13 13
syka31

Légendes De La F1

Recommended Posts

syka31

j'ai cherché un sujet déjà ouvert sur ce thème sans succès.

Alors pour suivre la conversation entamée dans les potins F1 où il est fait mention de Jim Clark et Mika Hakkinen, je propose de mettre en vrac ici nos pensées, avis, souvenirs, regrets ....

 

je suis de 70 donc trop jeune pour avoir vu Jim Clark à l'oeuvre

en revanche j'ai passé des heures entières à lire les vieux sport auto de mon paternel

 

ainsi en voyage au printemps 2015 en Ecosse je n'ai pu m'empêcher d'aller sur les terres de Jim Clark

je suis resté un moment dans le minuscule museum qui lui est consacré

les soeurs de Jim Clark ont tout donné pour remplir la minuscule "Jim Clark Room"

 

très ému par cet endroit dont l'entrée est libre j'ai parlé un moment avec la dame qui s'en occupe

au delà d'un lieu où quasiment tous les pilotes F1 sont venus signé le livre d'or (senna inclus)

elle m'a dit qu'un visiteur local qui vient systématiquement tous les ans se recueillir .... Jackie Stewart

je lui ai conseillé de voir "week end of a champion", film qu'elle ignorait, elle m'a remercié mille fois ...

 

http://www.visitscotland.com/info/see-do/the-jim-clark-room-p251771

 

très très chouette moment

 

@Yves : merci pour "One" je pars en quête !

 

pour ceux qui l'ignore sur la tombe de Jim Clark, il est d'abord écrit "farmer" puis un laïus sur sa carrière

c'était le métier dont il était le plus fier ....

Edited by syka31

Share this post


Link to post
Share on other sites
                 
Ruvo

Chacun suivant son époque mettra sûrement au pinacle un pilote différent.

 

Étant plus âgé (je sais, ça ne se voit pas), j'ai pu suivre la carrière de Clark, je l'ai même vu courir en F2 à Silverstone et approché d'assez loin malheureusement.

 

Pour moi c'est le plus grand, par son élégance, son éclectisme (néanmoins courant à l'époque), la pureté de son pilotage,  son fair-play et la qualité de son état d'esprit sur la piste et en dehors.

 

Il paiera de sa vie malheureusement comme beaucoup d'autres, Rindt et consorts, sa présence au volant d'une Lotus.......................

 

Ce portrait résume parfaitement l'homme et le pilote

 

 

 

 


post-8034-0-35217400-1448011716_thumb.jp

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy

Il y aurait tant de noms à citer, mais si je ne devais qu'en retenir qu'un seul...

C'est celui d'un fils d'émigrés Italiens en Argentine, né dans un petit village qui s'appelle Balcarce...

Il a remporté 24 des 51 Grands Prix qu'il a disputés, il avait l'art, le talent, la classe, l'intelligence.

En 1957 sur le Nürburgring (le VRAI, le Grand) il a infligé une cuisante défaite à la Scuderia Ferrari, à l'âge de 46 ans (les pilotes des Ferrari avaient la moitié de son âge)

C'est Juan-Manuel Fangio.

Lors de son tout dernier Grand Prix, en 1958, on a demandé à Mike Hawthorne, le vainqueur de la course, pourquoi il était resté derrière Fangio et qu'il ne lui avait pas pris un tour?

Et Hawthorne a eu cette phrase magnifique: "Parce qu'on ne prend pas un tour à Fangio".

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27

Moi je suis top jeune pour me faire une idée de Jim Clark autre que celle que j'ai lu dans les livres et dans Sport Auto (Crombac était son pote).

mais bon, grand respect évidement.

 

Moi je commence à être fan des pilotes à partir des années ou je commençais à piger kkchose tout seul. 

CAD vers mes 13/14 ans. ca tombe +/- sur le duel Fitti/Rega de 74. J'aimais beaucoup Regazzoni.

En fait, je suis tifoso à partir de là. Et donc supporter de tous les pilotes qui sont passé à la scuderia, et de mauvaise foi pour les autres.

