Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 04/23/2022 in all areas

  1. 7 points
  2. 6 points
    Merci à tous ! La suite maintenant : Le choix d'une petite piste permet aussi d'éviter les trop grosses prises de vitesse et donc de risque pour un casting d'invité peu ou pas habitué à rouler sur piste (du moins pour 90% d'entre eux). On commence par un vrai briefing sur les bases du pilotage (position des mains, choix des trajectoires et explication du déroulé de la journée). Au programme : - Un tour de piste en passager pour comprendre la piste. - Un "ability contest" consistant à un tour chronométré sur un parcours d'agilité en mode 100% électrique. - Trois sessions de 5 tours au volant de l'auto accompagné. C'est donc parti pour un tour de piste en passager, petite vidéo avec la F8 pour que vous vous fassiez une idée : Un peu perplexe sur le choix de la piste mais finalement assez emballé par la physionomie, il y a toute ce qu'il faut pour s'amuser. Ability contest : Là aussi j'étais un peu perplexe sur l'intérêt de l'animation mais finalement c'était assez ludique et on se prend vite au jeu. C'est assez facile et rigolo de le faire ne full élec. Très orgueilleux que je suis, je tiens à vous dire que j'ai fini 6ème de la journée (sur 60 invités) et que j'aurais fini premier si je n'avais pas tapé un cône en fin de tour. Il fallait bien ça pour Ferrarista. j'ai mis en attachement deux vidéos que l'on pourrait appeler "deux salles, deux ambiances" avec un même tour de piste en thermique et en électrique. Vous verrez que même de l'extérieur ça sonne plutôt pas mal (du moins sur les deux premiers tiers d'utilisation du moteur) même si en pleine charge ça siffle surtout. Le son c'est l'exact opposé de la 599, dans cette dernière l'extérieur en prend plein les esgourdes alors qu'à l'intérieur c'est quasiment mutique. La 296 c'est l'inverse, les temps modernes que voulez vous ? Sessions de piste : C'est bien là le point d'orgue de cette présentation pour moi, franchement très agréablement surpris par le fait que Ferrari n'hésite pas à mettre à l'épreuve sa voiture et ses clients sur des sessions de piste relativement longues, pas très habituel à Maranello. La première session se fait un peu en mode découverte de l'auto et découverte de la piste. Mention spéciale à l'approche des instructeurs : pédagogues absolument pas restrictifs et même plutôt pousse au crime . Qu'est ce qui ressort de plus par rapport à l'essai de la veille ? - Le train avant toujours, vraiment très directif et précis, on sent vraiment qu'il aime bien être chargé au freinage pour ensuite te permettre de granulariser au maximum ta trajectoire. - Le train arrière suit avec beaucoup de vivacité tout en étant particulièrement stable (l'électronique aide beaucoup). - Le moteur, toujours ce punch phénoménal avec une allonge et une musicalité qui te permet de te rendre compte où tu te situes côté RPM. Sur la 488 je me faisais pas mal surprendre par le limiteur (700tr/mn de moins également), sur la 296 ça ne m'est jamais arrivé et pourtant je peux vous garantir que ça marche ! Toujours épaté par ce caractère à double étage qui est souvent l'apanage des (bons) moteurs atmo. - Les freins, moins convaincu que la veille sur route pour être honnête mais comme vous le verrez plus tard certains circonstances peuvent l'expliquer. Le dégressif est plutôt facile à faire avec une pédale bien dure qui permet d'être serein et de placer l'auto correctement. Mais ce qui m'a déplu c'est plutôt le manque de constance, j'avais toujours une forme d'appréhension en fond de ligne droite en me demandant comment ils allaient réagir cette fois. Rien de dramatique cependant mais c'est à noter. - Côté amortissement j'ai trouvé ça un peu souple pour l'exercice qui nous occupait, mais bon ça reste une auto de route. Pas eu l'occasion de tester l'Assetto Fiorano qui est plus ferme. Mais globalement la plonge et le roulis sont bien maîtrisés. J'ai vraiment bien aimé le format proposé, cela permettait de vraiment profiter de l'auto, de hausser son niveau mais aussi de s'arrêter au bon moment et de pas aller faire le tour de trop, celui qui t'envoie dans le mur. J'ai fait deux des trois sessions avec le même instructeur avec qui j'ai bien accroché et j'ai adoré ses conseils et la rapidité avec laquelle les progrès apparaissent. On sort de l'auto pas ultra éprouvée, facilité de prise en main, électronique qui aide beaucoup et climatisation très efficace font qu'on a bien profité mais qu'on est pas non plus comme Verstappen à Miami. Dernier point sur la conduite, l'électronique justement. Ce serait vulgaire de dire que cette auto n'est QUE électronique mais on ne peut pas nier le fait que c'est omniprésent dans l'expérience de conduite. Il y a deux aspects paramétrables : - Le manettino classique à droite avec les modes que l'on connaît : basse adhérence, pluie, sport, race et ESC Off. - Une sélection de mode thermique électrique à gauche du volant : full électrique / hybride / performance / qualifying Etant bien vu et bien en confiance avec mon instructeur, j'ai été autorisé à rouler en RACE et en mode Quali alors que 