2 2
helico1976

Remise en état intérieur cuir de ma 308 QV

Recommended Posts

helico1976

Je viens juste de restaurer entièrement les cuirs de ma 308 récemment achetée.

Le cuir était en état moyen. De loin il ne présentait pas trop mal. De près c'était moins bien.

La teinte de surface des cuirs Conolly finit par sécher et se craqueler. Rien à faire, les produits hydratants ne peuvent pas rattraper le vieillissement.

Sur du noir, une reteinte approximative classique cache la misère des micro fissures. Sur du Tan ou du Crema, il faut que ce soit reteinté parfaitement pour que cela soit très beau. Donc décapage intégral chimique afin de ne pas abîmer le grain original du cuir.

 

J'ai gardé la couleur originale Tan.

J'ai utilisé la technique des pinceaux de modélisme pour ne pas peindre les fils des coutures et leur garder l'aspect et la couleur originale.

J'ai choisi de ne pas faire remplacer le cuir pour garder le cuir original, et tout le travail de sellerie Ferrari de l'époque.

 

Produits utilisés :

- décapant peinture (âmes sensibles s'abstenir !), des dizaines de chiffons microfibres et un bon masque de protection peinture 3M

- teinte, cuir liquide, essence de dégraissage => Colourlock

- huile nourrissante et nettoyant => Leatherique

 

C'est un travail très long et pénible, environ 80h pour la console et les sièges (inclus démontage et remontage). Le plus long est de passer 4 couches fines autour de toutes les coutures.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
                 
helico1976

Graissage et macération pendant 1 semaine. Le moelleux retrouvé est fantastique. L'aspect est le même que du cuir brut aniline.

resto4.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
helico1976

Réparation de 2 trous invisibles sous le mécanisme de réglage des sièges => pièce de tissus glissée dessous, collage, puis cuir liquide pour combler le trou.

resto5.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
helico1976

Après dégraissage complet, on re-teinte. Enorme travail, avec les pinceaux de modélisme (tailles diverses, de 0 jusqu'aux petites brosses), le nez sur les coutures pour ne pas les teinter. C'est la partie qui réclame beaucoup de concentration et précision. 4 couches nécessaires (très fines).

Photo de droite, les éléments en cours de teinte puis séchage de 24h entre les couches.

resto6.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
helico1976

Elements de console centrale

(l'autre gros morceau avec frein à main a été fait in situ dans l'auto)

 

 

resto8.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
helico1976

On en profite pour nettoyer tout ce qui tombe sous la main.

Graissage de la commande de boite et ses caoutchoucs.

Polissage de la plaque protection métal pied droit conducteur.

Restauration des interrupteurs de lève-vitre (peinture blanche des flèches) => très galère mais le résultat est nickel

Changement de la vitre d'horloge (nouvelle vitre en verre percé origine USA) => très fragile, travail minutieux d'une heure pour que tout soit parfait

 

 

 

resto9.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
TripleBlack®

Beau travail.

`Qu'est ce qui fait selon toi, que l'on ait l'impression que l'origine était crema tellement il est clair ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
helico1976

Moquettes, ceintures, tissus plage arrière entièrement nettoyés, plus facile quand les sièges sont démontés.

 

 

 

 

resto10.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
helico1976

Résultat final : quasi comme neuf. Le grain du cuir est bien là.

La sellerie complexe de la QV est magnifique avec toutes ses coutures.

La bonne odeur d'origine du cuir est présente.

 

La couleur varie selon l'éclairage, et prendre du Tan en photo est toujours très difficile.

 

 

resto11.JPG

resto12.JPG

resto14.JPG

resto15.JPG

Edited by helico1976
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
helico1976
il y a 19 minutes, TripleBlack® a dit :

`Qu'est ce qui fait selon toi, que l'on ait l'impression que l'origine était crema tellement il est clair ?

Les peaux teintées et décapées chimiquement comme dans ce cas, ressortent très claires. Le cuir est redevenu brut et dans la couleur naturelle de la peau de vache d'origine. La teinte d'origine n'est pas dans la masse mais sur la surface (plus ou moins profondément).

 

Après décapage chimique, la surface ne contient plus aucun élément de teinte, et est trés poreuse.

 

Je précise qu'il m'a fallu environ 8 litres de décapant peinture pour tout retirer.

Edited by helico1976

Share this post


Link to post
Share on other sites
TripleBlack®

Merci, c'est très étonnant ! (et très courageux de ta part sans dé-housser)...

J'aimerai bien voir le touché en vrai.

Edited by TripleBlack®

Share this post


Link to post
Share on other sites
helico1976
il y a 2 minutes, TripleBlack® a dit :

Merci, c'est très étonnant ! (et très courageux de ta part sans dé-housser)...

J'aimerai bien voir le touché en vrai.

Le cuir est souple, très doux et assez mat.

L'aspect brillant et micro-fissuré a disparu.

Le grain est visible.

Les coutures sont préservées. Elles sont beige clair d'origine, donc différentes de la teinte des peaux. Beaucoup de gens reteintent les fils, mais on perd l'aspect de la fibre de coton, et la couleur qui contraste un peu quand on regarde de près. Sur une QV ou une 328, je trouve que garder les fils d'origine intacts c'est vraiment le must.