Mais hors pilotes en rouge, j'ai bien aimé Peterson, Senna, Hakkinen, De Angelis parmis ceux qui me viennent à l'esprit sans développer.

 

Et pour avant 74, tous... avec Fangio, Clark, Stewart et Ascari au dessus des autres.

Mais comme Bruno, c'est Fangio comme surement numéro 1 absolu de tous les temps pour l'époque, les différentes montures et l'age de fin de carrière.

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27
speedy

On dirait bien José-Froilan Gonzales à droite derrière, non?

"de mon temps les pilotes étaient gros et les pneus minces; aujourd'hui, c'est l'inverse!"

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27

Vi Gonzales

 

Belle cette photo là aussi.

en manches courtes,... il devait faire chaud. 

Quand on voir leur casque, et que çà roulait a 200 de moyenne à Monza...

 

suixtil_02_0.png?itok=1fNFiHaA

Edited by geo27

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yves

Bon sujet!

Merci Sylvain.

 

Je suis de 81, alors bien sur trop jeune pour avoir pu connaitre la plupart d'entre eux, hormis par documentaires, films et journaux interposés.

 

@speedy: oui Fangio est exceptionnel, mais apparemment humainement c'était quelqu'un d'assez bizarre... L'un de ses titres quand même gagné grâce au sacrifice de Peter Collins si je me souviens bien (plus très sur), lequel Collins n'aura malheureusement pas l'occasion de se voir renvoyer l'ascenseur.

 

Ruvo, voir Clark et Rindt en action, quelle chance... Toi aussi regarde "One" les images de Rindt sont poignantes.

 

 

Magnifique photo de Fangio et Moss, merci Georges

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ruvo

Deux images qui résument bien ce qu'était la F1 lorsqu'on y risquait sa vie, une confrérie de braves. Sur cette photo seul Moss a échappé à cette tragédie, Hill étant parti dans l'exercice de ce métier.

 

Ensuite Stewart et Hill au Ring !

 

J'ai mis Clark en avant, mais il y en a tellement d'autres qui méritent notre admiration et notre respect que ce classement est forcément injuste.

 

 

577878137.jpg

 

Damon Hill sitting in a toy car at his christening watched by Bruce McLaren, Stirling Moss, Tony Brooks, his father Graham Hill, Jo Bonnier and Wolfgang von Trips, July 17, 1961

 

 

527793B8JhHgBIUAEuhBo.jpg

 

 

Je plains les générations actuelles qui n'ont qu'un Hamilton à contempler, ceci explique peut-être la défection actuelle de la F1

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy

Toute, toute, petite nuance: Graham Hill n'est pas "parti dans l'exercice de son métier": il s'est tué dans un accident d'avion quelques mois après avoir arrêté de piloter, en ramenant certains membres de son équipe, dont le prometteur espoir Tony Brise.

Les conclusions de l'enquête n'ont jamais réellement établi s'il y avait eu un défaut de sécurité, une erreur, etc...

Sur la photo autour de Damon Hill il y a Tony Brooks, probablement le pilote le plus rapide de son temps: entre autres faits d'armes: à voiture égale, il a "mis" une seconde et demie - oui, une seconde et demie - à Stirling Moss - pardon! - aux qualifs de Monaco.

Mario Andretti dit de Tony Brooks: "That man is the best of the best of the best"

Et Stirling Moss dit: "si je devais choisir deux pilotes dans l'histoire pour une équipe de Grand Prix, je prendrai Jim Clark et Tony Brooks; Tony est assis tout seul en haut de la pyramide des pilotes les plus rapides de l'histoire"

Edited by speedy

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy

Brooks, "le dentiste volant" qui a débuté en Formule 1 par hasard: l'écurie Connaught cherchait un pilote pour le Grand Prix de Syracuse hors-championnat, et n'en trouvait pas parce que la voiture était mauvaise. Brooks était chez lui, un vendredi, révisant ses examens finaux pour son diplôme de chirurgien dentiste; quelqu'un l'avait remarqué en course amateur.