90% des autres invités étaient eux obligés de rouler en Sport et en mode performance (quali pour certains). J'ai fait la première session en Sport et franchement on sent et on voit (avec les voyants ASR) qu'on peut faire quasi n'importe quoi et que l'électronique gère le reste. Dans ma config (RACE et Qualifying) l'auto était bien plus permissive et directive, je n'ai pas vu (avec les voyants) ni senti l'électronique se pointait mais je suis 100% sûr qu'elle m'a aidé. C'est aussi ça la force de Ferrari : te faire croire que t'es le patron et que tu vas super vite alors que c'est elle qui te tient par la main. Mais l'électronique a ses limites pour les plus joueurs : Et l'électronique fait également apparaître des phénomène complètement inconnues, on attend que le monsieur finisse de regarder attentivement les freins : On regarde les quatre disques et qu'est ce qu'on voit ? Oui ce sont bien des disques CCM quasiment raides morts, normal vu l'utilisation vous me direz ? Pas tout à fait puisque ce sont les freins arrières qui sont dans cet état ! L'électronique est tellement obliger de pincer les roues arrières pour compenser le manque de progressivité des apprentis pilote au volant que les disques avants restent relativement frais tandis que les arrières deviennent de vraies râpes à fromage. ça aussi c'est le mal de notre époque ! On profite une dernière fois de l'hospitalité Ferrari avant d'aller déjeuner et de repartir pour la France. Deux petites remarques des petites indiscrétions glanées ci et là : - La Roma est un bide commercial, les dealers n'arrivent pas à revendre leurs VD et la prise de commande est proche du néant. - J'ai trouvé le staff Ferrari très "pushy" sur les intentions d'achats des invités sur la 296 GTB et sur le FUV, c'est un sentiment partagé par tous les invités présents. On sent clairement qu'ils veulent et ont "besoin" de faire beaucoup plus de volume qu'avant. - Pas mal d'intentions d'achat et de prise d'info de la part des invités, Ferarri a l'ai content de la prise de commandes mais beaucoup d'intéressés attendent la GTS avant de signer le bon de commande. Voilà Mesdames, Messieurs, c'est tout pour moi, j'espère avoir été instructif, n'hésitez pas si vous avez des questions ou des demandes de précisions. J'ai passé un super moment, l'impression d'être un vrai privilégié dans le saint des saints au delà du plaisir ressenti par l'essai de cette auto qui m'a franchement plu. Je n'ai pas 300K€ à mettre dans une auto aujourd'hui mais je comprends complètement ceux qui vont se laisser tenter, c'est une auto bien née, bien dans son époque mais avec un vrai caractère. Donc bravo aux futurs propriétaires. Vidéo.mov Vidéo_1.mov
  3. 6 points
    Place de la Concorde à Paris septembre 1982. Prologue réservé aux GTO qui rejoindront après 4 jours de balade le Club Ferrari France au Mas du Clos pour fêter leur 20° anniversaire. Ma 308GT4 de l'époque en poisson pilote pour la traversée de Paris en fin d'après-midi au milieu de la circulation, heureusement assisté par les motards de la Préfecture de police. Juste une autre époque ! Place de la Concorde septembre 1982.pdf
  4. 5 points
    Retour client US : https://www.ferrarichat.com/forum/threads/the-competizione-is-home.658908/?utm_content=iss139&utm_source=threadloom&utm_medium=email&utm_campaign=ed1577 Une merveille ! Google traduction : "J'ai récupéré ma voiture hier. C'est vraiment une voiture spectaculaire, unique et très spéciale. J'ai obtenu la spécification de lancement, avec un maximum de reflets jaunes à l'intérieur. La présence de cette voiture avec cette nuance de ruban et la bande de surbrillance jaune est incroyable. La qualité de la peinture est spectaculaire. Assise à côté de ma Grigio Titanio 812 GTS (et de la Lusso argentée), cette voiture a tellement plus de présence. Vous pouvez voir sur les photos à quel point cette couleur met en valeur les nombreuses caractéristiques spéciales et les plis de cette voiture - et semble différente sous différentes lumières (mais toujours bonne). La voiture est bien sûr très familière à l'intérieur, à l'exception du rétroviseur numérique (qui fonctionne mieux que je ne le craignais). La différence immédiate est le son. Alors que le GTS, à mon avis, a moins du son de gémissement aigu traditionnel du V12, disons par rapport au non GPF 812 que j'avais avant, cette voiture a retrouvé au moins tout le GTS perdu, et est probablement meilleure même que le non GPF 812, surtout au dessus de 4000 rpm. Il crie juste, et le fait avec un magnifique gémissement Ferrari V12 traditionnel jusqu'à la ligne rouge. Expérience incroyable. La voiture n'est bien sûr pas rodée, donc j'ai été assez doux avec elle, mais je ne peux pas ressentir de différence significative de puissance/vitesse par rapport à ma GTS - en fait, à mi-régime, je dirais que la GTS pourrait même ressentir un poil plus fort. Étant donné que cette voiture est optimisée pour tourner à un régime beaucoup plus élevé, je m'attends à ce qu'une fois que je pourrai l'emmener au-dessus de 7000 tr/min, la différence devrait être beaucoup plus perceptible (et le son devrait être hors de ce monde)."
