Leaderboard

  1. Oliv

    Oliv

    Ferrarista Member


    • Points

      1,491

    • Content Count

      35,600


  2. tifosi101

    tifosi101

    Ferrarista Member


    • Points

      1,068

    • Content Count

      10,105


  3. Nanthiat

    Nanthiat

    Ferrarista Member


    • Points

      828

    • Content Count

      7,395


  4. Calif38

    Calif38

    Ferrarista Member


    • Points

      418

    • Content Count

      4,570



Popular Content

Showing content with the highest reputation since 06/17/2023 in Posts

  1. 19 points
    Voilà, nous y sommes... enfin serai-je tenté de dire. La partie photo du meeting est terminée !! 👌 Alors, ces derniers jours les participants ont reçu un livre souvenir relatant les différents moments du meeting. De l'arrivée au Mas du Clos au déjeuner de clôture à l'Hacienda. L'enjeu était de trouver le bon compromis entre les photos de voitures (ma spécialité!) et les photos d'ambiance permettant d'illustrer l'aspect chaleureux et convivial du meeting. Je m'y suis essayé, et bien secondé par les photos des différents participants/reporters présents, nous avons réussi à créer un livre représentatif. Je vous propose ici quelques pages, faisant l'impasse sur les photos trop "personnelles" 😉 C'est une grande fierté que de voir mes images prendre vie sous la forme d'un livre, sachant qu'en plus il est diffusé et apprécie par plusieurs dizaines d'autres membres.📸 Mais voilà, lors de la réalisation du livre, il a fallu choisir parmi les 4500+ photos prises durant ce week-end ... Un mélange d'harmonie graphique, de goût personnel, d'insertion dans le récit, de varieté dans les modèles bref ... un choix arbitraire ! 😇 Mais ce meeting étant placé sous le ligne de la générosité (et le numérique aidant), j'ai finalisé une galerie complète avec l'ensemble des photos permettant à tous les participants d'y trouver un souvenir. 📸 Lien vers l'album photo complet : https://photos.app.goo.gl/Xg2KuSxA1YKoBxYr7 Je vous remercie pour votre patience, votre enthousiasme et votre accueil très chaleureux au sein de la communauté Ferrarista ! 🤩 @Kung-fu Panda @moe @Zool360 @dumbbell @Blaze @Bagnaud @ladivademaranello26 @RedDreams @oxygen @kani56 @geo27 @jm575 @Loucho57 @JackIsBack @Malibu @bikouse @Mike051 @Lacouelle @Stradale V8 @bernwizard @Zaz @Eric77 @Chiamani @grhum @Tristan360 @Jacky Lambert @Lg-360 @Verreaux @Squale @jmbmw @Duo77 @Olsen488 @Papycalou @Rallycaro986 @arambaud @Spboudart @Mika 348 @Fanch @bruno bl @Juanitoy @Kuzski @Scander @fanch23 @Bob42 @AR69 @jean-vincent @Porto13 @askim2 @Hub56 @bilibops @Phil @chtisuisse @BPM78 @pascal71 @PaulV @joel @Jopic @Palme812 @chris38 @Jonnet @Schumix @Toulouse456GT @JNico @aspym @FCT-95 @Olive78 @Yan_328GTS_SG @#Tars @Bruno. @Bevan @Fred56 @LINO27 @Fifou38000 @Patrick328 @Maxou6 @Franck @Calif38 Packaging Form_PC AR_5ECHO_V1_25-10-2023.xlsm
  2. 14 points
    Après les quelques photos de piste déjà postées, voici une petite sélection pour la partie touristique. C'était un vrai défi que d'immortaliser de la manière la plus représentative possible les 76 voitures de cet incroyable convoi. Grâce au découpage en 8 groupes ainsi qu'à la rigueur des participants et des "poissons pilotes" concernant les horaires de départ et le respect du tracé, je crois que j'ai réussi à accomplir ma mission. 😇 Alors cette première sélection est un hommage à ces 8 groupes que j'ai eu plaisir à shooter durant le week-end ! 📸 Vivace 1 était toujours le 1er sur la route, ici sur l'ancien tracé du circuit de Charade lors d'un samedi matin plutôt humide ! Vivace 2 n'était jamais bien loin, ici de passage à Miremont où V8 et V12 ont réussi à réveiller les statues de ce charmant village ! Vient ensuite Allegro 1. Rythme toujours dynamique mais avec prudence dans cette descente humide en sous bois ! Suit le groupe Allegro 2, roulant au pas pour admirer le paysage lors du passage sur le barrage des Fades. Allegro 3 à l'attaque de l'une des rares épingles de l'itinéraire du côté de La Goutelle. Allegro 4 suit de près, ici lors de la descente du Col de Guery après l'excellent repas du samedi midi au bord du lac éponyme. On poursuit avec Moderato 1 qui flâne le long du Lac Chambon le dimanche matin ! Enfin, Moderato 2 et son duo de Mondial qui ferme la marche ... sur le papier car dans les faits ils arriveront souvent bien avant d'autres groupes lors des pauses ! Mais à cette heure-ci, j'ai une pensée émue pour le groupe Mollo1 croisé au nord de Clermont samedi matin et qui n'est toujours pas arrivé à la première pause café ! 🤣
  3. 14 points
    Fin d’après midi, Bois de Boulogne: rencontre fortuite, brève et néanmoins plaisante (comme souvent au Bois de Boulogne 😎)
  4. 11 points
    @Nanthiat, @Bastoune, @grafabe, @Laurent 34, @Mike051, @joel, @Lacouelle, @Rosso Scuderia, @philF355, @Toscano, @Boz352, @geo27… fin du suspense!!😉
  5. 11 points
    MERCI !!!!! Par où commencer…🤔 Je ne vais pas être très original mais l’organisation de ce Meeting DE (😉 @Lacouelle) Légende a été au Top de bout en bout et pour cela je remercie chaudement @Calif38, califette et @chtisuisse 👏👏👏👏 À cela j’associe tout le staff autour (poissons pilotes👍, grid girls and boy 👍, nos dronistes 👍 qui nous ont fait des prises de vue incroyables et @Ferruccio 👍 qui était partout à la fois pour nous flasher pour la bonne cause 😅) En ce qui nous concerne 1er meeting avec un accueil parfait dès notre arrivée tardive sur Aubusson. A peine garé sur le parking de la mairie le ton était donné ! Des Ferrari de partout !!!😍🤩 (y avait bien 1 ou 2 intrus mais nous ne sommes pas sectaires … quoique 😁…) Le lendemain 1er vrai roulage sur piste avec la 599 et quel roulage !!! Piste incroyable avec ses dévers, ses trajectoires à l’aveugle, un coaching parfait et des temps au tour dignes de nos pilotes de F1 préférés ce WE à Singapour … (oui je m’emporte 😂😂) Le soir un super apéro jazzy dans un cadre idyllique avec un tas de Ferrari garées dans tous les sens (un vrai mikado 😅) suivi d’un très bon repas puis dodo avec pleins de jolis rêves 😴 Chiamani meilleur temps 😴 Chiamani champion 😴😴… Le réveil sonne et retour à la réalité, encore plus belle que mes rêves car va commencer la journée de rallye. Et là, une vraie claque !! Des paysages magnifiques, des routes sélectionnées aux petits oignons, une météo clémente et un poisson pilote au Top ( @Bagnaud et Katia 😉👍). Quel pied ! Jamais je n’ai autant profité de mon V12 sur route ouverte! Encore merci à Jérome et Georges @geo27 qui me précédaient. 🙏Quelle sensation de voir dans les rétro cette superbe F430 rouge ( @Duo77 et Nadine 😉) revenir comme une balle ! Que de formidables sensations. Superbe souvenir également quand Jérome a eu la générosité de faire un petit tour avec une petite mamie toute émue de monter à plus 80ans pour la première fois dans une Ferrari (ce ne fût pas la seule à verser sa petite larme 😉). Le repas au Lac de Guery fut comme une parenthèse dans un lieu magique avec un accueil parfait. 😋😋 La journée fut une vraie réussite. C’est à peine si le voyant surchauffe cata 😡 a légèrement assombri le tableau… Le retour en fin de journée se fera en mode balade jusqu’à l’hôtel. La soirée de Gala restera d’anthologie et sera pour moi une vraie révélation. Je vais de devenir chanteur 😂😂😂. Quelle ambiance ! Fou rires en pagaille ! Olivier qui nous prend (ou se prend 😂😂😂) en photo … Et à la fin c’est Tino Rossi qui gagne 😁😁. Normal nous étions les meilleurs. ! Même la tombola m’a réussi 👏👏 Encore plein de beaux rêves … Dimanche a été beaucoup plus raisonnable car nous avons préféré rentré directement (350km) suite à la petite alerte de la veille (sans encombre). Nous n’avons donc pas pu profiter de cette dernière journée concoctée par nos GO de talent. Mais les photos et commentaires nous confirment encore la réussite de cette dernière journée. Bon, j’écris rarement sur le forum mais je le suis assidûment. Je me suis un peu rattrapé aujourd’hui 😅. Désolé si c’était trop long… Vous l’avez compris nous avons adoré ce 4ème meeting Ferrarista (qui était le 1er pour nous) avec toutes ces personnes rencontrées … La barre a été mise très haute cette année ! Encore bravo aux organisateurs mais aussi à tous les participants 😉👏🤩😁 Enfin je tenais à remercier ma femme de s’être décommandée au dernier moment au profit de mon fils Maxime qui s’est régalé comme jamais. Et surtout avec elle en sac de sable les passages en courbe et mes accélérations en sortie de virage auraient dus être bien plus prudents sous peine d’un divorce immédiat 😅😂.
  6. 11 points
