Là Où L'on Parle D'air Dans Le Circuit
12 12

366 posts in this topic

Il y a 13 heures, OliveBdr a dit :

Sur le site de superformance, ils proposent des bouchons 1.1 bars et 0,9 bars. Ils proposent le premier pour toutes les 308...

C'est un très, très vieux débat à peu près aussi intense que celui des dates auxquelles changer les courroies de distribution, ou le type d'huile moteur, etc...Il y en a des pages et des pages sur le F-Chat par exemple. C'est chacun qui voit; je ne crois pas que le 1,1 puisse faire quelque dégât que ce soit, mais l'auto a été conçue pour 0,9 donc ça devrait marcher avec 0,9.

Pour ma part, j'ai changé le bouchon de mes deux autos, je considère que c'est un truc à changer tous les dix ans en gros. J'ai toujours un 0,9 et je n'ai aucun problème d'air dans le circuit ou de voiture qui reflue du LdR par le reniflard; mais les 328, lorsqu'elles sont correctement purgées ne posent aucun problème en la matière, pour autant que l'on respecte bien la consigne du manuel: le réservoir d'expansion ne doit pas être rempli plus qu'à sa moitié à froid (en gros, à 6 cm du col, ou plus exactement avec le niveau du LdR juste sur le bourrrelet de tôle qui marque le joint entre la partie supérieure et inférieure du réservoir). Si on en met plus, l'auto le recrachera.  

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, speedy a dit :

C'est un très, très vieux débat à peu près aussi intense que celui des dates auxquelles changer les courroies de distribution, ou le type d'huile moteur, etc...Il y en a des pages et des pages sur le F-Chat par exemple. C'est chacun qui voit; je ne crois pas que le 1,1 puisse faire quelque dégât que ce soit, mais l'auto a été conçue pour 0,9 donc ça devrait marcher avec 0,9.

Pour ma part, j'ai changé le bouchon de mes deux autos, je considère que c'est un truc à changer tous les dix ans en gros. J'ai toujours un 0,9 et je n'ai aucun problème d'air dans le circuit ou de voiture qui reflue du LdR par le reniflard; mais les 328, lorsqu'elles sont correctement purgées ne posent aucun problème en la matière, pour autant que l'on respecte bien la consigne du manuel: le réservoir d'expansion ne doit pas être rempli plus qu'à sa moitié à froid (en gros, à 6 cm du col, ou plus exactement avec le niveau du LdR juste sur le bourrrelet de tôle qui marque le joint entre la partie supérieure et inférieure du réservoir). Si on en met plus, l'auto le recrachera.  

 

J'ai commandé le 0.9 Bar sur Superformance, je l'ai monté et je confirme qu'il y a une grosse différence de pression. Impossible d'ouvrir à chaud désormais (ce qui est plutôt logique) même quelques minutes après avoir arrêté le moteur. 

 

Ca ne devrait pas changer grand chose en pratique car la voiture ne chauffe pas plus que ça, mais en cas de surchauffe soudaine non-voulue, ça peut laisser un peu plus de temps pour se garer... 

 

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, clinel a dit :

 

J'ai commandé le 0.9 Bar sur Superformance, je l'ai monté et je confirme qu'il y a une grosse différence de pression. Impossible d'ouvrir à chaud désormais (ce qui est plutôt logique) même quelques minutes après avoir arrêté le moteur. 

 

Ca ne devrait pas changer grand chose en pratique car la voiture ne chauffe pas plus que ça, mais en cas de surchauffe soudaine non-voulue, ça peut laisser un peu plus de temps pour se garer... 

...et en ouvrant immédiatement le chauffage à fond, tu gagnes 5 degrés (= ta température de liquide de refroidissement redescend de 5°) ça peut sauver un moteur...