Le téléphone sonne, c'était Connaught, lui proposant la voiture pour le Grand Prix de Syracuse; Brooks répond "d'accord, à condition que je sois rentré Mardi pour mon exam'".

Le voilà parti en avion à Syracuse pour le week-end: en course, il "dépose" les trois Ferrari d'usine l'une après l'autre, avec la plus mauvaise voiture du plateau, et remporte le Grand Prix...(hors championnat, d'accord, mais le plateau était relevé). Le mardi suivant, il obtenait son diplôme de chirurgien dentiste.

(Et sa cours n'était pas passée inapercue, car quatre ans et demi après, Enzo Ferrari lui offrait un volant d'usine, puisque Brooks fut l'un des prétendants au titre 1959 au volant d'une Ferrari F1 d'usine).

Edited by speedy

Share this post


Link to post
Share on other sites
Etienne

Il y a de belles photos ici :

 

http://www.suixtil.fr/histoire/galerie/

 

Brooks et Moss

 

GP-Monaco-1958_Moss-Brooks-%C2%A9-Archiv

 

 

 

Le photographe n'est pas loin de la corde...

GP-Belgique-1950_Fangio_Alfa-%C2%A9-Ludv

Tu es abonné à Classic Driver toi aussi... :rolleyes:

J'ai discuté plusieurs fois avec V. Metais qui a relancé la marque, c'estr un vrai passionné. Il faut avoir du temps quand tu engages la conversation avec lui, mais ça vaut le coup ! Il a une très grande connaissance de cette belle époque, et des archives photos impressionnates !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ruvo

Toute, toute, petite nuance: Graham Hill n'est pas "parti dans l'exercice de son métier": il s'est tué dans un accident d'avion quelques mois après avoir arrêté de piloter, en ramenant certains membres de son équipe, dont le prometteur espoir Tony Brise.

 

 

C'est bien ce que j'ai écrit, il n'est par mort au volant d'une auto comme les autres pilotes de la photo, mais au cours de son nouveau métier de patron d'écurie avec quelques uns de ses collaborateurs dont son pilote.

 

Je ne suis pas un historien de la compétition auto, néanmoins je connais parfaitement cet épisode malheureux.                   :(

 

Pilote de légende, là il y a un intrus............

 

post-8034-0-65007900-1448025080_thumb.jp

Edited by Ruvo

Share this post


Link to post
Share on other sites
syka31

on oscille entre 50's 60's et 70's, je connaissais pas ce reportage.. 

superbes images commentées du nurburgring (le vrai) ....

françois cevert en provence, chemise ouverte, vin blanc glaçon en interview ...

et les copains qui partent .... qui partent .... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy

Eh oui; et aujourd'hui les journalistes se déchaînent parce que Lewis Hamilton a embouti trois voitures garées avec sa Pagani Zonda à Monaco...

Il n'est pas question de dire bien sûr que c'était mieux quand c'était plus dangereux, mais c'était quand même différent...En F1, sur l'ancien grand circuit de Spa, Chris Amon passait le "S" de Masta à fond de cinquième avec sa March F1 en 1970; quand on voit le virage que c'était, ça fait franchement peur.

Edited by speedy

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy

 

C'est bien ce que j'ai écrit, il n'est par mort au volant d'une auto comme les autres pilotes de la photo, mais au cours de son nouveau métier de patron d'écurie avec quelques uns de ses collaborateurs dont son pilote.

 

Je ne suis pas un historien de la compétition auto, néanmoins je connais parfaitement cet épisode malheureux.                   :(

 

Pilote de légende, là il y a un intrus............

 

Pas complètement: Bernie a disputé un Grand Prix au volant d'une Connaught (eh oui).

Et sa collection de voitures de courses est l'une des plus belles du monde.

Il a notamment possédé la 330P4 ex-Obrist avant qu'elle ne parte chez qui nous savons, mais Obrist en veut beaucoup à Bernie...

attachicon.giftrackdays1-03.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ruvo

  Pas complètement: Bernie a disputé un Grand Prix au volant d'une Connaught (eh oui).

