Alerte générale, tous les indices annoncent un nouveau krach boursier
10 10

454 posts in this topic

il y a 19 minutes, camille a dit :

Une 3 ème option un peu iconoclaste : une réunion mondiale spéciale, un super G193 et on efface toutes les dettes. Et on redémarre une nouvelle ère.

 

 

Pas tant que ça ;) (enfin ce n'est que mon avis).

Si il n'y a pas d'initiative coordonnée dans ce sens, il est possible que certains politiques intègrent cette option (quand ce n'est pas déjà le cas) à leurs programmes, soit parce qu'ils croient qu'elle est bonne, soit parce qu'ils pensent que c'est bon pour être élu. 

Si la crise est grave, il risque d'y avoir une pression populaire forte dans ce sens.

 

Mais je vois difficilement la Chine accepter d'effacer la dette US qu'elle détient sans contrepartie sérieuse (abandon du soutien à Taiwan, arrêt des chicaneries avec la Corée du Nord, etc ...).

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, camille a dit :

 

...Que faire dans ce contexte

 

...saisir des opportunités ( Objet de collections voitures,)

 

 

C'est mieux que la thesaurisation 

En plus ça peut faire du bien :D

1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, camille a dit :

 

Une 3 ème option un peu iconoclaste : une réunion mondiale spéciale, un super G193 et on efface toutes les dettes. Et on redémarre une nouvelle ère.

Bonne chance à tous car la période est inédite, c'est la toute première fois qu'une crise sanitaire entraine de tels désordres.

 

 

je crois (sans être spécialiste) que ce genre d'option "je te dois 3x ton PIB mais je  décide de ne plus te rembourser tout d'un coup", dans l'histoire a provoqué des guerres (des vrais).

Je ne suis pas sur que les créanciers (genre l’Allemagne) sont prêts a accepter cela facilement. On peut les forcer mais cela demande ... bah de la force quoi. Se mettre en défaut oui, mais il y a des tribunaux pour cela, il y a des notes pour les pays, il y a des taux d’intérêts qui vont être rajustes si tu veux revenir sur le marche pour prêter, etc.

 

Amha, cette solution est peu probable.

 

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/03/2020 à 14:25, cyril1989 a dit :

 

Tu penses que les loyers pourrait ad vitam etre compliqué à récupérer ? Pour quel raisons ? Perte d'emploi ? Il y a du social dans notre pays et j'ai du mal à voir ce risque.

 

 

Pour la dette en mode G193, cela me parait compliqué (tout comme confiné la moitié de la planete si on me l'avait dit il y a 6 mois... Et quid de nos dettes perso-pro et cash en banque si on efface tout, les monnaies n'auraient plus de valeur ? 

Je trouve le raisonnement intéressant mais j'ai beaucoup de mal à le visualiser-comprendre si tu pouvais m'éclairer :)

Excuses @cyril1989 je n'avais vu ta demande.

 

Pour les loyers des SCPI : Partons du principe que la plus part des SCPI sont investies en IMMO de bureaux et ou d'entreprises. je pense vu l'état de l'économie demain ( récession certaine, chômage à la hausse ...) que beaucoup d'entreprises vont négocier des reports de loyers, d'autres des révisons à la baisse des baux mettant en avant leur souci de trésorerie. Les gestionnaires  pour ne pas laisser partir les locataires vont accepter ces arrangements. 

Par ailleurs on risque en plus de voir maigrir des entreprises,  d'autres vont disparaitre ( faillites ) mais en fait ce sont des locataires et des loyers qui disparaissent.. Tout ceci va faire baisser la collecte de loyers. Certaines SCPI ont des réserves mais pas  toutes  ( et pour combien de trimestres ? 1, 2 ? )

D'autres part la valeur des parts risque de baisser aussi si tout à coup l'offre sur le marché ne trouve plus la contrepartie en demandes. Sans compter que la liquidité risque aussi d'en prendre un coup. Nous pourrions voir revenir la mauvaise époque de l'immobilier papier des années 90/95.

Pour ma part je pense que ce ne sera pas "ad vitam" mais cela peut durer quelques années.... si la crise sanitaire ne trouve pas son antidote vite. 

 

Pour la dette mondiale : mon raisonnement ( je l'ai qualifié d' iconoclaste  ) ne prend en compte que les dettes souveraines c'est à dire celles émises par les banques centrales et les états. Nous avons au départ une crise sanitaire qui va induire une crise économique, pour la sauver il faut créer du déficit en milliers de milliards de $. On y est en ce moment. Il faut sauver l'économie non pas d'un pays mais de la planète. Donc on fait tourner la planche à billets nuit et jour. Et puis un jour quand la maladie aura reculé...que l'économie aura retrouvé son souffle...il suffira d'un ou deux défauts de remboursement d'un petit Etat à l'autre bout de la terre pour que tout à coup le monde reparle et s'inquiète et s'emballe à propos de la crise des dettes. Et la c'est le 3 ème acte : la crise financière.

Donc en résumé on se défait du virus ( à peu près ) on rentre en récession ( crise économique certaine ) on  réussit à coup de crédit à maintenir l'économie hors de l'eau et une fois finie la récession, on entre en crise financière.

Et là se posera le problème de la masse abyssale  des dettes à rembourser. C'est pourquoi je pense à un G193 des nations unis ou alors l'histoire se répétera....

C'est mon sentiment aujourd'hui. 

1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
10 10