La 328 est à "un chouïa" en dessous de 75° en circulation normale à 90km/h sur départementale, disons 73° peut-être si le thermomètre est exact. Elle fait de temps en temps la traversée de la bonne ville de Metz, toujours sur le même itinéraire, qui comporte 37 feux rouges successifs: en fonction du temps d'attente et de la syncro successive des feux, les ventilos déclenchent une ou deux fois au cours de ce passage.   

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, speedy a dit :

...et en ouvrant immédiatement le chauffage à fond, tu gagnes 5 degrés (= ta température de liquide de refroidissement redescend de 5°) ça peut sauver un moteur...

La 328 est à "un chouïa" en dessous de 75° en circulation normale à 90km/h sur départementale, disons 73° peut-être si le thermomètre est exact. Elle fait de temps en temps la traversée de la bonne ville de Metz, toujours sur le même itinéraire, qui comporte 37 feux rouges successifs: en fonction du temps d'attente et de la syncro successive des feux, les ventilos déclenchent une ou deux fois au cours de ce passage.   

 

Effectivement, néanmoins, ouvrir les chauffages à fond n'est pas très utile en cas de pompe à eau qui flanche par exemple...

 

Personnellement, la temperature se cale vers les 80/83° sur route départementale, à Paris et dans les Bouchons, elle peut monter jusqu'à 87° et presque 90° si l'huile est elle-même très chaude (vers les 100°), néanmoins, je pense que le système était beaucoup moins abouti sur la 308 que sur la 328 (notamment quant à la circulation de l'air au niveau du radiateur et la puissance des ventilateurs) car les ventilateurs se déclenchent très régulièrement dès que la vitesse descends sous les 30 km/h...

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, clinel a dit :

 

Effectivement, néanmoins, ouvrir les chauffages à fond n'est pas très utile en cas de pompe à eau qui flanche par exemple...

 

Personnellement, la temperature se cale vers les 80/83° sur route départementale, à Paris et dans les Bouchons, elle peut monter jusqu'à 87° et presque 90° si l'huile est elle-même très chaude (vers les 100°), néanmoins, je pense que le système était beaucoup moins abouti sur la 308 que sur la 328 (notamment quant à la circulation de l'air au niveau du radiateur et la puissance des ventilateurs) car les ventilateurs se déclenchent très régulièrement dès que la vitesse descends sous les 30 km/h...

Normalement, s'il y a bien quelque chose qui ne doit pas donner de souci sur une 328, c'est le refroidissement ("eau" - en fait liquide - et huile) ; c'est d'ailleurs pour ça que les ennuis de l'ami PS84 plus haut m'étonnent.

Le seul souci que j'ai avec les miennes dans l'Est c'est quand je fais un trajet sur autoroute de, mettons, plus de 50 kms en hiver: l'huile refuse de monter à 60°; il faut restreindre l'arrivée d'air sur le radiateur d'huile pour qu'elle monte un peu au dessus de 65°. 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

@speedy sur la 328, depuis le remplacement du bouchon du vase d’expansion (soupape qui s’ouvre en dépression non fonctionnelle dont j’ignorai l’existence et la fonction, merci à Bib pour l’explication) plus de souci (avec une bonne purge chauffage à fond). 

Sur la 308, la pose d’un purgeur automatique règle le problème. (Solution testée sur la 328 également ignorant ce problème de soupape). Mais sur les éclatés des circuits de refroidissement, je n’ai toujours pas vraiment compris la différence de conception qui rend la 308 sensible à ce phénomène.

Avec la canicule de cette été le système de refroidissement de la 308 a peut être atteint ces limites , (montée de la température en ville) dans les mêmes conditions avec la 328, ras. 

Derniere différence perçu, au ralenti sur la 308, l’aiguille de température d’eau n’est pas stable, comme si elle avait des spasmes de 2 ou 3 degrés (liés à ce fameux phénomène d’aspiration de l’air du vase d’expansion? )

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, PS84 a dit :

@speedy sur la 328, depuis le remplacement du bouchon du vase d’expansion (soupape qui s’ouvre en dépression non fonctionnelle dont j’ignorai l’existence et la fonction, merci à Bib pour l’explication) plus de souci (avec une bonne purge chauffage à fond). 