    J'ouvre ce petit sujet pour évoquer une belle, que dis-je, une très belle rencontre avec un membre de Ferrarista ! Mon père a eu 70 ans cette année et ma Maman s'est dit qu'il adorerait pouvoir faire un "baptême" dans une des anciennes qu'il affectionne particulièrement. Parmis ces voitures fétiches des 60s, on pense Mustang, Type E et ... Corvette C2 ! Plus j'y pense, plus je me dis qu'il n'appréciera qu'à moitié une de ces locations à la demi-journée qui existent sur le marché : le stress de prendre le volant d'une voiture qu'il ne connait pas, une ancienne qui plus est, les formalités etc... cela risque de mettre un peu trop de réalité dans ce rêve. Me voilà donc à la recherche d'un propriétaire passionné d'une de ces classiques, du côté du Var, qui voudrait bien jouer le jeu. Sachant que je suis plutôt dans l'univers de la sportive moderne et dans le Limousin ... c'est pas gagné. 😮 Oui, mais c'était sans compter sur Ferrarista ! Même si je participe peu, je lis pas mal les différents posts car ce forum est l'un des rares qui reste très actifs malgré les réseaux sociaux FB et compagnie. En recollant tous les morceaux, je me dis que @Nanthiat est la personne idéale : il a le partage dans le sang, de beaux jouets anciens dans le Var et en plus il aime la photo comme moi. Yapluka ! Un MP plus tard, il accepte du tac au tac. Juste génial ! 😍 Nous prenons donc rendez-vous pour un mardi début Aout, l'attente est un peu longue pour moi et ma Maman tandis que mon père ne se doute de rien 🙃 La suite ? Une journée juste mémorable où tout s'est déroulé au delà de nos espérances. Pierre est un homme charmant, qui s'est rendu disponible et à tout fait pour que mon père passe un moment hors du temps et dont il se souviendra trèèèèèèès longtemps. Et sa Corvette est juste splendide !🤩 J'ai détaillé toute l'expérience dans un article sur mon blog afin de pouvoir partager cette incroyable journée avec le plus grand nombre ! https://www.aventures-automobiles.fr/70-ans-de-mon-pere-chevrolet-corvette-c2/ Si je devais résumer en images, voici une petite sélection : Déjeuner dans un bon restaurant pour faire connaissance Balade sur les petites routes de l'arrière pays varois bercés par les cigales et le V8 Comme par hasard, Pierre nous fait passer dans une petite ruelle au charme fou. Idéal pour un mini shooting ! Arrivée au bord du Lac de Sainte Croix Pause blabla + nouveau mini shooting en milieu d'aprem Puis retour au point de départ Et cerise sur le gâteau, mon Papa prend le volant de la Corvette pour les derniers kilomètres ! Au delà de la découverte d'une auto extraordinaire, nous avons passé un moment très chaleureux et convivial tous les 4. Et finalement, ce n'était pas si compliqué... il a suffit de demander ! Bref, vive Ferrarista et vive Nanthiat ! 😎 Au plaisir de faire connaissance avec d'autres membres lors du Meeting national au Mas du Clos que je couvrirai en tant que photographe (même pas la pression, non non pas du tout !) 😅
  7. 10 points
    Bonjour à tous, Je m'appelle Laurent et je réside dans la belle région de Montpellier. Je suis inscrit sur le forum depuis janvier 2014, mais je ne me décide qu'aujourd'hui à me lancer dans le grand bain. Vous pouvez donc déjà en déduire deux choses sur moi: d'abord, je suis un gars qui aime prendre son temps, et ensuite, je me suis pas vraiment broyé les méninges pour le pseudo Évacuons tout de suite le sujet principal: je n'ai pas encore de Ferrari. C'est pas passé bien loin, mais je vais y revenir juste après. C'est d'ailleurs pour ça que je n'ai pas trop osé poster ici avant, car j'aurais adoré faire mon entrée sur ce forum par la "grande porte" ! Je viens ici assez fréquemment en sous-marin comme on dit, et depuis le début, je suis étonné par plusieurs choses: la masse d'informations disponibles, la bienveillance des membres, le côté pas prise de tête et l'absence des nombreux mythos et rageux qui peuplent d'autres forums bien moins fréquentables... Je suis donc habité par la marque au cheval cabré depuis que j'ai environ une dizaine d'années et que, en sortant de chez moi un matin pour aller à l'école, je suis tombé devant la porte de mon immeuble nez à nez avec une 308 GTB rouge garée juste devant moi. J'ai été absolument foudroyé sur place et tétanisé, et cette passion ne m'a pas quittée depuis. Ensuite, adolescent, ont suivi de nombreuses visites, après 1h30 de RER et métro, le samedi matin à la concession au 109 rue Aristide Briand à Levallois. C'était une autre époque, l'accueil y était plutôt sympa, et nous avions sympathisé mon ami Christian et moi (mon acolyte de toutes mes épopées automobiles d'alors) avec Monsieur Dumas qui était alors le chef d'atelier de la concession, très austère en apparence mais qu'on sentait bienveillant une fois la glace rompue. Quelques souvenirs inoubliables à l'époque dans ce véritable lieu de pèlerinage, abandonné depuis: la F40 d'Albert Uderzo qui venait en révision, une discussion à bâtons rompus avec un propriétaire normand très sympa et humble, qui possédait 27 voitures dont une douzaine de Ferrari, le staff qui se plaignait de la 328 GTB noire stationnée à l'étage depuis un an et demi, cadeau d'un acteur célèbre à son fils qu'il n'avait jamais pris la peine de venir récupérer.... on y croisait même Charles Pozzi parfois, qui nous saluait de la main sur le siège passager de sa magnifique.. . Jaguar XJ Sovereign J'ai ensuite dû patienter une petite dizaine d'années pour faire mes premiers tours de roue en tant que passager dans une 348 TB Rosso Corsa, conduite à vive allure par un vrai pilote pro sur petite route ouverte, sacré souvenir... puis quelques années plus tard, une connaissance apprenant que j'étais fan, me fait la surprise de venir me chercher vers les Champs-Élysées avec une... 308 GTB rouge (la première Ferrari que j'avais croisée, donc beau clin d'œil du destin) ! Surprise qu'il décuple en me laissant le volant pendant une vingtaine de minutes, même si c'était entre les Invalides et l'Arc de Triomphe, où j'ai plus eu l'occasion de transpirer dans le trafic parisien que d'exploiter les possibilités de la belle. Mais quelle expérience, avec cet embrayage incroyablement dur et la boîte de vitesse plutôt rétive à froid... un frisson inégalable, un souvenir à jamais gravé dans ma mémoire, comme l'a sans doute été la 1ère fois au volant d'une Ferrari pour bon nombre d'entre vous Ensuite, en 2013, un ami propriétaire d'une 456 GTM bleu Tdf (Franck T. avec les lunettes sur la photo plus bas), que certains connaissent peut-être ici car c'était un des 2 ou 3 plus gros collectionneurs de modèles réduits Ferrari d'Europe, m’emmène avec lui à Maranello pour une visite de l'usine, qu'il avait pu obtenir via la concession Pozzi à Paris ! Là encore, un rêve de gamin que je n'aurais jamais cru accessible: 2 jours de folie pure, avec le musée Ferrari, visite de la Carrozzeria Zanassi et une incursion sur la piste de Fiorano (mais malheureusement pas au volant), et dans les bâtiments adjacents, le cadeau de notre guide qui était très sympa, à savoir la visite d'une pièce à l'écart dans laquelle étaient conservées 23 F1 de toutes générations, la plupart appartenant à des clients du programme Corse Clienti. Incroyable, un choc visuel et émotionnel terrible ! Malheureusement pas de photos autorisées au sein des diverses installations visitées, mais suffisamment de souvenirs de ce roadtrip pour durer toute une vie, avec ces 1.500 km parcourus derrière le volant de cette magnifique GT à V12, dont j'ai pu m'apercevoir en urgence sur l'autoroute italienne qu'elle avait un freinage quand même un peu...daté . Plus récemment, deux choses m'ont décidées à rompre le silence et faire mon coming out ici - Premièrement, j'ai eu l'occasion d'aller tourner cet été au circuit du Mas du clos, et ça a été un moment pour moi d'intense émotion ! J'y suis allé avec l'équipe de 111 Racing, qui organise des sorties circuits sur Lotus (j'en profite pour leur faire de la pub car Fabrice est très sympa et très pro), et quand j'ai vu que vous y aviez fait une sortie, le reportage photo m'a beaucoup touché également. Le circuit est magnifique, l'équipe au top, et je ne désespère pas de me joindre à vous sur une prochaine édition si vous décidez de remettre ça. - Deuxièmement, j'ai failli craquer pour une Modena avant l'été dernier... sortant d'une BMW M2 puis d'une M4 pack compétition, j'hésitais entre une Lotus Exige 350 Cup pour faire de la piste, ou pourquoi pas passer chez Porsche (Cayman 981 GTS)??! Et puis, comme je passe comme beaucoup d'entre vous sans doute pas mal de temps le nez dans les annonces, je suis tombé sur une 360 Modena en vente vers Perpignan, chez un des trop rares vendeurs qui a bonne réputation dans la région. Alors oui, ça n'était pas forcément ma config de rêve, elle était Grigio Alloy sans les écussons d'aile, assez moyennement optionnée, origine française non accidentée et suivi Ferrari Toulouse, avec seulement 21. 