  5. 5 points
  6. 5 points
    Peut-être vais-je m’attirer les foudres de certains mais je suis incapable de taire mon indignation à lire des propos que je considère aussi nauséabonds que jugeants pour les « pauvres qui roulent en Dacia et vivent près des autoroutes ». C’est déjà inexcusable en soi. Le lire sur un forum dédié à la passion automobile et en particulier pour une marque prestigieuse est selon moi inacceptable. Comme quoi posséder une Ferrari ne protège pas de la vulgarité et du manque de la plus élémentaire des éducations…
  7. 4 points
    Elle vient de prendre 30k€ https://www.lacentrale.fr/auto-occasion-annonce-69110570159.html
  8. 4 points
    Ce n'était pas vraiment dans la rue, mais au Salon de l'auto Sport, collection et prestige d'Angoulême Ferrari SF90 Spider Ferrari avec une 250 GTE dans une superbe combinaison de couleur Ferrari 365 GTB/4 Ferrari BB512 Ferrari 512 TR et pour finir avec les Ferrari V12, 599 GTO On passe sur les Ferrari V8 avec des 488 Pista Aperta, vous la voulez Rosso ou Giallo ? J'ai choisi Giallo Ferrari F8 Tributo et pour finir Ferrari Roma Lodein
  9. 4 points
    Normalement avec ta vignette FERRARISTA, t’as plus besoin de rien, ça suffit pour remplacer l’assurance, le crit air et tout le tintouin
  10. 4 points
    @auto355 Ou bien de ne plus passer son temps à répondre pour des informations que l'on trouve sur le forum en cherchant un peu
  11. 4 points
    Tu vas être déçu, voila ou j’étais hier juste avant que tu postes ce message : Je ne sais pas si la qualité de l’image te permettra de déchiffrer mais oui, je sais que tu vas y arriver
  12. 4 points
  13. 4 points
    Humeur du jour : La F1 n'a pas peur du ridicule. En attendant que l'ami Georges créé le topic du GP de Miami de la semaine prochaine, parlons de la Marina du Circuit car oui à l'heure où certains se demandent si Monaco et sa marina pourront survivre aux nouveaux calendriers incluant nombres de nouvelles démocraties, théocraties... Une Marina est nécessaire à Miami pour rendre le coin 'charming'. Le problème, c'est qu'il y a pas de marina là où se déroulera le GP mais pas de problème, ils ont pensé à tout Il n'y a plus qu'à faire venir la flotte J'ai toujours pensé que le problème de Magny-cours, ce n'était pas que ça soit au trou du c.. du monde mais son absence de marina. A Spa, ils feraient bien d'y réfléchir aussi, ils ont investi une fortune dernièrement dans de nouvelles tribunes et l'écoulement des pluies fortes et rien concernant une marina Alors qu'une marina au pied du Raidillon, ça aurait de l'allure
  14. 4 points
    Ben oui mais non. Sérieusement, les baquets te permettent de faire “corps” avec l’auto et de, je pense, mieux la ressentir. La F430 est un monstre et selon moi la limite supérieure de ce qui est exploitable sur route ouverte… le ressenti par les baquets est sans commune mesure. Je te recommande d’essayer…
  15. 4 points
    Non et même avec, je te conseille des 15/16 mm aux 4 coins. Pas plus.
  16. 3 points
    Voilà ce que ça donne maintenant le volant installé !
  17. 3 points
    Ma voiture pour cette expérience,
  18. 3 points
    Chez Gauduel une Pista est partie en 3h à 425k (dixit le commercial), couleur noir, on ne se fait pas d’idée, il n’y en a plus que 5 en annonce actuellement contre environ 15 l’année dernière à la même époque, en concession ça part vite, tu devrais peut-être essayer de la placer chez un concessionnaire pour voir… Niveau émotion, chacun son idée, pour ma part sur piste elle est dans son élément et c’est un plaisir de la conduire. Il y a les fan de l’histoire et il y a les acheteurs, ce n’est pas toujours les mêmes, quand on vend on cherche l’acheteur pas le fan…
  19. 3 points
    Je n'arrive à quitter la pensée qu'il est un peu couillon (désolé), j'y étais - tribune K1 en face de la chicane - on le voit passer les 2/3 premiers tours avec une conduite 'raisonnable', trajectoires et freinages, dynamique mais semblant respectueuse d'un tel châssis, qui faisait penser qu'il comprenait les spécificités d'une 312 B3 et allait nous donner le plaisir d'une parade sympathique, conjuguée avec un Jacky Ickx au bon rythme avec sa 312 B, évident de fluidité et maîtrise (clair : Jacky n'a pas perdu la main - ni le pied.. - et respecte parfaitement la machine et son âge..) quand soudain on voit le jeunot débouler sur un tour clairement 'à fond', engageant freinages super courts après la chicane, virage du port puis piscine, vitesse nettement supérieure (et audio moteur..), genre le keke qui se lâche brusquement, et dans immédiatement dans la foulée embrasse la Rascasse... Perdu les freins ? Oui mais il leur a fait quoi avant ? Terrible logique, et il redémarre après ? Et de quelle manière.. Comme disait J. Brel, Faut pas jouer les riches quand on n'a pas le sou.. juste un sou de jugeote, et d'humilité
  20. 3 points
  21. 3 points
    Planning Ferrarista du Le Mans Classic 2022 (événements Ferrarista dans l'événement) : - Vendredi 08h30 : Départ des tours du circuit des 24h pour les 8 membres qui bénéficient d'une place - Vendredi 18h30 : Départ de l'espace Ferrarista pour le restaurant entre membres (voir avec @Boz352 pour vous inscrire) - Samedi 13h00 : Pique-nique sur l'espace Ferrarista avec les membres (chacun apporte son pique-nique) Au plaisir de vous rencontrer tous au Le Mans Classic dans 1 mois et demi !
