4 4
RedDreams

Formule 1 2021 #5 : Grand Prix de Monaco

Recommended Posts

Mike051

Concernant Mick, sans vouloir le protéger, mais on a vu en F2 que c’est une personne qui a besoin de temps pour s’habituer et monter de niveau. Certes, ce n’est pas son nom qui doit justifier d’etre plus patient avec lui qu’un autre, mais on le savait avant même le début de la saison.

Notons tout de même que Mazepin ne s’est pas planté une seule fois du we! On l’enfonce tellement qu’il faut aussi reconnaître quand il fait quelque chose de remarquable.

 

Pour Bottas, je pensais que Toto allait avancer une autre raison: vu qu’il s’agit de la roue avant droite, je pensais que cela pouvait être dû à un grippage consécutif à une touchette au virage 19 (virage Leclerc /Verstappen).

Share this post


Link to post
Share on other sites
                 
Johann
à l’instant, geo27 a dit :

Celui qui s'en est le mieux sorti comme nouveau dans l'équipe,... C'était Russel quand il a remplacé Hamilton et qu'il a failli gagner en humiliant Bottas. 😇

Peut être pour çà qu'ils sont tous un peu nerveux chez merco.

 

 

Rien à voir, mais un qui m'impressionne toujours autant, c'est Norris. Une perle lui.

Bonne humeur.

Rapide

Pas de faute.

Un bon.

 

 

moi pour l'instant, il ne m'a pas créé un choc, Norris 🙂

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27
il y a 11 minutes, Mike051 a dit :

Concernant Sainz et Leclerc, d’accord avec @camille et @geo27:

- la Scuderia a tendance à surprotéger un peu Leclerc (et meme nous!). A sa défense, il faut dire qu’il fait preuve d’une bonne franchise surtout quand il merde, ce qui peut changer de la mauvaise fois que nous pouvons voir chez d’autres. Donc ça pousse pour ne pas l’enfoncer lorsqu’il commet une erreur

 

Avec Spa et surtout Monza 2019, c'est une super star en Italie (et ailleurs).

Et quelque part, il a fait faire d'énormes économies à Ferrari en poussant dehors Finger. Sinon, ils pouvaient se l'enrouler autour du coup pendant encore quelques saisons si on n'avait pas vu la différence avec un autre pilote aux dents longues.

Kimi le laissant bien tranquille en respectant son contrat.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy
il y a 8 minutes, Johann a dit :

 

moi pour l'instant, il ne m'a pas créé un choc, Norris 🙂

Je suis comme Georges sur ce coup-là:, je le trouve de plus en plus bon...on devrait en savoir plus après Bakou: sur le podium de Monaco, puis au débrief, Max Verstappen et Carlos Sainz Jr se moquaient gentiment de lui en disant qu'il était leur favori pour Bakou...mais je crois qu'ils ne plaisantaient pas tant que ça!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yves
il y a 14 minutes, Johann a dit :

 

moi pour l'instant, il ne m'a pas créé un choc, Norris 🙂


mon dieu ... 🤭

Share this post


Link to post
Share on other sites
JM78
Il y a 1 heure, Johann a dit :

 

moi pour l'instant, il ne m'a pas créé un choc, Norris 🙂

Faut être vif avec toi 😀...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Johann
il y a 29 minutes, JM78 a dit :

Faut être vif avec toi 😀...

 

Oui, j'avoue 😉 Mais il y a des fois où je ne peux pas m'empêcher

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27

Pour la petite histoire, être en pole et ne pas partir, c'est arrivé seulement 4 fois avant Leclerc :

 

Trulli au GP des USA 2005. Le fameux GP dont on a parlé il y a peu avec le problème Michelin.

Pironi en Allemagne 1982. Il s'est atrocement blessé le samedi alors qu'il avait la pole.  

Schumacher France 1996. Il casse son moteur dans le tour de reconnaissance.

Et Jarier en Argentine 1975. Transmission cassée avant de prendre le départ.

 

5 fois depuis que la F1 existe, c'est assez rare pour le signaler.