 

J'ai volontairement gardé les petits plis. Il aurait été facile de les remplir de cuir liquide pour que tout soit parfaitement lisse. Mais je trouve que c'est mieux de garder la patine des sièges, on voit les petits plis du cuir sur les zones sollicitées, mais la teinte et l'aspect sont parfaits.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seb38

Félicitations pour ce travail de titan…..et surtout le résultat  😀

Share this post


Link to post
Share on other sites
bertrand59

Bravo pour ce gros travail.

 

Cependant je suis toujours surpris de lire que la couleur d'origine est "Tan". Autant que je sache ce code couleur n'existe(ait) pas chez Ferrari. Evoqué il y a peu dans un autre sujet il s'agit la plupart du temps du Beige 3218 ou 4208.

Comment as tu choisis la teinte SVP ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Trois cinquante cinq

Un travail incroyable , féliçitations !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Piu Bella Macchina

Un magnifique résultat à la hauteur de ton investissement en temps, patience et méticulosité. Félicitations!

Share this post


Link to post
Share on other sites
helico1976
Il y a 9 heures, bertrand59 a dit :

Bravo pour ce gros travail.

 

Cependant je suis toujours surpris de lire que la couleur d'origine est "Tan". Autant que je sache ce code couleur n'existe(ait) pas chez Ferrari. Evoqué il y a peu dans un autre sujet il s'agit la plupart du temps du Beige 3218 ou 4208.

Comment as tu choisis la teinte SVP ?

On parle de la même chose, le mot Tan est utilisé en anglais pour ce qu’on appelle beige… idem pour crema et magnolia, etc.

 

Pour le choix de la couleur, j’ai pris le 4208, qui était ce qui correspondait exactement à la couleur originale relevée sur ma voiture dans des zones invisibles sous les sièges et la console.

Share this post


Link to post
Share on other sites
LINO27

Félicitations superbe boulot!🤩


Lino27

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lodein

Félicitations pour cet énorme travail (surtout pour épargner les coutures) c'est superbe.

 

Lodein

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cavalino_59

quel travail de fou 😱

mais vu le résultat ça valait le coup, c'est superbe

 

(pour les coutures, ça n'aurait pas était plus simple ou rapide de les "masquer" avec un film liquide?)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy
Il y a 22 heures, helico1976 a dit :

Je viens juste de restaurer entièrement les cuirs de ma 308 récemment achetée.

Le cuir était en état moyen. De loin il ne présentait pas trop mal. De près c'était moins bien.

La teinte de surface des cuirs Conolly finit par sécher et se craqueler. Rien à faire, les produits hydratants ne peuvent pas rattraper le vieillissement.

Sur du noir, une reteinte approximative classique cache la misère des micro fissures. Sur du Tan ou du Crema, il faut que ce soit reteinté parfaitement pour que cela soit très beau. Donc décapage intégral chimique afin de ne pas abîmer le grain original du cuir.

 

J'ai gardé la couleur originale Tan.

J'ai utilisé la technique des pinceaux de modélisme pour ne pas peindre les fils des coutures et leur garder l'aspect et la couleur originale.

J'ai choisi de ne pas faire remplacer le cuir pour garder le cuir original, et tout le travail de sellerie Ferrari de l'époque.

 

Produits utilisés :

- décapant peinture (âmes sensibles s'abstenir !), des dizaines de chiffons microfibres et un bon masque de protection peinture 3M

- teinte, cuir liquide, essence de dégraissage => Colourlock

- huile nourrissante et nettoyant => Leatherique

 

C'est un travail très long et pénible, environ 80h pour la console et les sièges (inclus démontage et remontage). Le plus long est de passer 4 couches fines autour de toutes les coutures.

 

Juste une petite précision. Ce n'est pas une teinte que Conolly appliquait à l'origine et qui vieillit mal, c'est un ENDUIT de scellement, ce qui donne au cuir ce toucher "plastique", qui vieillit mal et se craquèle et se fendille avec l'âge...parce que c'est de l'enduit.

Par le passé, on considérait que le cuir automobile devait être protégé des "agressions extérieures" comme les boutons de pantalon, la transpiration, etc, et donc, les fabricants de cuir appliquaient ces enduits de scellement, qui donnent au cuir un aspect un peu "plastique".

Vers le milieu des années 1990, les clients d'automobiles sportives et autres voitures de luxe ont voulu avoir dans leurs autos des cuirs qui ressemblaient aux canapés de leur salons, et les fabricants d'automobiles ont abandonné les enduits de scellement pour proposer des cuirs plus souples et beaucoup plus doux au toucher, mais qui vieillissent moins bien et sont plus fragiles.

 

Tu as donc enlevé l'enduit de protection de ton cuir, lequel cuir est très beau puisque l'enduit (complètement craquelé et fendillé) a parfaitement joué son rôle.

 

Pour ceux d'entre vous qui connaissent, c'est exactement le même principe pour les blousons d'aviateurs des années 1940: la peau est protégée à l'extérieur par un enduit de même nature, qui imperméabilise mais donne l'impression que le cuir est "peint"; on peut enlever cet enduit avec de l'acétone (c'est même prévu dans les instructions de l'époque...) ce qui redonne à la peau son aspect d'origine, mais lui fait perdre son imperméabilisation. De la même façon, l'enduit finit par se craqueler avec le temps.

Edited by speedy
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

2 2