l'électricité mondiale est fabriquée grâce au pétrole, mais il sert aussi à nous chauffer et à cuire nos aliments à partir des gaz de raffinage extraits.
Et je vois que si on assiste à une demande en forte hausse d'un des dérivés ( essence par exemple )  il faut réussir à écouler la surproduction des autres dérivés ( fioul ou gaz par exemple ).

Voilà le problème posé pour les années à venir.

Que ferons nous de tous les excédents de dérivés lorsque tout le parc auto mondial sera électrique ? je parie que nous brulerons du pétrole pour le transformer en électricité. Et où sera alors le bénéfice pour la planète?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ruvo
il y a 4 minutes, camille a dit :

? je parie que nous brulerons du pétrole pour le transformer en électricité.

 

 

Et aussi pour brûler les hérétiques que nous sommes...Enfin nos enfants.

 

De tous temps la vie n'a été qu'une suite de consensus, ceux qui ne vont que dans une direction, se trompent toujours de route.

 

Vitium omne semper habet patrocinium suum. (Publius Syrus)

Share this post


Link to post
Share on other sites
dfiordean
il y a une heure, camille a dit :

En hors sujet, J'ai regardé tout ce que représente la filière "Pétrole" et tous les domaines dans les quels elle intervient. A la fin je me demande comment nous ferons pour vivre sans ce fameux or noir.

 

 

 

C'est très simple, on va reculer. Il faut pas se mentir, l'énergie disponible c'est ce qui a permis le développement sans précèdent du dernier siècle.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

6 6