 

 

Source

https://www.formulapassion.it/motorsport/formula-1/f1-piloti/pole-e-niente-gp-quattro-i-precedenti-prima-di-leclerc-f1-schumacher-ferrari-trulli-jarier-pironi-gp-monaco-toyota-567435.html

 

  

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy
il y a 43 minutes, geo27 a dit :

[...]

Et Jarier en Argentine 1975. Transmission cassée avant de prendre le départ.

[...]

Le pauvre Jarier et les deux premiers Grand Prix de 1975! Elle marchait super-bien, la Shadow, au début de la saison:

G.P d'Argentine, J-P.J en Pôle-Position, mais ne prend pas le départ: transmission cassée

G.P du Brésil: J-P.J en Pôle-Position à nouveau, en tête du 5è tour (après avoir dépassé Reutemann, mieux parti) jusqu'au 32è tour (c'était le GRAND circuit d'Interlagos, avec seulement 40 tours) abandon après avoir passé les trois-quarts de la course en tête, sur ennui d'alimentation d'essence...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mike051
Il y a 4 heures, speedy a dit :

Je suis comme Georges sur ce coup-là:, je le trouve de plus en plus bon...on devrait en savoir plus après Bakou: sur le podium de Monaco, puis au débrief, Max Verstappen et Carlos Sainz Jr se moquaient gentiment de lui en disant qu'il était leur favori pour Bakou...mais je crois qu'ils ne plaisantaient pas tant que ça!

 

Ses 2 dernières années ont déjà été bonnes. Je l'ai déjà dit mais je me souviens du GP de France 2018 où, en GP2, lui et Russell avaient vraiment des trajectoires bien distinctes et assez impressionnantes par rapport aux autres à St Beaume. 

Moi aussi, il m'impressionne par sa fiabilité. A part Barcelone où il était un peu moins dans le coup, mais sinon il répond toujours présent, est fiable, est rapide en qualif, et en plus il est souriant et visiblement bien plaisantin. Il semble en outre être un bon metteur au point, si tant est que cette qualité existe encore tant les simulateurs et ingénieurs font le travail en amont. Et ces qualités, ils les avaient déjà quasi toutes dès son arrivée (précoce) en F1. Impressionnant.

Maintenant, c'est aussi dans la difficulté que l'on voit les meilleurs. Or, pour le moment, Mclaren n'a été que sur une pente ascendante depuis qu'il y est. Il deviendra grand le jour ou Mclaren fera un pas en arrière et où lui sera toujours présent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27
à l’instant, Mike051 a dit :

....

Maintenant, c'est aussi dans la difficulté que l'on voit les meilleurs. Or, pour le moment, Mclaren n'a été que sur une pente ascendante depuis qu'il y est. Il deviendra grand le jour ou Mclaren fera un pas en arrière et où lui sera toujours présent.

Oui mais Ricciardo, c'est pas une pince pourtant.

Et même avec une auto visiblement meilleure que l'Alpine, il prends l'eau. La confrontation fait mal.

Bizarre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mike051
il y a 2 minutes, geo27 a dit :

Oui mais Ricciardo, c'est pas une pince pourtant.

Et même avec une auto visiblement meilleure que l'Alpine, il prends l'eau. La confrontation fait mal.

Bizarre.

 

Je me trompe si je dis que Ricciardo n'a connu que des moteurs Renault depuis qu'il est compétitif en F1 (ie: depuis 2014, j'exclue les années HRT où de toute façon c'était des PU différents)? 

C'est vrai que cela semblerait bizarre d'avoir du mal à s'habituer à un moteur, car le style de conduite est plus impacté par le chassis que le moteur, mais c'est à se poser la question...

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy
il y a 7 minutes, geo27 a dit :

Oui mais Ricciardo, c'est pas une pince pourtant.

Et même avec une auto visiblement meilleure que l'Alpine, il prends l'eau. La confrontation fait mal.

Bizarre.