Sur la 308, la pose d’un purgeur automatique règle le problème. (Solution testée sur la 328 également ignorant ce problème de soupape). Mais sur les éclatés des circuits de refroidissement, je n’ai toujours pas vraiment compris la différence de conception qui rend la 308 sensible à ce phénomène.

Avec la canicule de cette été le système de refroidissement de la 308 a peut être atteint ces limites , (montée de la température en ville) dans les mêmes conditions avec la 328, ras. 

Derniere différence perçu, au ralenti sur la 308, l’aiguille de température d’eau n’est pas stable, comme si elle avait des spasmes de 2 ou 3 degrés (liés à ce fameux phénomène d’aspiration de l’air du vase d’expansion? )

Je ne suis pas sûr que j'aurais une confiance absolue dans un thermomètre de température d'eau d'une voiture italienne de 40 ans d'âge pour lui accorder de la précision à un ou deux degrés près...

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ferai une vérification au pyromètre optique pour voir si cela colle.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/10/2019 à 13:57, PS84 a dit :

@speedy sur la 328, depuis le remplacement du bouchon du vase d’expansion (soupape qui s’ouvre en dépression non fonctionnelle dont j’ignorai l’existence et la fonction, merci à Bib pour l’explication) plus de souci (avec une bonne purge chauffage à fond). 

Sur la 308, la pose d’un purgeur automatique règle le problème. (Solution testée sur la 328 également ignorant ce problème de soupape). Mais sur les éclatés des circuits de refroidissement, je n’ai toujours pas vraiment compris la différence de conception qui rend la 308 sensible à ce phénomène.

Avec la canicule de cette été le système de refroidissement de la 308 a peut être atteint ces limites , (montée de la température en ville) dans les mêmes conditions avec la 328, ras. 

Derniere différence perçu, au ralenti sur la 308, l’aiguille de température d’eau n’est pas stable, comme si elle avait des spasmes de 2 ou 3 degrés (liés à ce fameux phénomène d’aspiration de l’air du vase d’expansion? )

 

 

les spasmes, c'est les bulles d'air qui passent devant la sonde, elle n'est pas bien purgé.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

@TripleBlack® j’aurais tendance à être d’accord mais il y a une purge permanente au niveau du calorstat qui va au vase d’expansion.

Ou alors dans certaine phase c’est par là que l’air est reaspiré.

Je mettrais peut-être un clapet anti retour pour voir.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

certains disent que l'air est aspiré par le presse étoupe, je ne sais pas. mais les spasmes de l'aiguille, c'est les bulles d'air qui passent devant la sonde tout en haut du circuit (la sonde est au point le plus haut..., ce qui a été ensuite changé sur la version à injection).

cela n'a rien à voir avec le clapet. Si des bulles se baladent, peu importe d'ou elles viennent, elles se baladent...:P et l'air est plus chaud que le liquide, c'est de la physique des fluides basique, je ne suis ni mécanicien, ni ingénieur. Je suis juste un propriétaire qui a beaucoup transpiré devant la danse de cette satanée aiguille... avant de comprendre pourquoi...

 

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous!

Je suis l'heureux propriétaire d'une 308 gts qv de 1985 comptabilisant 50.000kms

Véhicule remise en route 2 fois  chez Ferrari suite à arrêt prolongé (grosses factures)

En lisant toutes les conversations de ce sujet, je suis un peu dépité...

j'ai parcouru environ 2000 kms depuis que j'ai acheté ma voiture en décembre dernier, et j'ai eu une fois une température de ldr à 105-110 degrés, qui est redescendue au tour des 75-80 (température habituelle) au bout de quelques minutes...