000 km au compteur, et je la touchais dans un prix très raisonnable, un tout petit peu au-dessus de 70 000 €. Mais je me suis dégonflé lamentablement, je n'ai pas osé franchir le pas pour plusieurs raisons. D' abord, les coûts d'entretien semblent plutôt élevés à cause de la distribution et de la boîte F1 simple embrayage, et j'ai discuté avec deux propriétaires au meeting annuel qui se tient pas très loin de chez moi à La Grande-Motte (Red Horse, événement caritatif auquel j'ai l'impression que peu d'entre vous viennent d'ailleurs, je ne sais pas trop pourquoi, mais peut-être que je me trompe) et les deux gars m'ont raconté avoir eu pas mal de déboires mécaniques avec leur 360. Étant proche du zéro absolu en mécanique, ça m'a fait un peu peur car nous n'avons pas de concession Ferrari ici - même si de l'aveu de la concession à Toulouse, un point mécanique de la marque devrait ouvrir à Montpellier pour début 2024. L'article de @tifosi101, bien que très complet et instructif, m'a fait aussi hésiter, car je serais bien incapable de faire le dixième de ce qui est décrit en termes de maintenance et/ou fiabilisation... De plus, vu la configuration de la voiture, j'ai anticipé une éventuelle revente potentiellement compliquée le moment venu. Ensuite, un ami à moi qui a eu une F430 m'a dit que je serais certainement déçu en matière de prestation globale (et donc de perfs), ce que je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de vérifier car je n'ai jamais pu poser mon fessier dans une Modena. Donc, je ne me suis même pas déplacé pour voir cette voiture afin de garder la tête froide et ne pas faire perdre de temps au vendeur, et même si ma copine me poussait à réaliser mon rêve, j'assume seul le fait de n'avoir pas craqué... j'avoue y repenser très souvent, avec une pointe de regrets. C'est incroyable d'arriver si près du but, et de ne pas aller au bout; comme quoi, on croit se connaître et puis... Idéalement, je rêverais à terme d'une 458 coupé voire d'une 599 ou F12, mais ce n'est pas du tout dans mon budget pour le moment. Et là aussi, les prix s'envolent à mon grand désarroi, notamment sur la 458. Je me console donc depuis 18 mois environ avec les 550 CV d'une magnifique anglaise, dont le V8 5L sort un bruit de dingue, et qui - ironie du sort - arbore une magnifique teinte "Italian Red Racing" C'est une voiture très attachante (même si elle manque de dynamisme et de freins en conduite appuyée), plus fiable que ce que je craignais, et on n'en croise pas beaucoup. Il y a même deux trois personnes qui m'ont déjà demandé si c'était une Ferrari... le rouge, sans doute ! Mais bien entendu, je lorgne toujours sur une belle italienne, et mon cœur se fige dès que j'en croise une. Donc j'espère, dans un avenir plus ou moins proche, revenir ici pour vous demander des conseils plus concrets sur un éventuel achat, et... j'arrête là ma tartine, mais bon, un message tous les 10 ans, fallait bien marquer le coup, hein ! J'espère croiser certains d'entre vous à l'occasion d'un événement ici ou ailleurs en France; d'ailleurs, y a-t-il des membres qui sont sur la région de Montpellier ou proche ? Merci de votre lecture et à très bientôt j'espère 😉 Laurent
  8. 10 points
    passer chez Ferrari , c'est passer de "l'autre coté" , c'est inexplicable , irrationnel , déraisonnable , mais put... que c'est bon .... comme on dit aujourd'hui , il y a "un avant et un aprés" ... aucune marque au monde , je dis bien ( et le maintiens) aucune marque au monde ne vehicule et ne vehiculera de maniere aussi forte l'image de l'automobile avec un trés grand A . j'ai possedé quelques autres vehicules ,mais aucune ne me procure le meme frisson , la meme magie . c'est peut etre du au palmarés en F1 , aux victoires aux 24h du mans , à la figure du commendatore oui elles ont toutes des defauts , et plus elles sont anciennes , plus les defauts sont prononcés oui , ce ne sont pas les plus dociles, les plus fiables , les plus raisonnables , mais seules elles savent me faire saliver ( pour rester poli...) alors , si tu peux , franchis le pas , meme si le chemin n'est pas toujours gratifiant en cours de parcours , mais à ton tour tu ressentiras l'etxraordinaire sensation d' avoir atteint le graal de l'automobile , que ce soit avec une mondial , une 355 , une 599 , une 458 toutes dignes descendantes d'une lignée "hors du commun" , toutes issues de la meme usine d'ou sont sorties les plus belles autos de l'histoire de l'automobile . Ferrari, c'est compliqué à expliquer , compliqué à justifier , compliqué à faire comprendre il y a tant d'autres marques prestigieuses , mythiques, mais il n'y en a aucune qui puisse beneficier d'une telle aura , d'une telle legende, d'une telle histoire , d'un tel palmarés . une voiture , si elle est rouge et avec deux portes , pour tous les gamins de la planete , c'est une Ferrari quelle autre marque peut en dire autant ? pas Aston , pas Lamborghini, pas Porsche , pas Rolls-royce , pas Maserati ( salut les ex-cousins) , pas Jaguar , en fait aucune autre , meme en cherchant bien... il y a Ferrari , et il y a tout le reste , parole de Rital ( du nord...) si tu peux , tu franchis le pas , et si ça ne te convient pas , tu revends , rassure toi , ça ne fera jamais "tache" dans ton CV de passionné d'automobile . (et ça te fera des souvenirs à partager avec tes futurs petits enfants)
  9. 10 points
    Après un bon resto et une bonne nuit à Aubusson ou nos arrivées successives ont mis un peu d'animation dans la ville, surtout avec les Bretons, Il y a une semaine tout juste, nous arrivions au Mas du clos, les premiers arrivant des 8:30, voir meme 8:00 pour les réquisitionnés 👍. Avec une meteo au rendez vous, les 78 autos (environ, je n'ai pas recompté) et les 150+ participants, la journée s'annonçait plutôt bien. Grace aux Grid-Girls & Boy et a une organisation millimétrée, on se gare sur les places prévues par groupe de roulage du lendemain, une tres bonne idée , permettant de faire connaissance avec ceux dans le groupe que nous ne connaissions pas. Les sessions circuit débutent, Nickel. Personnellement, ayant deja roulé sur ce circuit il y a qques années , une fois ou deux, je n'avais pas apprécié le tracé à sa juste valeur, notamment avec le virage face aux bâtiments du haut ( la ou nous avons fait les photos) et aussi les quelques virages suivants avec le petit pont. Ce nouveau tracé est , à mon avis beaucoup mieux, superbement valloné, et permet aussi aux moins affutés de ne pas se faire peur. Apres la mise en place des autos pour la parade, direction le buffet 😁. Vu le temps, il faisait chaud, tres chaud meme , et encore plus pour les tables à l'extérieur de la tente. Je trouve que presque tout a été dit dans les posts précédents sur ce week end magnifique, les sessions les roulages etc, mais rien sur la bouffe...Il faut en parler , c'es important 😁. Donc , après un bon buffet froid bien garni, v'la ti pas qu'Olivier @Calif38, nous annonce qu'il y a un plat chaud et que le chef nous attend juste à coté de la tente... Je me dis un truc light, surement ! Le chef nous découpe une jambon cuit en croute pendant 10H avec du foin à l'intérieur, avec , pour rester dans le light , un petit aligot des familles.... Je ne sais pas pour les autres , mais franchement, je me suis régalé avec son jambon, gouteux, qui fond dans la bouche, tendre comme un agneau de 7H, et son aligot 😱🤪👍 Autant vous dire que l'après midi, j'ai pas trop roulé vu la digestion et la chaleur. Bravo au Chef qui a concocté ce plat. Le soir direction Royat, chacun de nous regagne son hotel et les parkings superbement organisés par groupe de roulage pour des départs à la minute le lendemain matin. Apéro dehors avec une ambiance Jazzy, 2 musicos qui envoient des bons morceaux en mode jazz détente. Diner tres sympa aussi, mais malgré une salle un peu trop bruyante, et oui pas facile de trouver un endroit au caser 150+ personnes, le diner etait bon avec en entrée des coquilles StJacques, suivies d'un plat fort sympathique avec ses petits legumes (faut bien un peu vert) et le dessert mode piece montée Ferrarista. Super roulage le samedi matin en groupe mené par Loic @Loucho57 et sa F12 suivi de @kani56-Stradale56 Franck et la 355 Challenge. Le ryhtme est soutenu, bien soutenu meme que parfois on ne les voit plus apres les successions de virages, ils nous ont mis un vent 🙄, mais nous attendent tout de même pour rassembler les brebis égarées. en milieu de matinée, un arret ou nous nous retrouvons tous pour une pause café viennoiseries, et boissons, arret superbement organisés , car pas faciles de trouver une surface suffisamment grande en pleine montagne et plein virage pour 78 autos. On repart et on s'arrete pour le dejeuner, ca tombe bien , je commençais à avoir faim 😁. Dej à l'auberge de Guéry, petit apéro, avec du jambon cru excellent et un peu de fromage , normal pour le coin. On commence le dejeuner servi en mode buffet tres sympa au bord du lac ou tout le monde se mélange, ca papote, un peu de chambrage par ci par là, etc... Un petite salade au Quinoa, ecrevisses (si ma memoire est bonne), bref du light , pas trop mon pied le mode Vegan mais faut reconnaitre que c'etait bon. L'accueil est charmant , sympa, le temps au top. En mode plat de résistance, le chef nous sort un paleron de boeuf excellent avec une petite sauce qui va bien.