  22. 3 points
    Et c'est encore Ferrari qui est en pole position ! Tout en glisse ... superbe pilotage !
  23. 3 points
    j’ai commandé une huracan STO tout simplement. Je suis en train de pourrir le post de @Mmcdav
  24. 3 points
    J’ai hâte de voir la forme de cet ensemble et surtout la sonorité
  25. 3 points
  26. 3 points
    tu oublies les silent bloc de trains avant et arrière dont le caoutchouc déjà de mauvaise qualité au départ a plus de 15 ans maintenant…. Aunsi que rotules et tirants qui prennent du jeu à partir de 30000 kms, plus personne en parle de ça, car l’auto peut rouler même avec ces éléments usagés, c’est un saucisson mais quand tu l’as acheté comme ça toi même tu ne sais pas comment l’auto doit réagir normalement… la plupart des autos sur le marché ont ces éléments a changer et crois mon expérience perso qui l’avait fait a 30000 kms que l’auto est d’une précision et d’un plaisir de conduite insoupçonné apres ces remplacements, seulement billet env 15000 € , et évidemment il faut mettre du renforcé en hill engeenerîg, sinon rebelote rapidement. Et y’a bien d’autres éléments à vérifier…
  27. 3 points
    On ne va pas revenir sur l’usure de l’embrayage, mais je vous rappelle vite fait que j’ai fait acheter en 2014 une f430 de 2007 à @Jb83 à monaco avec ses beaux parking sous terrain et un proprio de 74 ans qui roulait en boite auto uniquement, 11000 kms jamais dépassé 6000 trs/min, à la première accélération sur l’autoroute en revenant elle puait le brûlé, tellement elle était raide neuve, pourtant 11 000 kms et embrayage usé à 90%. Le plus important c’est qu’elle n’ait pas trop de bornes et révisée régulièrement Et plutôt que de me soucier des 40% d’usure de l’embrayage, je demanderai s’ils ont deja changé sur l’auto tous les silentblock de train avt et arr, qui sont automatiquement morts depuis 2006 ou 2007, les rotules, les tirants qui prennent du jeu a 30000 bornes avec une billet de 15000 euros mini si ça n’a pas été fait et si tu ne veux pas rouler avec un saucisson qui est imprécis…. Y’a bien d’autres choses à voir également mais bon … .
  28. 3 points
    Il est bien dit quand on aime on ne compte pas ... Je prends cela à la lettre pour la 348. Après un passage de 5 ans chez Lamborghini avec une Murcielago que j'ai adoré mais qui m'a bien fait transpiré, je suis repassé chez Ferrari (et également rester chez Lambo avec Une Gallardo Spyder). Et pas n'importe quelle Ferrari, une 348ts ... ce ne sara que ma troisième ... apres une 348tb et une 348 Gts Elle est de 1991 et totalise 62000km. Origine allemagne et entretien suivis. Mais Tuning à l'Allemande donc j'ai du remettre pas mal de chose à l'origine (le volant ne l'est pas, grosse instalation hifi avec kit main libre ... je vais les laisser) Elle avait un pot de fabrication artisanale, j'ai remis l'origine le temps du COC et maintenant elle à un Tubi R avec cat-pipes elle chante à merveille Du coup revenant à la marque j'ai aussi revendu la Gallardo (reprise) et je me dirige vers une 599 Bref de retour aux sources
  29. 3 points
    euh…c’est bien beau cette vision idéaliste, mais il y a peut-être quelques éléments d’analyse qui t’échappent…! Radars fixes positionnés dans les endroits les plus piégeux, et non dans les endroits les plus dangereux … Forces de l’ordre cachées derrière les buissons quand la vitesse autorisée passe de 110 à 50 km/h en entrée d’agglomération en quelques dizaines de mètres… ( pièges à cons). Et bien d’autres situations pas vraiment très claires au niveau réel de sécurité routière, mais très clair au niveau politique du chiffre! Attention tout de même, à ne pas être trop naïf non plus, ça mène aussi à d’autres excès, qui ne sont pas bons pour la paix sociales!
  30. 3 points
    Quelques photos d'une virée sur la magnifiques routes jurassiennes avec @Red and hot Route de la Brévine, la "Sibérie suisse" Devant la "Grande Maison" JLC
  31. 3 points
    J’utilise 3 avocats, un pour les procedures « permis à point, amende sur la route », un pour l’immobilier, et un pour les procédures auto. @Yves, si tu as besoin d’un conseil déjà verbal, celui qui s’occupe des procédures auto, je peux te filer son portable.