Oui. J'aime bien Daniel Ricciardo - ce serait difficile de ne pas l'apprécier -, et si je peux me montrer assez cruel quand Norris est plus vite que lui, je ne comprends pas bien ce qui se passe. Est-ce qu'il est en train de lui arriver ce qu'il avait imposé à Vettel en 2014? Ou est-ce passager, une "difficulté d'adaptation" à la voiture? J'ai lu que Carlos Sainz Jr l'avait prévenu que la McLaren avait un comportement "assez particulier" - ne me demandez pas ce que ça veut dire...mais au bout de cinq courses, là je commence à me demander...lui aussi, d'ailleurs, il est très franc là-dessus.

J'espère qu'il va réussir à rebondir sans prendre trop de risques; mais si en fin d'année le bilan est favorable à Norris, ça sentira pas bon pour lui du tout; surtout au prix où il est payé.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy
il y a 8 minutes, speedy a dit :

Oui. J'aime bien Daniel Ricciardo - ce serait difficile de ne pas l'apprécier -, et si je peux me montrer assez cruel quand Norris est plus vite que lui, je ne comprends pas bien ce qui se passe. Est-ce qu'il est en train de lui arriver ce qu'il avait imposé à Vettel en 2014? Ou est-ce passager, une "difficulté d'adaptation" à la voiture? J'ai lu que Carlos Sainz Jr l'avait prévenu que la McLaren avait un comportement "assez particulier" - ne me demandez pas ce que ça veut dire...mais au bout de cinq courses, là je commence à me demander...lui aussi, d'ailleurs, il est très franc là-dessus.

J'espère qu'il va réussir à rebondir sans prendre trop de risques; mais si en fin d'année le bilan est favorable à Norris, ça sentira pas bon pour lui du tout; surtout au prix où il est payé.

Lu sur “Fox Sport Australie”; regardez la dernière phrase…

("Je suis tombé sur Carlos Sainz, je ne sais plus trop quand, il n'y a pas très longtemps, et il m'a dit [à propos de la McLaren] "alors, t'en penses quoi? Bizarre, hein? et j'étais là du genre "merci de m'avoir prévenu")

 

[…] Nonetheless, former F1 driver Paul di Resta said that this year’s event could be Ricciardo’s lowest moment.

This is going to be the most painful night he’s ever going to have in his Formula One career,” di Resta said. “Forget that win that was taken away from him here with the pit stop (in 2016), this one to be lapped …All to do with qualifying, all to do with where you are in terms of position, his speed wasn’t bad at times during this Grand Prix, but he is not gelling with this car yet. He needs to change technique. I wouldn’t be surprised if he’s working a few more days in that simulator trying to master it.

 

Before the race, Ricciardo told Sky Sports that he was finding his McLaren “tricky” to drive — and that the man who replaced him had the same issues. “I bumped into Carlos (Sainz), I don’t know when it was, not too long ago and he said, ‘What do you think? Strange huh?’,” Ricciardo said. “I was like, ‘Thanks for telling me’.

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27

C'est fou ce qu'il dit quand même.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
rosso ferrari
il y a 8 minutes, geo27 a dit :

C'est fou ce qu'il dit quand même.

 

 

C'est chaud la, lui qui dit toujours on gagne et on perd en tant qu'équipe ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mike051

C’est dans la difficulté qu’on voit vraiment qui sont les gens, jamais quand tout va bien. Lewis est en train de détruire toutes le beau discours qu’il a façonné avec Toto pendant 8 ans.

Avec un coup comme cela, il baisse dans mon estime.

Share this post


Link to post
Share on other sites
rosso ferrari
il y a une heure, Mike051 a dit :

C’est dans la difficulté qu’on voit vraiment qui sont les gens, jamais quand tout va bien. Lewis est en train de détruire toutes le beau discours qu’il a façonné avec Toto pendant 8 ans.

Avec un coup comme cela, il baisse dans mon estime.

+1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ruvo
Il y a 2 heures, Mike051 a dit :

C’est dans la difficulté qu’on voit vraiment qui sont les gens, jamais quand tout va bien. Lewis est en train de détruire toutes le beau discours qu’il a façonné avec Toto pendant 8 ans.

Avec un coup comme cela, il baisse dans mon estime.

 

Chacun ne pense qu'à soi, le monde des bisounours n'est pas celui de la F1.