🤪 Suit les classiques fromages du coin, suivi d'un magnifique tartelette au citron. Retour aux autos pour une majorité d'entre nous par une balade digestive de 2/3 kms, les autos étant garées sur un parking adapté pour la circonstance. On roule l'apres midi et le soir , Samedi soir, la soirée de gala au casino de Royat qui commence par le traditionnel apéro , les présentations des organisateurs du meeting et aussi de @Franck. On passe à table dans une superbe salle. La soirée débute avec un quizz ou chaque table s'excite sur les buzzers qui deconnent un peu semble t il, mais bon , il faut dire que tout le monde se prend rapidement au jeu et franchement on se marre bien. La température monte . A notre table , on se marre plutôt tres tres bien avec de bons fous rires ; @jm575 Jean-Marc demande à @Calif38 olivier de nous faire une photo de table et il nous fait un selfie ...excellent blague d'olivier trop fort, déchainé 😂. Les plats sont tres bons, et Jerome @Bagnaud nous refait une deco du plat chaud à sa sauce , on se poile bien, tres tres bonne ambiance. @Chiamani et son fiston (vous savez le Stig ou DaftPunk dans la video plus haut) se découvrent des talents de chanteurs , le fiston prend son pere en video pour avoir du dossier et négocier les sorties plus tard, mais bingo, l'animatrice prend le fiston par le bras et le fait chanter à son tour....1 partout la balle au centre....revidéo du padre...de bons dossiers de famille 😂. La soirée suit son cours, et c'est une soirée d'anthologie, avec une piste de danse bien pleine avec les grid girls en folie sur les tubes des années 80 /90... Heureusement que le départ du lendemain se font un peu plus tard car certains se sont couchés tres tot le matin. 😁, mais tout le monde semblent etre au rdv. Nickel C'est parti pour le roulage dominical en mode vivace 2 pour nous. Me voilà en mode poisson pilote, avec un chouia d'apprehension, remplaçant @Loucho57 et sa femme qui ont du partir tot vu le nbre de kms pour le retour , c'est bien dommage, et @kani56-Stradale56 qui avait bien donné les 2 derniers jours , notamment au mas du clos en faisant faire des tours de F40 et 355 challenge a bon nombre de membre en mode partage/plaisir, donc un peu de repos n"était pas pour lui déplaire ; Le road book et l'application Beeline étaient nickel, et les routes de ce dimanche matin, des billards , routes rebitumées récemment, presque refaite pour ce meeting. donc roulage au top en passant pas les petits bleds du coin, ou les habitants et les enfants du coin en prennent pleins les yeux et les oreilles aussi avec des pouces levés, demandant aussi de faire ronfler les moteurs et les yeux et bouches grand ouverts des gamins, c'est genial de voir ça 👍. Arrivée à l'église de St Nectaire sur le parking au millimetre, suivie de la visite de l'eglise avec une guide tres sympa et ne l'oublions une degustation de fromage et café boisson au resto de la place. St Nectaire jeune et vieux, Le vieux était à tomber. Salers, Comté etc...un bon pré -apéro. c'est important la convivialité 😎. Départ pour la dernière tranche de roulage commun , mais plus du tout en mode groupe mais en mode chacun pour soi et dieu pour tous mais malgré tout en mode convoi....un joyeux bordel mais bien organisé et nous voila arrivés à ce sublime domaine, avec apéro, sous un soleil radieux, on sort les parasols parce que ca tape qd meme un peu, et deguste les plats , encore une fois super bon, une viande excellente, avec une petit gratin de pomme de terre, fromage bien sur, et dessert , qui pourrait etre un classique, mais un fondant au chocolat super bon....café et c'est malheureusement deja le moment de partir. Bon vous l'aurez compris, outre le fait d'avoir bien mangé, et oui c'est important la bonne bouffe , ca ne souffre pas la médiocrité, et ca me connait, et bien j'ai, comme vous , passé 4 jours de folies dans une ambiance tres tres sympatique avec des participants tous aussi sympa les uns que les autres, bienveillants, permettant aussi de faire de nouvelles connaissances. Des road books magnifiques, un temps parfait. Tout était là pour ce week end d'anthologie que nous pouvons meme renommer Rallye DE Légende à la place de Rallye des Légendes, avec un grand merci aux organisateurs, @Calif38@chtisuisse @califette @Ferruccio pour les photos , les grid girls & boy, @joel pour la mise en ligne sur le forum, @Franck , aux poissons pilotes et surtout aux cuistots 😂 Forza Ferrarista Allez bises, à la prochaine...
  10. 10 points
    bonjour, pour ma part je pense que le kilométrage est un argument nouvellement apparu chez Ferrari et cela depuis que la marque est passé à une production plus industrielle. Dans les années 1980 la production était plus confidentielle et les véhicules sur le marché bcp plus rares. je ne me souviens pas avoir regardé le kilométrage des anciennes que j'ai possédé (275, daytona, BB, 308 F40 et m^me la TR). Seul le nombre de proprios et le combo m'importaient, il y avait bcp moins de choix qu'aujourd'hui. Le kilométrage moteur n'a pas trop d'importance ils sont solides, c'est plutôt les périphériques qui lâchent en premier et aujourd'hui l'électronique. Je pense que si vous avez l'occasion d'acheter une F40 ou une 288GTO vous ne feriez pas la fine bouche devant son kilométrage. A mon avis le soucis du kilométrage vient de la pléthore de voitures qu'il y a sur le marché et ainsi il y a plus de choix, il suffit d'attendre mais parfois à force d'attendre on passe à côté de qq chose de passionnant. Ma dernière expérience a été la vente de ma 308GTS en octobre 2021. Présentée sur autoscout 95000km vendue en moins d'un mois. Pour l'acheteur l' important n'était pas le kilométrage mais bien le fait que je la possédais depuis plus de 20 ans. Aujourd'hui ma TR que j'ai depuis 1997 a 124000km dont plus de 80000 effectués personnellement, vient d'être taxée par l'assurance 130000Chfr, cela n'est qu'indicatif car il faut toujours être deux pour conclure une vente. C'est juste ma réflexion après plus de 25 à rouler en Ferrari. Amicalement
  11. 9 points
    Il y a 5 ans jour pour jour, le 07 Juin 2019, je revenais chez moi de Prague après 12h de route, où j'avais été cherché mon rêve: ma 612 OTO. 5 ans après, je l'aime toujours autant. Elle a certes des petites imperfections: elle exige une grande rigueur (y compris dans sa procédure de démarrage). Elle est également assez imposante (mais il faut bien le caser le gros V12!). Mais quel plaisir à chaque fois que je la reprends, et qui plus est chaque nouvelle fois est une découverte. 🤩 3 meetings Ferrarista, de multiples évènements dont le dernier la semaine dernière (Sport & Collection), plus de 15000Km effectués. Il ne lui manque qu'un retour en mère patrie, mais c'est loin désormais de ses nouvelles terres, la Bretagne. Elle m'a également permis de creuser mes connaissances autour de ce modèle, meme s'il serait présomptueux de dire que je le connais bien (ne serait-ce que parce que je ne fais pas de mécanique). Elle a été très fiable sur cette période, ayant eu comme caprices uniquement un voyant de siège chauffant (maladie de ces sièges), un slow down le premier jour (lié à une erreur de ma part dans la procédure de démarrage), et une alarme défectueuse liée à une déficience du capteur d'inclinaison. Aucun soucis de boite (soit dit en passant, meme si on n'en parle pas bcp: les 3/4 des 612 v1 que je connais ont eu des soucis de boite, quasi aucune pour les v2). D'un point de vue esthétique, et meme si elle était très bien à la base, il y a tout de meme eu un detailing extérieur et très récemment la rénovation de l'ensemble de ses plastiques. Les cuirs ont toujours été entretenus par mes soins. Le siège conducteur nécessiterait une repigmentation légère sur le bourrelet mais rien de plus. Coté pièces d'usure, le gros point a été bien entendu les CCM. Une grosse épine dans le pied à l'achat, mais qui finalement s'est transformé en force