Ne connaissant pas la voiture je me suis posé des questions, puis tout étant redevenu normal les jours suivants, j'ai vite oublié...

Puis un jour , a froid j 'ai ouvert mon vase d'expansion, j'ai tout de suite entendu "glou-glou-glou" et le liquide est sorti par le tuyau fuyard du vase d'expansion .(l équivalent de 2-3 verres ).j ai donc refait l'appoint.

Depuis, avant de mettre le moteur en route, à froid je purge le radiateur, et a chaque fois pas mal d'air qui sort!

je suis apparemment le seul , ou nous sommes 2 à avoir ce problème avec une injection...

j’étais soulagé que depuis quelques semaines ma température soit restée stable 75-80.

Puis hier soir en laissant tourner la voiture (deja chaude retour de balade) devant le garage, la température est à nouveau monté a 105 degrés!

je crains donc pour le joint de culasse?

Qu en pensez vous? savez vous ou je peux faire analyser mon ldr?

Merci!

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, mavrick a dit :

Salut à tous!

Je suis l'heureux propriétaire d'une 308 gts qv de 1985 comptabilisant 50.000kms

Véhicule remise en route 2 fois  chez Ferrari suite à arrêt prolongé (grosses factures)

En lisant toutes les conversations de ce sujet, je suis un peu dépité...

j'ai parcouru environ 2000 kms depuis que j'ai acheté ma voiture en décembre dernier, et j'ai eu une fois une température de ldr à 105-110 degrés, qui est redescendue au tour des 75-80 (température habituelle) au bout de quelques minutes...

Ne connaissant pas la voiture je me suis posé des questions, puis tout étant redevenu normal les jours suivants, j'ai vite oublié...

Puis un jour , a froid j 'ai ouvert mon vase d'expansion, j'ai tout de suite entendu "glou-glou-glou" et le liquide est sorti par le tuyau fuyard du vase d'expansion .(l équivalent de 2-3 verres ).j ai donc refait l'appoint.

Depuis, avant de mettre le moteur en route, à froid je purge le radiateur, et a chaque fois pas mal d'air qui sort!

je suis apparemment le seul , ou nous sommes 2 à avoir ce problème avec une injection...

j’étais soulagé que depuis quelques semaines ma température soit restée stable 75-80.

Puis hier soir en laissant tourner la voiture (deja chaude retour de balade) devant le garage, la température est à nouveau monté a 105 degrés!

je crains donc pour le joint de culasse?

Qu en pensez vous? savez vous ou je peux faire analyser mon ldr?

Merci!

 

Hmmm...avant de te faire des nœuds dans l'estomac pour le joint de culasse, vérifie les trucs élémentaires, souvent négligés sur ces autos. La rupture de joint de culasse est toujours possible, mais tout de même très rare.

 

1. de quand date la dernière purge du circuit et par qui? Le chauffage de l'auto a-t-il bien été ouvert en grand pendant cinquante kms après la purge et le remplissage, pour être sûr de faire sortir les poches d'air et les bulles, nombreuses dans le circuit de chauffage?

 

2. as-tu pris le risque complètement insensé de lire le manuel et de faire exactement ce qu'il dit? En l'occurrence, ne jamais faire de complément de liquide au-delà de la moitié du réservoir de trop plein, c-à-d: exactement le pli de la tôle reliant le bord inférieur au bord supérieur, soit 6 centimètres du col de l'orifice de remplissage? Si tu en mets plus, l'auto le recrachera...

 

105°, ça craint pas si ça ne dure que quelques minutes: ton manuel dit que si la température dépasse 110°, il faut immédiatement couper le moteur. Tes ventilos enclenchent bien à 90°? 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, mavrick a dit :

Salut à tous!