 

 

Speedy, le titre est "Pilote de légende", tu vas pas me dire que tonton Bernie en fait partie               :lol: :lol: :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Franck

je lui ai conseillé de voir "week end of a champion", film qu'elle ignorait, elle m'a remercié mille fois ...

 

@Yves : merci pour "One" je pars en quête !

 

Merci Syka31 pour l'ouverture de ce sujet et les conseils (Musée Jim Clark).

 

Avez-vous plus de détails sur "One" (auteur, date, mots clefs associés) car ce titre est un peu court/trop commun pour trouver quelquechose. :)


Le règlement de Ferrarista.Club à appliquer à chacune de vos interventions : CLIQUER ICI pour le (re)lire

10 bonnes raisons de vous abonner à Ferrarista.Club : Cliquez ICI pour les découvrir

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy

Ruvo, (le) 20 Nov 2015 - 14:25, a écrit :

Speedy, le titre est "Pilote de légende", tu vas pas me dire que tonton Bernie en fait partie :lol: :lol: :lol: :lol:

Non, d'accord, mais quand même: Berni

Ruvo, (le) 20 Nov 2015 - 14:25, a écrit :

Speedy, le titre est "Pilote de légende", tu vas pas me dire que tonton Bernie en fait partie :lol: :lol: :lol: :lol:

e aime vraiment la course, il y a été impliqué à plusieurs niveaux (en tant que manager de Jochen Rindt, puis en tant que propriétaire de Brabham, etc...).

Je suis le premier à dire qu'il auarait dû organiser sa succession et que de puis quatre-cinq ans je trouve qu'il devrait avoir pris sa retraite, mais malgré tous ses travers c'est quelqu'un qui a aimé la course, et qui l'aime toujours.

Il y a quelques années, au G.P de Monaco historique, on l'a entendu dire: "c'était quand même vachement bien, la F1, avant que je ne m'en occupe"...c'est tout lui, ça...

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27

Ben c'est clair qu'il faut aimer la course pour bosser encore à 85 piges.

 

Mais il doit aimer le pognon et le pouvoir plus encore...   :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
geo27

Merci Syka31 pour l'ouverture de ce sujet et les conseils (Musée Jim Clark).

 

Avez-vous plus de détails sur "One" (auteur, date, mots clefs associés) car ce titre est un peu court/trop commun pour trouver quelquechose. :)

C'est celui là non? 

 

http://www.amazon.fr/gp/product/B00GDEZP70/ref=olp_product_details?ie=UTF8&me=

Edited by geo27

Share this post


Link to post
Share on other sites
speedy

geo27, (le) 20 Nov 2015 - 15:21, a écrit :

Ben c'est clair qu'il faut aimer la course pour bosser encore à 85 piges.

Mais il doit aimer le pognon et le pouvoir plus encore... :)

Je dirais qu'à un certain moment (à partir du milieu des années 1970 jusqu'en 2005, en gros) il a vraiment fait beaucoup pour la F1, il en a fait un spectacle; avec les bons et les mauvais côtés.

Les bons, c'est que tout est télévisé, on voit tout, on sait tout, etc...

Les mauvais, c'est que quelque chose s'est perdu...ce fil en est la preuve. Qui ici met Lewis Hamilton sur le même plan que Jim Clark, par exemple?

Je sais bien qu'on ne peut pas désinventer le progrès, mais quand même: je ne suis pas convaincu par la fuite en avant du circus: je veux dire, on va être bientôt à 22 G.P par an et on s'ennuie quand même pendant pas mal de courses, alors pourquoi en faire encore plus? les circuits sont pour nombre d'entre eux assez aseptisés, etc...

Je crois vraiment qu'il est temps qu'il passe la main. Sans que je sois capable de dire à qui.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yves

Oui Georges c'est Ca. Il existe en version française sur Amazon aussi

Une production Spitfire Pictures / Flat-out films / Diamond Dogs, réalisée par Paul Crowder, voix off de Michael Fassbender.

Avec images et interviews de Lauda, Hunt, Andretti,

Stewart, Ickx, Rindt,...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

13 13