puisqu'elle freine très très très bien désormais grâce à ses CCM alternatifs. Certainement le sujet dont je suis le plus fier tellement le sujet en lui-même était complexe à comprendre puis le projet à dérouler. Ses entretiens ont été naturellement à la hauteur de la diva: 1 par an, pour continuer la série des 11 entretiens qu'elle avait eu en 11 ans avant moi. Chez Fiorano Racing très principalement, sauf la première année car elle était sous Power (Pozzi). Bien sûr une distribution dans l'intervalle (pas très complexe sur la 612 vu la place à l'avant du moteur, coté distri). Elle est ainsi globalement aujourd'hui à mon niveau d'exigence, tant d'un point de vue entretien, historique (malgré sa provenance), cosmétique. Alors, combien à combien se chiffre ce niveau d'exigence sur 5 ans me diriez vous? Et oui, c'est un sujet souvent un peu caché, et pourtant il faut l'évoquer. Et bien, c'est assez impressionnant pour une auto qui était déjà dans un super état cosmétique et un super historique d'entretien: 31000€ sur 5 ans, soit 6300€/an, en incluant toutes les pièces et actes faits dessus (donc hors assurance, hors 8600€ de joyeuse taxe éphémère véhicules polluants, essence, etc...). Année 1: 1 entretien et quelques pièces commandées et changées pour parfaire son esthétique Année 2: Investigation sur les CCM (démontage, pesage au gramme) et changement des garnitures de frein en meme temps que son entretien, installation d'un boitier Scuding pour le relai de la pompe F1 Année 3: la douloureuse: entretien + vidange de boite+batterie + CCM (avec les plaquettes PAGID bien sûr) + pneus MPS4S + 4 TPMS Année 4: Entretien + distribution, detailing avec pose de céramique Gyeon Année 5: Rénovation des 4 jantes ball-polished + écrous titane et changement des cabochons de roue + rénovation de tous les plastiques intérieurs Pour ceux qui ne savent lire qu'une Excel sheet 🙂, ca donne ça: Impressionnant, mais c'était le tarif pour la mettre à mon niveau d'exigence. Chacun positionne son niveau. Et maintenant? Eh bien continuer à en profiter et continuer à en faire profiter les autres (et je ne parle pas simplement de la TVA 🤣). Elle donne la banane, et elle suscite toujours autant de pouces levés. Elle intrigue de part son gabarit et sa forme. L'année prochaine, on s'occupera certainement de checker ses trains roulants (silent-blocs, amortisseurs. Les tirants arrières ont déjà été changés), dernier élément sur lequel on n'est pas encore intervenu. Suis-je tenté, au bout de 5 ans, de changer? Oui parfois. J'aimerais bien un gabarit plus contenu, ne serait-ce que parce que l'usage des places arrières reste très anecdotique (en gros: amener les potes Ferrarista à leur location pour LMC avec leurs sacs ou prendre un 2ème Ferrarista avec nous pour faire un Rallye). Un gabarit de Calfornia (la T me fait de l'oeil 😉) par exemple, mais après avoir réussi à mettre la 612 à mon niveau d'attente, je ne me vois pas pour le moment me relancer dans un tel programme d'amélioration pour une autre. Et j'ai un peu peur de perdre le plaisir du champs lyrique du V12, le plaisir de cette boite F1 peut-être pas aussi parfaite que des double embrayages mais qui peut etre assez violente lorsqu'on la cravache, le plaisir également de l'exclusivité de la One-To-One et de cette combo sport/chic que j'adore, le plaisir enfin de creuser mes connaissances sur ce modèle assez méconnu et assez décrié mais pourtant terriblement envoutant. Enfin, pour terminer, elle est un passeport pour vivre de magnifiques expériences: des échanges complètement improbables, des opportunités de donner du plaisir, des meetings Ferrarista, Sport & Collection, divers rallyes. Quel plaisir année après année, évènement après évènement de recroiser des Ferrarista, cette famiglia, de se rappeler des bons moments et d'en recréer à chaque fois des nouveaux, et d'avoir pu intégrer la Team Breizh que rien n'arrête. Alors merci Ferrarista, merci à ses membres, et merci bien sûr à @Franck (très présent dans le livre d'histoire de cette 612! 😉).👍
  12. 9 points
    RIP Marcello Gandini! témoignage personnel d’admiration:
  13. 9 points
    Certains ont dut lire mon article: J'y exprimais la difficulté d'obtenir des pneus pour la 456, notamment a cause de sa monte en 17".... Je commençais a être désespéré (surtout après avoir fait un petit tête à queue sur Autoroute) et je me tournais vers un achat de jantes de Maranello en 18", comme beaucoup l'on fait. J'étais pas trop inquiet sur le fait de pas avoir une monte d'origine avec le risque en cas d'accident, ou le fait qu'il fallait rajouter des écarteurs, mais je souhaitais garder ma voiture telle qu'elle avait été déssinée. Bref en cherchant, un peu partout, j'ai fini par découvrir que sur Ferrarichat, les américains ne montrent pratiquement plus de Pirelli PZero (seul monte dispo en Europe) sur leur 456, car ils s'usaient trop vite et étaient moins performants que les Continental ExtemeContact Sport... c'est donc a ce moment que j'ai découvert qu'il y avait une autre monte possible... plusieurs voitures au USA, utilisent cette taille dont certaine C3. Malheureusement les Continental, bien que fabriqués en Europe (En Slovaquie) ne sont disponible qu'au US. Il a donc fallu les commander là-bas et surtout les faire ramener. C'est là que mon ami @Juanitoy intervient. Pendant un séjour en Floride pour le nouvel an, il a pu me les commander, il avait mon numéro de carte et j'ai payé 1100$ pour les 4 pneus. Interressant vu que j'avais payé il y a 2 ans 1400€ pour le train AR. Quelques jours plus tard il les a reçu: Il s'est renseigné pour les faire envoyé en FRANCE, FEDEX demandait $2400 et UPS $3600!!!! Finalement il a décidé de les ramener en baggage en soute: J'ai pu les faire monter juste avant la ballade "Galette des rois" organisée par @mimix: Bref, cela fait presque un mois qu'ils sont en service: Le TOP! Rien a voir avec les PZero.
  14. 9 points
    Petit cadeau, pour les participants et pour ceux qui n'avaient pas pu venir, et aussi teasing pour le meeting Ferrarisra 2004 ! Un ENORME merci à ceux qui ont capturé ces images avec leurs drônes, sans qui nous n'aurions pas ces magnifiques souvenirs à partager avec vous ! 👍 Merci aux organisateurs ( @Calif38, Califette, @chtisuisse, @grhum) , au photographe @Ferruccio, aux poissons pilotes, aux grid-girls, à tous les participants qui ont fait de cette édition 2033 un moment incroyable de passion vécu ensemble. En route pour le meeting 2024, et n'oubliez pas d'adhérer à Ferrarista sur 2024 si ce n'est déjà fait, afin de pouvoir vivre cela : https://www.ferrarista.club/forum-ferrari/store/product/2-membre-de-ferraristaclub/
  15. 9 points
  16. 9 points
  17. 8 points
    Certains ont suivi l’histoire Notre ami Errol avait mis sa 512 en annonce ici et depuis hier j’en suis le très très très heureux propriétaire quelle auto !! quelles émotions !!!!!!! je crois que jamais aucune de mes voitures ne m’a fait un tel effet bref, suis un petit garçon heureux comme au premier matin de Noël
  18. 8 points
    Ca y est, j'ai passé les 130 000 km 🥳. Je ne roule pas assez à mon gout (10 000 km en 3 ans). Quel bonheur cette voiture ! C'est vraiment une superbe gt, qui est toujours bien au dessus du lot en terme d'agrément de conduite. Je suis toujours stupéfait la justesse des compromis, le moteur est présent mais pas trop, le chassis est sportif et confortable, l'intérieur est simple et luxueux, la ligne est classe et sportive. Et le V12, cette impression de se faire pousser par une main de géant, à la fois puissante et prévenante à bas régime mais d'une force incroyable en haut des tours. On est à la fois rassuré et impressionné. Tout cela nous rend confiant mais humble. Je ne suis pas étonné de la fiabilité de la mécanique, c'est costaud, ça se sent. Par exemple, je n'ai jamais à rajouter d'huile. Elle démarre toujours parfaitement. Si elle est entretenu, c'est une voiture très fiable. Cela a un coût (4/5 K€ annuel). Après on pardonne quelques petits défauts qui font le charme des italiennes. Bon week end à tous !
  19. 8 points
  20. 8 points