Je suis l'heureux propriétaire d'une 308 gts qv de 1985 comptabilisant 50.000kms

Véhicule remise en route 2 fois  chez Ferrari suite à arrêt prolongé (grosses factures)

En lisant toutes les conversations de ce sujet, je suis un peu dépité...

j'ai parcouru environ 2000 kms depuis que j'ai acheté ma voiture en décembre dernier, et j'ai eu une fois une température de ldr à 105-110 degrés, qui est redescendue au tour des 75-80 (température habituelle) au bout de quelques minutes...

Ne connaissant pas la voiture je me suis posé des questions, puis tout étant redevenu normal les jours suivants, j'ai vite oublié...

Puis un jour , a froid j 'ai ouvert mon vase d'expansion, j'ai tout de suite entendu "glou-glou-glou" et le liquide est sorti par le tuyau fuyard du vase d'expansion .(l équivalent de 2-3 verres ).j ai donc refait l'appoint.

Depuis, avant de mettre le moteur en route, à froid je purge le radiateur, et a chaque fois pas mal d'air qui sort!

je suis apparemment le seul , ou nous sommes 2 à avoir ce problème avec une injection...

j’étais soulagé que depuis quelques semaines ma température soit restée stable 75-80.

Puis hier soir en laissant tourner la voiture (deja chaude retour de balade) devant le garage, la température est à nouveau monté a 105 degrés!

je crains donc pour le joint de culasse?

Qu en pensez vous? savez vous ou je peux faire analyser mon ldr?

Merci!

 

D'après tes symptômes, il y a peu de chance que ce soit un joint de culasse... et d'une manière générale, il y a toujours eu beaucoup d'histoire de surchauffe avec les 308, et même si le joint de culasse a toujours été envisagé dans les différentes pages de ce forum et d'ailleurs, il n'a presque jamais été fautif au final... 

 

J'opterai plutôt pour une durite percée, ce qui justifierai la monté en température (car manque de pression dans le circuit). Si ton mano te dit 110 et qu'une durite est percée, tu peux tout à fait avoir une partie de ton liquide a beaucoup plus de 110 et qui rentre en ebullition à un point précis, ce qui explique l'air dans le circuit et le vase d'expansion qui déborde.  La pression dans le circuit permet d'avoir une température d'ebullition plus élevée, en cas de fuite (même légère), cette pression ne se fait plus et le liquide entre en ébullition à des températures plus basses. 

 

Vérifie d'abord que tes ventilateurs ne sont pas en cause (ils doivent se déclencher aux alentours de 83 degrés) et que ton radiateur est bien chaud tout comme le reste de la voiture (car il peut aussi s'agir d'un problème de thermostat), et si ce n'est pas ça, fait vérifier que ton circuit tient bien la pression par un pro. il n'est pas rare, sur une voiture immobilisée longtemps, que le liquide de refroidissement ait rongé les durites au point de les rendre poreuses. 

 

Sur ma QV, le niveau du liquide se stabilise a environ 1.5cm au dessus du pli, mais cela ne change pas grand chose, dans tous les cas, il ne faut pas remplir en entier.

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a peut être pas qu'un seul responsable. Penses également a vérifier et nettoyer les contacts et connections de la sonde. C'est aussi une cause possible de la montée de l'aiguille du manomètre !  

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

la montée en température que tu as eu est certainement due a une poche d'air dans la culasse au niveau de la sonde .

par contre le fait de recracher du LDR  et en plus le glou glou  moteur froid c'est pas normal du tout : soit ton cuicuit est trés mal purgé ou alors il y a des gaz qui entrent dans le circuit  et là c'est pas bon , mais meme mal purgé tu ne devrait pas avoir de retour  par le vase  une fois moteur froid ; a chaud oui car l'air se dilate mais a froid tu devrait retrouver la pression de départ soit +- 0 .