  32. 3 points
    Merci pour ces belles photos Voici quelques photos de l'EC3 (Spéciale au Nord de Niort) en attendant de trier / recadrer... les autres Lodein
  33. 3 points
    Double like aussi pour moi. J’avoue avoir également en horreur cette pratique sournoise, punitive et anonyme. Ça doit être les mêmes qui appellent les impôts pour dire que leur voisin a l’air de profiter un peu trop de la vie et qu’il faudrait regarder sa déclaration d’impôt.
  34. 3 points
    Celui ou celle qui est “perplexe” à la lecture de mon commentaire n’a sans doute pas essayé la différence. C’est pour moi l’option qui a été la plus évidente à l’usage alors qu’initialement je recherchais une auto avec intérieur Daytona. En plus ces sièges sont superbes et donnent un effet esthétique très convaincants selon moi… D’une manière plus générale, je trouve assez peu courtois de recevoir un -1 anonyme et sans commentaire pour un avis bienveillant et uniquement destiné à mieux informer un membre intéressé par un modèle et qui par ailleurs nous demande notre avis avant achat… Alors gardez vos anonymes et je garderai mes avis partagés. Bonne journée ensoleillée
  35. 3 points
    C'est avec cette flamme que j'en termine pour ce soir.
  36. 3 points
    Merci @Lord Brett et @askim2 Il y a 50 ans , je prenais le départ à Biarritz comme coéquipier sur une Mini 1300 , et on abandonnais déjà à Nogaro
  37. 3 points
  38. 3 points
  39. 3 points
    La Ferrari 599 GTB est apparue en 2006 et a été un beau succès, grâce à sa ligne signée Pininfarina, à son moteur issu de la Ferrari Enzo et au son magnifique produit par son V12 ! Très recherchée aujourd'hui, elle représente la Ferrari à moteur V12 Ferrari encore moderne, fiable et à tarif "raisonnable". Que devez-vous savoir pour en acquérir un bel exemplaire ? quel est le retour d'expérience de ses propriétaires ? Zaz a l"expérience, depuis des dizaines d'années, des V12 Ferrari et a référencé toutes les Ferrari 599 existantes ! Il vous livre son retour d'expérience, très intéressant, avec sa Ferrari 599 GTB Fiorano. @Franck : Quel est ton parcours automobile ? @Zaz : J’ai un peu de mal à me rappeler mes premiers véhicules, hormis la Fiat 500 de ma mère que j’ai un peu maltraitée. J’ai dû commencer fort parce que je crois que ma première, ce fût une Triumph TR5. Ma grand-mère, chez qui j’habitais, ne voulait pas que je m’achète une mobylette, elle trouvait ça dangereux, alors elle m’a offert une TR5 qui traînait dans un parking souterrain. 8 000 francs je me souviens, mais en échange je devais l’emmener en cabrio pour faire ses parties de bridge ! J’ai toujours aimé l’automobile sportive et j’ai eu la chance de collaborer avec Antoine Prunet et Serge Bellu, au sein d’Automobiles Classiques. Je faisais des piges, spécialisées dans les ventes aux enchères. Après ou avant, une, deux Mini Cooper et puis l’expatriation qui m’a permis de rouler d’abord en Ferrari 330 GT, pas gardée longtemps, puis Ferrari 250 GTE, achetée avec le moteur serré, refaite et conduite en VEC, ce qu’elle faisait depuis plusieurs années. Et puis en même temps, pour rouler sur route, une Ferrari 365 GT, achetée chez Osenat à Fontainebleau. J’ai fait 100 mètres avec, en sortant de la vente, plus d’embrayage. A l’époque pas de contrôle technique qui dit (presque) tout. Infidélité avec l’autre cheval cabré, un cabrio Porsche 3.2 G50 acheté neuf, suivi par un Porsche Speedster étroit 3.2. Et j’accumulais : De Tomaso Pantera, je regrette sa ligne, Iso Rivolta IR 340, je ne regrette pas, et d’autres moins prestigieuses comme une Golf GTI16S Oettinger. Je stockais tout dans un parking d’HLM à Rueil-Malmaison ! S’ensuivit vie familiale et breaks familiaux sympa, Volvo T5R ou Chrysler 300C. J’ai tout vendu sauf la Ferrari 250 GTE que j’ai gardée 32 ans. Une histoire de succession m’a obligé à la vendre et dès que j’ai pu, deux années plus tard, une Ferrari 599 GTB Fiorano. Mon meilleur souvenir de ces années, une course à Monthléry pendant les Coupes de l’Age d’Or avec uniquement des Ferrari. J’ai fini troisième, mais les mauvaises langues racontent que tous les autres ont eu des problèmes mécaniques … 1er Jean Sage avec sa Ferrari 250 SWB, 2ème, la fameuse et affreuse 250 Breadvan, je ne me souviens plus qui conduisait. @Franck : Quels étaient tes critères d’achat pour cette Ferrari et pourquoi avoir choisi cette Ferrari ? @Zaz : Je voulais pouvoir rouler sans souci, j’en avais marre des plateaux de dépannage … et j’ai toujours été attiré par les V12. Ce fût la 4ème et il fallait qu’elle soit bleue comme les trois précédentes. Et cette ligne Pininfarina est d’une pureté que n’ont pas les suivantes. Cette lunette arrière avec les montants arqués dans un style «arc-boutant» qui canalisent l'air autour de la section arrière, est une œuvre d’art ( et évite un