    Heureux de vous dire Bonjour, Fabiano, fils d'immigré Italien, propriétaire d'une 355 GTS F1, 25 000kms, intérieur noir. L'histoire est très longue à raconté mais ce qu'il faut retenir simplement c'est que notre Père à transmis sa passion à notre fratrie. Notre Padre à eu dans sa vie une 308 GTS, 328 GTS et 348 GTB, toutes achetées neuves puis la dernière cité plus haut achetée en Allemagne. Après son décès en 2011 j'ai hérité de cette bella rossa qui avait un problème de passage de vitesse. A l'époque j'avais démarré mon entreprise depuis 4 ans et je n'avais aucun moment à lui consacré (même pas à ma Famille !!). Depuis 2020 j'ai repris les choses en mains avec plus de temps pour ma Famille et moi et j'ai donc entrepris sa restauration. Douze ans et demi de sommeil avec énormément de temps passé, ( l'histoire est vraiment pas simple et trop longue) j'ai eu la chance de rencontré Mr Calderoni, Garage Calderoni dans le 01 qui à fait un travail à la hauteur de l'histoire de cette voiture. Hier en la récupérant j'ai eu beaucoup d'émotion intérieur !! et la petite anecdote c'est qu'en partant du Garage Calderoni mon GPS m'a fait faire littéralement le tour de la dernière demeure de notre Papa ( H Edouard Herriot) pour aller récupérer mon fils au centre de Lyon !! Un signe du Padre 💞 Au plaisir de futures rencontres. Fabiano. PS: je recherche des tapis de sols, Rouge avec le cavalino noir
  21. 8 points
    Ce n’est peut-être pas très politique, mais j’ai bien aimé.
  22. 8 points
    Voilà le Rallye est terminé. On s’accorde une pause de 3 jours à St Raphaël, on récupère la 458 Spéciale et direction les Alpes. L’expérience des Mille Miglia est juste extraordinaire, la réalisation d’un rêve, extrêmement fatigant, rythme limite raisonnable, roulage extraordinaire mais aussi à mon sens dangereux et pas cohérent avec « l’image Ferrari ». Beaucoup de points positifs mais aussi du négatif. Pour avoir échangé avec des participants ayant fait de nombreuses fois le Tour Auto, ici, le rythme n’a rien à voir et nettement supérieur!! Un Gumball italien et « encadré » par la Polizia!! Un passage dans une ville dévastée par les inondations, très très très gênant et presque dangereux, car « accueillis » par des centaines d’habitants en bottes, tenues de chantier et pelles menaçantes… Enormes prises de risques sur certains roulages et avec l’aval des forces de l’ordre et de l’organisation. Le public 🇮🇹 est exceptionnel!! La passion, la passion, la passion!!! La place de Ferrari est juste incroyable!!! Très, très surpris aussi par l’engouement suscité autour de la GTO!! Juste incroyable! Et quelque soit l’âge du public! Beaucoup d’émotions aussi, avec de superbes rencontres, participants et surtout le public. Le partage incroyable lors des arrivées dans les villes et villages. Faire monter les enfants dans nos voitures… trop peu ont pris le temps de le faire, mais tellement important et tellement de rêves réalisés pour ces enfants! … et adultes. Un souvenir aussi incroyable, lors d’une arrivée où avec l’accord évidemment des parents, j’ai pris sur mes genoux un petit de 9 ans, qui a conduit la voiture jusqu’au paddock!!! Il pleurait, il est revenu plusieurs fois ensuite me remercier, ainsi que d’autres personnes du public… Bref, je vous donnes un peu en « vrac » mon ressenti, mais je n’en reviens toujours pas de tous ces moments!!
  23. 7 points
    C'est déjà la cinquième édition du Meeting International ! Un moment de rencontres et de partages, hors du temps, autour de valeurs et d'une passion communes. Notez bien les dates pour les bloquer dans votre agenda dès aujourd'hui : du 27 au 29 septembre 2024. Quelques indices sur le lieu du MIF2024 qui vous sera dévoilé en mars, avec l'ouverture des inscriptions, pour vous donner envie de : 1. Enchainer les virolos entre vignes et sapins, 2. Goûter aux charmes d'une région réputée pour ses pilotes légendaires, 3. Visiter le plus beau musée automobile du monde !!! Les inscriptions ne seront ouvertes qu'aux adhérents à jour de leur cotisation 2024. Elles seront ouvertes aux adhérents Premium deux jours auparavant. Le nombre de places sera malheureusement (très) limité, afin de garder sa convivialité à l'événement, mais aussi pour des raisons de places chez les différents partenaires (hôtels, restaurants, visites orghaniosées, taille des parkings, etc.). Un énorme MERCI à toute l'équipe qui prépare ce MIF 2024 ! Je ne vous dévoile pas leurs pseudos pour le moment car vous en déduiriez le lieu de suite. 😄 Avez-vous réservé le créneau pour prendre part à ces moments magiques avec votre Ferrari ?
  24. 7 points
    Entrevue ce jour, sur l’autoroute : Une Ferrari Modena 360 rouge vers Dijon. En sens inverse donc pas de détail. Un Ferrarista ? Vue pendant qu’elle me dépassait, une Ferrari 296 spider jaune (immat au Lichtenstein) vers Genève. Bloquée sur la file de gauche derrière un quidam en Renault LFI qui ne voulait pas se rabattre. Cela m’a laissé le temps de l’admirer (quelle allure) mais pas de l’entendre (excessivement silencieuse !). Impressionnante en mouvement. Croisés sur l’autoroute plusieurs Jaguar, Porsche, BMW, une TVR (celle-là, on l’a entendue passer). Quelques camions et remorques surbaissées de transport de voitures exceptionnelles (c’était marqué dessus), genre retour de Top Marques à Monaco. Pas de photos en conduisant , désolé. Au retour, ce soir, toujours sur l’autoroute mais dans l’autre sens, dans le rétroviseur, au loin, une voiture grise très basse et rapide. Et semble-t-il, 2 autres du même genre qui la suivent. - Marie-Charlotte, dépêchez-vous de prendre votre téléphone. Je voudrais que vous photographiiez les voitures qui arrivent derrière. - Pardon, Jean-Auguste, vous disiez ? - Marie-Charlotte, des photos, vite, sortez votre téléphone. - Oui, il est dans mon sac à main. Mais où est mon sac ? Ah, sous mes pieds. Elle fouille dans son sac. - Marie-Charlotte, elles vont nous dépasser. Prenez des photos. - Ah, mais je ne trouve pas mon téléphone, Jean-Auguste. - Enfin, Marie-Charlotte, avez-vous vraiment besoin d’avoir un sac à main de la taille d’une valise ? - Chéri, nous avons déjà eu cette discussion. Vous savez bien que c’est la mode… Ah, le voilà. Je l’allume. Euh, qu’est-ce que vous vouliez que j’en fasse, disiez-vous ? - Marie-Charlotte, faites des photos des voitures qui viennent de nous dépasser et qui s’éloignent devant : l’Aston, la Corvette et la Ferrari rouge, là-bas. - Oui, oui, voilà, Jean-Auguste, ne vous énervez pas, c’est fait. - Mais elles sont au moins à un kilomètre devant maintenant. - Je ne vous comprends pas, Jean-Auguste, vous avez la même Ferrari dans le garage à la maison. Non seulement, vous ne vous en servez jamais mais vous pouvez vous-même la prendre en photo quand vous voulez. Alors… - …... - Et puis, si vous y tenez tant que cela, accélérez, rattrapez-les et vous pourrez les admirer tant que vous voudrez…. - Bien sûr, Marie-Charlotte. Mais vous n’êtes pas sans avoir remarqué qu’elles circulent à près de 160 km/h (100 miles/h) alors que nous peinons à dépasser le 100 parce que ce matin, vous avez insisté pour qu’on prenne la Daf 33 sous prétexte qu’aucune de vos amies n’avait la même. …Et qu’elle, au moins, elle avait un toit ouvrant. Contrairement à la Bentley de Jeanne-Marie. - Allons, Jean-Auguste chéri, Je vous achèterai une 812 demain pour vous consoler… - Voilà pourquoi je vous aime, Marie-Charlotte, vous, au moins, vous savez parler aux hommes. Alors, les 3 voitures sont immatriculées au Royaume-Uni. RU, pas GB. L’Aston-Martin grise est une DB9 de 2008 en état neuf. La Corvette est un modèle début de siècle mais je suis incapable de vous en dire plus : pas connaisseur en Corvette. La Ferrari, rouge bien sûr, est une 599 GTB fraîchement immatriculée en 2024. Donc une occasion. Pas eu le temps d’en voir plus. Voici la photo du siècle dont je vous parlais plus haut : (le point rouge au loin, c'est la 599)
  25. 7 points
    Concernant mes essais : Sur la Roma spider : Sympa mais un peu bof. En résumé et sans aucun mépris, c'est une excellente auto. Mais je la vois plus comme 2ème ou 3ème Ferrari si on est farci. Rien à dire de mal, mais je m'explique : une Ferrari doit pour moi procurer une émotion quand on va rouler avec. Le démarrage, le son… Avec elle on est dans l'aseptisé efficace digne d'une Porsche turbo. Ca marche très bien, mais le bruit est quelconque trop monocorde. Et j'ai trouvé le freinage un poil juste parce que çà marche quand même assez fort. C'est bien pour l'utiliser en voiture de vacances dans sa résidence secondaire sur la côte d'azur (j'en ai pas 😇). Mais je n'achèterai pas. Je préfère 100x ma F12. Pour la Sf90, c'est autre chose. Les performances sont époustouflantes. Absolument ahurissante la sensation de poussée avec cette auto. Entre 3000 et 6000 tr/mn, elle marche déjà fort. Et elle incite à jouer… Mais à partir de 6000, le paysage défile de manière impressionnante. Il faut vraiment gaffer sur route ouverte, c'est une auto facile, et la tenue de cap est exceptionnelle, mais on est vite à des vitesses ou l'on risque de passer au 20H le soir… Celle de mon essai avait le pack assetto Fiorano avec les suspensions non pilotées mais le confort était très acceptable. La boite réagit très bien en auto comme en manuel, on se demande même comment ils font pour les améliorer à chaque fois. Les freins sont extrêmement efficaces, et la motricité est sans faille. Pour l'interface numérique, je n'ai pas eu le temps de regarder en détails (et çà ne m'intéressait pas). Mais pour les différents modes et la navigation entre banzaï, hybride ou full à pile et le manettino, c'est vite pigé. Après on peut se poser la question de savoir si les 200k de plus que la 296 (qui marche déjà incroyablement bien) sont justifiés ? Rien que pour les 1000 ch, je pense que oui. C'est à vivre cette sensation de poussée. Les défauts ? Si je compare avec ma F12, Il me manque le son du V12 avec les hurlements dans les tours. Je suis plus client potentiel d'une 812 GTS ou d'une 12C spider avec l'âge. Mais bon, c'est surtout l'oseille que je n'ai pas… 😂