Si Lewis n'était pas Lewis, Toto le traiterait comme Bottas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy
il y a 17 minutes, Ruvo a dit :

 

Chacun ne pense qu'à soi, le monde des bisounours n'est pas celui de la F1.

Si Lewis n'était pas Lewis, Toto le traiterait comme Bottas...

Ils n'ont pas les mêmes préoccupations; celles de Lewis, on ne les connaît pas exactement, mais s'il s'apprête à faire une carrière à la Kimi: toujours là à 42 ans, ça ne peut pas suffire à Toto qui, lui, doit se préoccuper de l'avenir de Mercedes après Lewis...car il y aura un après.

Donc, Toto va jeter Russell dans les pattes de Lewis; il ne le traite peut-être pas comme Bottas, mais c'est un signal que ça change quand même...  

Share this post


Link to post
Share on other sites
dragon1964

C'est là que l'on voit qu'un édifice que l'on croit, souvent,  extrêmement solide, peut présenter, sous l'effet de la P°, des fissures plus ou moins importantes!

 

C'est ce doute que n'avait pas réussi à engendrer Ferrari, il y a quelques années, alors qu'ils dominaient le début de championnat en raison des bourdes répétées de Vettel,  de son agacement permanent, d'un Raikkonen bien trop irrégulier, mais aussi à cause de choix stratégiques douteux de la part de l'écurie.

Au contraire, ils avaient tous confortés Mercedes dans leurs certitudes, et le doute, la P s'étaient installé chez Ferrari et cher leurs pilotes... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mike051

N'oublions pas qu'il y a eu rebelotage de l'actionnariat récemment: Ineos est désormais actionnaire à 30%. Ils doivent commencer à doucement entrer dans l'opérationnel du team, et pour moi, la première chose (et la plus facile) à traiter pour eux c'est le casting. 

D'ailleurs, peut etre que de premières tensions apparaissent entre eux et Toto car je serais très étonné qu'ils ne veuillent pas etre "acting" dans les choix du team...

Ils sont anglais, donc ca me semblait évident qu'ils allaient pousser pour Russell, on en a déjà parlé. En revanche, pour Lewis, il est certes anglais mais un peu comme l'exemple de la fausse comparaison Vettel/Kimi, il est difficile de déterminer l'exacte valeur ajoutée de Lewis tant qu'il a Bottas à coté de lui. Bien sur, en course, on la voit régulièrement sa valeur ajoutée à travers son expérience (ex: GP de Turquie, pneus pluie sur le sec pendant 40 trs). Mais si Russell apporte 80% de la VA de Lewis pour meme pas 1/10eme du prix? Et Lewis de toutes façons ne constitue plus le futur de Mercedes, Toto non plus d'ailleurs, lui qui souhaite prendre du recul. 

Tout ca effectivement peut favoriser le développement d'une certaine pression, qui agit comme un poison quand elle est en interne, on l'a vu en 2018/2019 chez Ferrari.

 

Une chose est claire: ces mots de Lewis, c'est le signe flagrant que Mercedes et lui prennent très au sérieux le niveau de jeu de RBR, actuel et surtout à venir. Il avait déjà adressé quelques phrases destabilisantes à Verstappen en Espagne, sa mauvaise humeur de ce we confirme qu'ils ne se sentent pas à l'aise pour ce combat à venir.

Et nous, on se frotte les mains... C'est ce qu'on attend! 

 

Edited by Mike051

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27
il y a 4 minutes, Mike051 a dit :

Tiens tiens...le debrief du GP de Monaco aurait été houleux entre Hamilton et Mercedes....

https://f1i.autojournal.fr/infos/contrat-infos/de-leau-gaz-entre-hamilton-mercedes/

 

Vous allez voir que Mercedes va se retrouver en rade de 2eme pilote, comme fin 2016...

N'importe qui gagne avec cette auto.

Aucun problème pour eux.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eric77
il y a 4 minutes, geo27 a dit :

N'importe qui gagne avec cette auto.

Aucun problème pour eux.

 

Sauf Bottas ( ou presque ).


EX 360 Modena spider Rosso corsa /  Ex NISSAN GTR R35 NISMO/  Mclaren 570 spider /et performante spyder

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

4 4