Commence pas une bonne purge en statique moteur a l'arret puis en le laissant tourner au ralenti accéléré  (+- 1500 tr avec le vase ouvert ) (bouchon enlevé  attendre 2 déclenchements de ventilo ) , puis tu vas faire une petite balade  d'une  quinzaine de km avec toujours  le vase ouvert (ou le bouchon verrouillé sur le premier cran ) avec un régime moteur de 3 a 4000tr histoire de bien faire circuler le LDR , une fois renté a la maison tu laisse refroidir et tu complete le niveau comme dit par Clinel .

nota : la purge sur le radiateur ne sert qu'a le remplir , elle ne permet pas la purge de la partie haut du moteur car il est plus haut que le radiateur .

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour la purge moteur tu as bouchon sur le boitier du calorstat au dessus de la pompe a eau .

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci a tous pour vos précieux conseils.

la voiture part une petite dizaine de jours en carrosserie, et je m'attellerai des son retour à vérifier tout çà.

en revanche, nounou, je n'ai pas trop compris la procédure de purge...

je dois faire chauffer vase et purge ouverts? Ou seulement vase ouvert?

et je suis désolé , mais vu mes lacunes en mécanique, je ne vois pas du tout ou se trouve et a quoi ressemble le purgeur moteur... (j'irai au pire me renseigner chez un garagiste...)

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

mavrick écrit : "j'ai eu une fois une température de ldr à 105-110 degrés, qui est redescendue au tour des 75-80 (température habituelle) au bout de quelques minutes..."

Cela me ferait penser plutôt à un calorstat resté bloqué un moment en position fermée avant de s'ouvrit d'un seul coup.

Enfin juste un avis...

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

La purge tu la fait moteur froid et a l'arrêt avec le case ouvert et plein au 3/4. 

Il y a une purge sur le radiateur à l'avant, l'autre se trouve sur le couvercle du calorstat au dessus de la pompe à eau côté distribution. 

Regarde sur l'eclate des pièces détachées sur maranello parts ou eurospares (page water pomp). 

Petite vis en laiton. 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Dinosaure a dit :

mavrick écrit : "j'ai eu une fois une température de ldr à 105-110 degrés, qui est redescendue au tour des 75-80 (température habituelle) au bout de quelques minutes..."

Cela me ferait penser plutôt à un calorstat resté bloqué un moment en position fermée avant de s'ouvrit d'un seul coup.

Enfin juste un avis...

Possible mais très très rare. 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

en tout cas, jamais de traces au sol, ni fumée blanche...

 

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, nounou a dit :

La purge tu la fait moteur froid et a l'arrêt avec le case ouvert et plein au 3/4. 

Il y a une purge sur le radiateur à l'avant, l'autre se trouve sur le couvercle du calorstat au dessus de la pompe à eau côté distribution. 

Regarde sur l'eclate des pièces détachées sur maranello parts ou eurospares (page water pomp). 

Petite vis en laiton. 

 

Il est conseillé de changer cette vis par une trouée qui laisse passer l'air au dévissage, sinon la purge par cet endroit est impossible à faire proprement (et moteur chaud).

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, mavrick a dit :

en tout cas, jamais de traces au sol, ni fumée blanche...

 

pour avoir de la fumée blanche , il faut avoir un gros passage  dans le cylindre qui permette au  LDR d'y entrer avec une faible pression ( +-1bar ) , alors que par exemple si tu as une culasse poreuse c'est la pression de combustion ( +- 60bars ) qui passe dans le circuit de refroidissement et y reste  puisque une fois passée elle n'a plus assez d'énergie pour faire le chemin inverse ce qui pourrait expliquer le fait que tu ai une pression résiduelle a froid dans ton vase .

je sais , je suis pessimiste mais c'est trés probable .

0

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, TripleBlack® a dit :

 

Il est conseillé de changer cette vis par une trouée qui laisse passer l'air au dévissage, sinon la purge par cet endroit est impossible à faire proprement (et moteur chaud).

+1

ou y faire un petit méplat en bout de filetage sur 3 - 4 mm .

0

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
12 12