  26. 7 points
    Voilà quelques jours qu’elle trône dans mon garage et je me dis qu’il est grand temps de mettre ma présentation à jour avec la prise en main de ma première Ferrari. Déjà 12ans que j’arpente de temps à autre le forum en m’imprégnant des conseils et des partages de membres passionnés. Douze années à patienter après une première occasion manquée de m’installer derrière le volant d’une machine frappée du cheval cabré (j’y reviendrai plus tard). Comme nombre d’entre vous j’ai été biberonné aux icones automobiles des années 80 : Porsche 911 ; Testarossa, F40, 959…mais également toutes les GTI de cette glorieuse époque Je me suis très tôt intéressé à la mécanique, probablement car je passais toutes les vacances scolaires à la ferme et que l’entretien des machines agricoles faisait partie intégrante du métier de paysan. Baccalauréat et permis en poche, c’est une 205 GTI 1,6L 105ch qui m’a servi de première voiture. Un peu défraichie, l’embrayage au bout du rouleau, elle fit mon bonheur pour moins de 10.000Fr pendant près de 2ans. Je me suis ensuite offert une 1,9L 130cv ; avant de passer quelques mois plus tard sur une non moins iconique Golf II GTI 16 en version Edition One. J’adorais cette machine (acheté à un médecin en première main). Hélas, je n’étais pas le seul à l’apprécier puisqu’un matin en sortant de cours, on me l’avait dérobé. Suite à ce coup du sort et pendant mes études, je me suis laissé tenter par différents modèles, de la Super 5 GT Turbo à la Clio 16S en passant par le VW Corrado VR6 ou la BMW 325i e30. Toutes ces voitures font aujourd’hui le bonheur des amateurs de Youngtimers. Mais en ce temps-là, personne n’en voulait, sauf les ‘pretrol head’ comme disent les anglais. Ça m’autorise un aparté : J’ai eu le bonheur et la chance de faire 6mois de stage en Angleterre chez Ford Team RS. J’en suis revenu bilingue et la tête pleine de souvenirs comme : de poser mes fesses dans l’Escort Cosworth de François Delecour (celle-là même qui avait remporté le rallye du Portugal en 1993 – première victoire de l’Escort avec un pilote au sommet de son art) C’est à la fin 2011 que j’ai l’opportunité de concrétiser en quelque sorte un peu de cette passion automobile. Je me suis offert une Maserati Gransport dans sa version assez exclusive ‘MC Victory’, c’est-à-dire un modèle limité à 180 exemplaires dans le monde. J’entre alors de plain-pied dans la maestria Italienne : V8 dérivé tout droit de la F430, baquet carbone commun avec la Enzo, habitacle tendu de cuir et d’alcantara, boite F1, palettes carbones. Je suis à la fois subjugué et intimidé par la voiture. Le son du V8, la brutalité des changements de rapports à pleine charge, les coups de gaz à chaque downshift. Ce n’est pas une Ferrari mais on a le sentiment au volant d’être avec un engin tout à fait exceptionnel. Mais c’est une italienne, avec ses bons et mauvais côtés : la sensibilité de la mécanique et les coûts de réparations en l’absence d’indépendants. Bilan, je suis passé par Gauduel pour l’embrayage, puis l’entretien, puis tombé en panne juste après une grosse révision… L’épisode ne m’a pas vacciné contre les voitures de Maranello ou Modène mais un peu contre le concessionnaire représentant de la marque (puisque c’est finalement colombo challenge qui résoudra mon problème de canister et de code défaut qui m’empêchait de démarrer à chaud) J’adore la MC Victory mais je rêve d’une auto au cheval cabré. En 2012, posséder une Ferrari ce n’est pas hyper tendance. J’ai presque le sentiment (dans mes souvenirs), qu’avoir une Ferrari d’occasion un peu âgée c’est has been dans ses années là. Limite on te prendrai pour un beauf suivant le modèle avec lequel tu roules. Moi je m’en fous et je jette mon dévolu sur une auto complètement boudée, mais dont j’adore la ligne classique : La 550 Maranello ! Je scrute les annonces, les sites et fini par trouver une voiture à ma portée : Un très bel exemplaire, grigio titanio, cuir grigio scuro de 2001, jantes modular, sièges datoyna, pas loin des 98.000kms mais entre les mains de son premier propriétaire ! On se met d’accord, je vends ma Gransport, fait le virement (35.000€, oui, oui, ça ne valait pas plus que cela en 2012 !). La veille de partir, il m’appelle pour me dire que finalement, il ne veut plus la vendre ! (c’est la voiture de mes 50ans, j’y suis attaché, je préfère la conserver). Grosse déception, bien évidemment. Je ronge mon frein, puis ne trouvant rien chez les italiens, j’achète une 997 Carrera S. Bien mais pas sensationnel comme la Maserati, je m’en sépare vite. La prochaine sera une Granturismo S en boite F1. Quel son ! En mode sport c’est grisant ! Je profite de l’auto mais je n’apprécie pas son gabarit. J’habite en plein centre de Lyon, sortir ou rentrer dans le garage est pénible ; je repars chez les Allemands après une année à son volant. BMW – 1M Coupé, puis 997 Turbo. A chaque fois le même constat : ça marche fort mais manque un peu d’émotions. Finalement je retourne à mes premiers émois et saute sur l’occasion d’acheter une Maserati Gransport qui sort vraiment de l’ordinaire : un exemplaire à la sauce « Alfieri » (l’équivalent d’un véhicule ATELIER chez Ferrari), Bianco Fuji, full cuir ivoire, coutures rouges et les améliorations qui transcendent le comportement de l’auto : ligne complète Larini, soft de la boite MC Victory, une suspension retravaillée. J’ai toujours le rêve de m’assoir derrière le volant d’une diva de Maranello. Le timing n’est jamais le bon. Je loupe une 599 GTB, verde british (pas mal moqué sur le forum lorsqu’elle a été mise en vente à Monaco car avec l’intérieur vert) ; puis quelques temps après, une California que je pistais depuis fort longtemps (on vient de déménager dans le Var et d’acheter une maison, la voiture de sport n’est plus d’actualité) L’idée était toujours dans un coin de ma tête et je me décide à passer à l’action à la fin de l’été 2023. Au diable les précautions et les qu’en dira-t-on, je me lance dans la recherche active d’une FF. Je passe encore à coté de quelques beaux exemplaires (toutes vendues, comme l’ex de FF78 – je ne prends pas le temps nécessaire pour traverser la France ou l’Europe). Je redécouvre, un peu grâce au forum, l’intérêt de la 599 GTB Fiorano. Sa ligne, son gabarit contenu et surtout son fameux V12 dérivé de la Enzo. Les partages des propriétaires, l’expérience d’achat récente de Grafabe. Deux beaux spécimens sont en vente dans la section PA. Je ne me lance pas tout suite sur la voiture d’Auguste qui pourtant me plait énormément. Il se ravise et la garde. Mince ! J’aurais dû me bouger avant. Il y a cette 599 nero daytona intérieur créma. Pas mon premier choix pour l’extérieur mais l’intérieur clair très lumineux me plait. Je prends attache avec le propriétaire. C’est une première main. Il me raconte son histoire ; comment il l’a craqué et commandé la bête lors de sa présentation au mondial de l’auto. La mise au point de la configuration avec de concessionnaire DAVERAT de Bayonne. On échange, il met les papiers en règle et ne voulant pas laisser ma chance une seconde fois je fais un aller-retour sur la journée au Luxembourg. Arrivée sur place je signe quasi immédiatement. Elle n’est pas parfaite mais cette 599 n’est pas passé de main en main. On perçoit qu’elle a été menée en mode GT : pneus avant d’origines, intérieur très propre, siège conducteur avec très peu de traces d’usure. Je ne l’essaye même pas ! Quelques semaines plus tard j’en prends possession par une froide journée de printemps. Démarrage du V12, cette pièce d’orfèvrerie mécanique ; j’adoere. Les premiers tours de roues sont intimidants. Il pleut, le trafic est dense. Rien d’idéal mais je retrouve des habitudes communes avec les cousines Maserati. La boite me parait plus douce, plus facile que celle de la Granturismo S. Le son du V12 est très (trop feutré) valves fermées. L’avantage est qu’on peut cruiser ou circuler tranquillement Le V12 lui est une pièce d’anthologie mécanique dès qu’on écrase la pédale de droite. C’est d’ailleurs l’un des points forts, la sensibilité de la réponse à l’accélérateur. Un truc qui est aujourd’hui étouffé par les normes anti-pollution et le cycle d’homologation. Sur une voiture moderne, si tu n’es pas en mode sport ou sport+ la réponse à l’accélérateur est minable. On a le sentiment en mode normal que la caisse n’a rien dans le ventre. Ce coté analogique, cette instantanéité sont hyper plaisant sur la 599. Je ne parle même pas des sensations à pleine charge lorsqu’on passe les rapports à la volée en sortie de péage en pleine nuit 😊 Bref, je suis conquis par mon acquisition 😉 Il ne me reste plus qu’a en prendre soin, lui offrir une cure de jouvence avec un bon detailling et en profiter autant que possible…