aileron). @Franck : Comment as-tu trouvé cet exemplaire ? Quelle en est ton utilisation ? Depuis combien de temps ? @Zaz : Je l’ai trouvé en Suisse, chez un dealer connu, qui stocke près de 800 voitures, vues de mes yeux ! Plein de Bugatti, Lamborghini et près d’une centaine de Ferrari. Pourquoi en Suisse ? Parce que je la voulais Blu Pozzi et qu’aucune ne se trouvait à vendre à part la Suisse et une en Allemagne. Achetée en avril 2017, j’ai déjà fait plus de 20 000 kilomètres et je ne roule que 6 mois par an, n’habitant plus en France. Dont des longs trajets comme Paris Maranello avec Ferrarista. @Franck : De suite après l’achat, qu’est-ce-qui t’a le plus marqué au volant de cette Ferrari ? @Zaz : La panne ! Et de nouveau le plateau que je voulais éviter ! J’ai fait Zurich-Paris-Bretagne pour rentrer et elle n’a pas été plus loin, blocage du pont. Plateau, direction, plus proche concession Ferrari (Le Mans) sur les conseils du vendeur qui n’a JAMAIS voulu payer un centime des réparations. Avocat, menaces, rien… La cause n’a jamais été très claire, mais ils en ont profité pour faire une révision complète, un embrayage par sécurité … et le fameux COC, résultat 9 000 € de plus. Sinon dès le début j’ai apprécié sa souplesse de conduite, certes c’est une GT et plus lourde qu’un V8, mais cela correspond parfaitement à ce que je cherchais. Et le couple, est, fabuleux. Il est vrai que n’ayant jamais possédé de V8 Ferrari, j’ai peut-être tout faux mais, depuis 41 ans de V12 Ferrari, je suis content. @Franck : Peux-tu nous parler des coûts induits pour une utilisation normale de cette Ferrari (assurance, entretien annuel, grosse révision, imprévus, etc.) ? @Zaz : Un peu plus de 1 000 € d’assurance, une révision dans une concession Ferrari tous les deux ans coûte 1.700 €, avec des éléments supplémentaires selon le calendrier d'entretien, les courroies d'entraînement auxiliaires sont changées tous les trois ans, par exemple, (c’est solide un V12). Les imprévus : une maladie des Ferrari 599, j’en parle plus loin, et une sortie de route sur circuit. J’ai un pare-choc tout neuf maintenant ! Je ne fais rien moi-même, je n’en suis pas capable. La voiture, l’hiver, séjourne dans un garage tenu par le fils d’un membre Ferrarista, donc c’est surveillé ! @Franck : Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un recherchant cette Ferrari ? @Zaz : Ne pas faire comme moi, trop focalisé sur une bleue Pozzi, j’ai acheté celle qui me paraissait intéressante, 24.000 km, deuxième main mais je n’aurais jamais dû acheter un véhicule qui n’avait probablement pas roulé depuis deux ans ni eu de révision depuis trois. La panne que j’ai eu vient-elle de ce manque ? Achetez une voiture qui roule régulièrement et qui a été révisée correctement, et cette réflexion est valable pour tous les modèles. On le répète toujours, mieux vaut un exemplaire ayant parcouru 30.000 km et entretenu régulièrement plutôt qu’un ex. de 10.000 ayant de gros trous dans le roulage et l’entretien. Un aparté sur les types de Ferrari 599 GTB Fiorano Il n’y a eu que deux versions de la Ferrari 599 GTB, pas d’édition Schumacher, 60ième anniversaire ou autre, comme certains vendeurs le prétendent. Hormis une « China Edition » réservée au marché chinois, 12 unités ! Avec des caractères chinois dessus, entre autres, et un beau Rosso Fuoco. Concernant la version HGTE, cela n’existe pas. Il s’agit d’un kit monté en usine sur une Ferrari 599 GTB, qui comportait principalement : des jantes modulables, une calandre à 2 barres au lieu de 3, une sortie d’échappement différente en look et sonorité, une boîte F1 légèrement plus rapide, une suspension abaissée, barre anti-roulis, sièges mixte cuir/alcantara brodés HGTE, fond de compte-tours blanc, un peu plus de carbone, surtout autour des boutons de la console centrale, etc.. Beaucoup de GTB ont fait monter une partie de ce kit, rarement le kit complet. Pour moi, une vraie Ferrari 599 HGTE est une GTB sortie de l’usine avec la ligne « Pack HGTE » sur la facture. La deuxième version est la 60F1 en fin de production, pour probablement écouler les derniers châssis. Il s’agit principalement d’une HGTE, avec en sus des autocollants un peu partout…, harnais, jantes spécifiques et 3 finitions au choix : Alonso avec ou sans autocollants, la plupart Rosso Scuderia et Gonzales, un rouge foncé Rosso Storico. Officiellement il y en a eu 40. J’en ai trouvé 64 qui se vendent à un prix ridicule pour la différence. @Franck : Quels sont ses défauts ? A quoi faire attention ? @Zaz : Pas de défaut majeur, j’ai retrouvé les notes d’une concession, présentées ci-dessous, agrémentées de mes remarques. L'entretien est relativement simple en termes de supercar, avec des chaînes de distribution plutôt que des courroies. Le radiateur d’eau est à vérifier avant l’achat, s’il commence à suinter, il faudra penser à le changer ou le faire refaire bientôt. ( ou à faire comme moi, mettre un produit qui colmate, très efficace mais peut-être pas apprécié des durits). PS : Je pense, pour ma part, que la grille coupe-frites de la Ferrari 599 GTB à 3 barres, et encore plus celle de la HGTE à 2 barres, laisse un espace important pour que des petits projectiles endommagent le radiateur. Ce qui n’est pas le cas avec la grille «nid d’abeilles», qui était une option sur les HGTE, et en standard sur les Ferrari 599 GTO. La boîte de vitesses F1 ( il n’y a eu que 50 versions en boite de vitesses manuelle qui coûtaient moins cher que les F1) est également fondamentalement robuste et fiable, mais il est important que l'huile soit changée à temps - au plus tard à 50 000 km, mais plutôt recommandé tous les deux ans. Attention à la procédure complexe de vérification du niveau d’huile moteur, trop d’huile entraîne des dommages importants. Si la boîte revient au point mort à un moment donné, des problèmes coûteux se profilent. Mais parfois un reset des actuateurs de boîte via la valise résout le problème. (vécu) L'usure de l’embrayage dépend évidemment de l’utilisation. Un changement disque/butée/mécanisme est un travail de 4 000 € MO comprise. A mes débuts, elle était dans un parking souterrain parisien difficile et elle sortait rarement sans un affichage « température excessive de l’embrayage ». A éviter. Suspension, direction et freins Les joints à rotule sont un point faible et le remplacement coûte environ 600 € par côté. Alors écoutez les bruits de cognement lors de l'essai routier. Vérifiez également les amortisseurs qui fuient, principalement sur les voitures qui sont restées à l’arrêt très longtemps. Les unités Delphi MagneticRide coûtent plus de 1 800 € chacun et ne peuvent être achetées que par paire. C’est une faiblesse que l’on rencontre beaucoup plus aux Etats-Unis où les voitures roulent beaucoup moins. Il est important que la voiture soit chaussée des bons pneus : Pirelli P Zéro d’origine ou Michelin Pilot Super Sport. Je n’ai pas encore essayé ces derniers mais ils semblent supérieurs dans tous les comportements. Dispo en PS5 ? On verra. Un mot sur le freinage, dans ma quête d’une Blu Pozzi, j’ai négligé les choix en matière de freins et j’ai une version freins acier. Ce qui ne pose aucun problème en utilisation courante, mais celui qui fait un peu de circuit, ou qui fait certaines sorties poussées, doit préférer les CCM. Impératif. Carrosserie, intérieur et électricité Aucun problème de corrosion grave, mais vérifiez les signes habituels de dommages dus à un accident. Faites également monter la voiture sur un pont pour inspecter le train de roulement, tandis que toute vibration de la direction et de la suspension pourrait suggérer une sortie de route antérieure. Le revêtement du tableau de bord a tendance après 10/15 ans à se rétrécir et doit éventuellement être refait, surtout si la voiture est restée longtemps au soleil. Je pensais être tranquille dans le Nord. Terminé, le mien commence à rétrécir. L’écran TFT est un des soucis apparu sur beaucoup de voitures. Vérifiez en essayant le véhicule qu’aucune micro-coupure électrique ne transforme l’écran en tableau noir. C’est le début de coupures de plus en plus importantes et un jour, plus d’écran, ce qui n’empêche pas de rouler. Le changement de l’écran ne se fait qu’en échange standard à l’usine, une fortune OU restauré par un spécialiste des écrans (moins de 2 000 € pour moi). Comme beaucoup de Ferrari de cette période, les boutons deviennent collants tout d’un coup. A faire refaire avant d’acheter sinon … soit changer par des pièces vendues surtout aux USA ou Tchéquie, soit nettoyer avec le bon produit. Je n’ai pas encore trouvé le bon et mes boutons collent depuis peu. Quelques propriétaires ont signalé des fissures ou des craquelures dans les feux arrières en plexiglas (600 € par côté pour les remplacer), alors vérifiez leur état. ( jamais vu) Les messages d'erreur sont assez courants, mais peuvent souvent être supprimés en redémarrant la voiture (ou en désactivant le coupe batterie dans le coffre pendant 10 minutes). S'ils restent, faites lire les codes d'erreur pour éviter de grosses factures à venir. @Franck : Quelles améliorations peuvent être à prévoir ? @Zaz : Je n’en vois pas hormis le changement de ces boutons une bonne fois pour toutes. On a souvent reproché à la Ferrari 599 GTB Fiorano d’être silencieuse. Il est vrai que, vitres fermées à vitesse stabilisée, on n’entend rien. Personnellement, j’ai craqué récemment et enlevé les cata secondaires pour mettre ce qu’on appelle un bypass secondaire direct, acheté aux US. La voiture est transfigurée en matière de son. D’autres installent des ouvertures intérieures des valves, il existe une pléthore de marques proposant un changement. @Franck : Comment utilises-tu Ferrarista pour ton expérience avec ta Ferrari ? Que t'apporte la communauté Ferrarista ? @Zaz : J’ai regretté de ne pas avoir connu Ferrarista avant. J’aurais certainement lu qu’acheter une Ferrari n’ayant pas eu de révision avant la vente était une erreur. Maintenant j’essaye d’aider les futurs acheteurs en les conseillant sur tel ou tel châssis. Je me suis donné l’objectif d’enregistrer tous les chassis dans le monde. Je pense avoir fini et je complète les infos tous les jours. La lecture de Ferrarista, un des deux forums actifs dans le monde, les autres vivotent, est une constante découverte du monde de notre passion. Et de surcroît, toutes les rencontres, sorties, et visites d’usine permettent de nouer des amitiés que je n’aurais pas imaginé. J’ai fait partie longtemps du club Ferrari UK et c’était plus club de retraités qui dînaient en smoking régulièrement. J’ai également assisté à un événement du club français. Rien à voir avec Ferrarista où tous les mondes se côtoient pour le plus grand plaisir de tous. @Franck : Et si c'était à refaire, que changerais-tu ? @Zaz : RIEN, je vais continuer d’utiliser cette voiture fantastique. NB : Enfin, si je pouvais la changer pour une Ferrari 599 GTO …. Qu'avez-vous appris dans ce retour d'expérience sur la Ferrari 599 GTB Fiorano ? Quels autres éléments souhaiteriez-vous connaître ? SI vous possédez une Ferrari 599 GTB, quels autres conseils donneriez-vous à un futur propriéataire ? Si cet article vous a plu, vous aimerez aussi : - Essai longue durée : la Ferrari 458 Italia de @Nanthiat - Essai longue durée : la Ferrari 612 Scaglietti de @Pierre Le grand - Essai longue durée : la Ferrari 575M de @philM - Essai longue durée : la Ferrari F12 de @Trois cinquante cinq
  40. 2 points
    Bonjour, Je m'appelle Hugo, j'ai presque 40ans, je vie dans l'Allier à coté de Vichy et je possède depuis peu une Mondial 3.2 de 1986. J'aime depuis toujours les belles mécaniques et je rêvais de pouvoir posséder un exemplaire, de poser les mains dessus et dessous... En effet j'adore conduire et j'aime beaucoup la mécanique automobile, ce n'est pas mon métier mais j'ai une formation technique de maintenance industrielle. Je suis attiré par ce modèle depuis environ 5/6ans lorsque je me suis mis à chercher une voiture encore abordable qui me fasse autant envie de par son prestige que par sa capacité à accueillir ma femme et ma fille. J'ai fais le pas il y a 3 semaines, elle est de couleur Grigio Scuro avec l'intérieur rouge Cartier. Il s'agit d'une deuxième main depuis 1988 et elle a 83000km. voilà quelques photos PS: J'ai passé pas mal de temps à parcourir les discussions et je suis bluffé par l'engagement et les connaissances des membres.
  41. 2 points
    J’AI LES BOULES Le prix base de la STO my 2023 à augmenté, les options idem, résultats + 20 000€. C’est ou ça ou ils te remboursent ton acompte. Elle est deja hors de prix cette auto, à 2 doigts de tout envoyer en cul !!!
  42. 2 points
    Voilà, elle est arrivée! Merci encore au transporteur très pro et sympa et pour le service parfaitement à l’heure et la livraison dans la cour de la maison! Elle est très belle mais comme je suis incorrigible elle va avoir droit à une petite mise en beauté et correction des quelques micro défauts esthétiques. I’m in love! Bon, fin du HS mais cela montre que le plaisir automobile peut prendre des formes très variées…
  43. 2 points
  44. 2 points
    MDR éric, tu sais que je suis grave J’ai répondu à ce message dans la nuit, avec une soirée bien avancée / arrosée et j’ai cru que je répondais à quelqu’un d’aitre Tu sais que ça craint…. C’est inquiétant. et oui je sais tu m’as dit que les 2 combos étaient bien
  45. 2 points
    21000 kms. Aileron performante carbone ( plus son capot arriere d’origine non percé et peint de la couleur de l’auto évidemment, fourni) échappement titane ( plus l’échappement sport en option d’origine fourni ) parfait état 179 900 € elle est à toi. IMG_8262.MOV
  46. 2 points
    Oui. Il l'a bradée a un vil proxenete parisien pour partir filer un mauvais coton avec une belle allemande aux formes genereuses
  47. 2 points
    Celle dans le hall, vert aries, et celle d’un ami qui a réceptionné la sienne, après j’arrête le HS : .
  48. 2 points
    Oui !!!!! Effectivement je viens de retrouver une photo
  49. 2 points
    la trousse à outil complète ainsi que la lampe étaient déjà avec l’auto quand je lui ai vendu. ainsi que la trousse crick mais elle n’était pas period correct celle ci par contre, et il manquait les courroies. pour la trousse à outil, même si la pince ne va pas, je pense qu’ii ne l’utilisera jamais et que pas grand monde ne le saura Tu en penses quoi toi @speedy ?
  50. 2 points
    peut être qu’il a envie de s’en débarrasser maintenant