  27. 7 points
    Après de multiples relances d’un certains nombres de Ferrarista’s, je prends enfin le temps de vous relater cette visite rare du département Classiche, avec en plus la possibilité de prendre des photos!Cette visite, c’est faites lors d’une autre expérience incroyable à laquelle j’ai eu la chance de participer, Le Legacy Tour en F40!Quelques secondes auparavant, j’avais déjà eu la possibilité de visiter très rapidement rapidement ce département lors des essais Purosangue, mais stricte interdiction de prendre des photos… pas toujours facile de comprendre la logique Ferrari.Les F40 étant stationnées dans l’allée principale de l’usine, par petits groupes la visite démarre.Première question qui me vient à l’esprit, peut-on prendre des photos…. Andrea Modena, me dit, vous êtes nos invités, faites vous plaisir!!Stationnée devant l’entrée du Département Classiche, une superbe SP3 avec l’option carbone apparent, je trouve l’entrée en matière parfaite et quelle belle transition avec le passé.Nous pénétrons dans ce lieu mythique, des autos partout, des odeurs, de la Passion, des émotions aussi.Difficile de donner un nom à chaque modèle, je n’en ai pas les compétences.Je me contenterai donc de mettre les photos et laisserais les spécialistes nous, vous documenter.L’incroyable se produit, mon petit groupe étant formé… nous avons la surprise (encore une!!) d’avoir pour guide privé… Piero Ferrari!!! Rapidement nous rentrons dans la pièce où sont conservées l’ensemble des archives et plans de la marque!!Ce moment semble surréaliste.Encore tout aussi incroyable, Piero Ferrari nous sort les plans de la F40!!😍😍Ensuite, déambulation libre dans les ateliers et observations des techniciens au travail.Ces moments resteront un souvenir inoubliable.…. Il y a 15 jours, je dois récupérer mes sièges de 355 Challenge à ce même Département.Là encore, visite libre et une multitude d’œuvres d’art présentes.Place aux photos! 😉
  28. 7 points
    C’est déjà en baisse depuis l’été 2023 (c’est une fausse baisse, on revient juste aux tarifs normaux d’avant inflation). Et surtout, on me propose de plus en plus de voitures à vendre (et quand on en arrive à contacter des pros pour vendre sa voiture, c’est qu’on a du mal). Du côté de mes ventes, j’ai des véhicules très spécifiques que je peux encore valoriser convenablement (Purosangue, 812 Competizione Aperta par exemple). Par contre il ne se passe pas grand chose pour mes clients qui ont des « classiques » de type 488 Pista Spider etc. Autre phénomène qui n’aide pas les transactions en France et que je vis, c’est qu’on peut avoir de gros discount avec les vendeurs étrangers (des offres à -10 ou -20%), tandis que les vendeurs en France restent sur une dynamique de tarifs quasiment fixes. C’est une stratégie de la part des vendeurs mais en attendant, je n’achète plus rien en France pour mes clients car aucun intérêt. L’argument véhicule 100% français n’intéresse que les clients nationaux, mais que ce soit à Monaco ou mes autres clients, leur critère est le prix, que le véhicule soit suédois ou polonais. La bonne nouvelle pour moi est que je ne fais que de la prestation de service (pas de stock) et que j’ai d’autres activités, donc j’évolue avec le marché. N’oublions pas une chose, acheter une Ferrari est généralement un achat plaisir. Certains se sont mis en tête d’investir dans les Ferrari pour gagner de l’argent depuis l’inflation des tarifs. Il suffit de regarder la concurrence chez Audi avec la R8, ou chez Lambo avec la Huracan, chez Mercedes avec l’AMG-GT, aucune de ces voitures ne prend de la valeur. Nous avons la chance d’avoir cette possibilité avec des Ferrari mais il faut aussi être bon perdant quand ce n’est plus possible. Ce n’est pas un placement garanti mais l’avoir dans son garage est déjà censé être un plaisir. Tarek
  29. 7 points
    2023 vs 2024 😀😇😃 Joyeux Réveillon les Ferrarista 🥳🥳
  30. 7 points
    Pour info je suis allé voir la f355 à vendre sur Monaco. (exclusives cars) Historique limpide et multiples factures + contrôle technique, 44.440 km ; triple des clefs télécommande etc...dernier proprio depuis 17 ans, et celui d'avant 10 ans. Compressions ok. On m'avait annoncé qu'elle était comme neuve, et à 130.000 euros avec une grosse révision qui datait de juin 2020, je trouvais ça chère, mais compte tenu de l'historique j'étais prêt à rajouter 10.000 de GR, compte tenu de son état soit disant époustoufflant. "vous n'entrouverez pas de plus belle" qu'il me disait. Je l'ai donc réservé sans la voir. Arrivé sur place, la voiture n'est pas "comme neuve" ou dans un "état de collection" comme on me l'avait vendu, mais dans son jus pour une voiture de 27 ans. PC avant criblé d'impact (pas de film) , fissure de la peinture sur la jonction des montant arrière, le cuir du tableau de bord ressemblait à un Sharpey avec des rétractions de 2 cm, 3 jantes sur 4 tonchées, dont une avec un défect de 1/2 cm, des pneus de > 7 ans, et pour couronner le tout, un alignement plus que douteux des éléments de carrosserie, notamment au niveau de l'aile avant gauche (différence de quasi 1cm entre le coté droit et gauche de la voiture)... décevant pour une voiture soit disant "non accidentée" et en "peinture d'origine". Ajoutez à cela, des collecteurs apparemment d'origine, décatalysées, et une dernière facture de GR de juin 2020 à 3500 euros ! Donc elle est passée dans ma tête d'une voiture chère à une voiture trop chère... Grossomodo, tout pris en compte il faut rajouter 20k-25k euros (8-9k de GR + 5k de collecteur + 6-7k de peinture + reprise du tableau de bord) mini pour avoir une belle auto, on dépasses les 150k. Dommage. J'ai annulé la vente et perdu une journée et des billets d'avion. Alors oui je suis exigeant et je ne trouverai pas une voiture neuve, mais il faut que le prix soit en rapport avec l'auto. A 110-115 euros pourquoi pas mais là trop de surcoût pour une auto dans un bel état. Et pas un euro de négociation possible. Bien dégouté, une nouvelle fois... Et le plus déroutant chez ces revendeurs, c'est d'avoir à faire à des personnes qui ne connaissent absolument rien à la voiture qu'ils vous vendent. Qui vous explique droit dans les yeux que la distribution qui a 4 ans peut largement attendre, et qui tombe des nus quand tu leur montres qu'il manques 0.5cm² de matière à la jante arrière gauche... bref Voilà si ça peut éviter à quelqu'un de perdre sa journée.
  31. 7 points
    Bonjour à tous, Je suis très heureux de rejoindre la famille des passionnés après avoir réalisé le rêve de mes 20 ans (donc ça ne date pas d'hier!): avoir une Ferrari. La voilà, un spider Modena F1 bleu azur californien, intérieur marine, écusson, grille chalenge, lame carbone avant. J'aurais aimé une boîte manuelle mais cette couleur originale qui prend si bien la lumière, m'a fait craquer. J'ai donc vendu ma Maserati 4200 GT (elle, manuelle) pour acheter la belle en janvier 2022. J'en profite avec bonheur depuis juin 2023. Et entre janvier 22 et juin 23? toutes les misères avec un système de capote HS, que le vendeur (un pro?!) m'avait bien caché, qui se sont soldées par un changement du système complet trouvé neuf en GB. Péripétie que la joie de rouler dans cette auto extraordinaire fait oublier. Le rêve méritait cette attente! Au plaisir de rencontrer le max d'entre vous sur nos belles routes!
  32. 7 points
    Aller-retour retour aujourd'hui pour récupérer la Stradale du chef🤪 @askim2 il faudra que je te donne un cours pour monter ta caisse en moins de 15 minutes sur un plateau 😊
  33. 7 points
    328 GTS au Mont Ventoux Pour voir le soleil se lever, il faut être matinal, mais le spectacle vous le rend bien !
  34. 6 points
    Bonjour à tous, Comme beaucoup ici le mot Ferrari me fait rêver depuis tout petit où j’essayais de les repérer sur les autoroutes italiennes. À bientôt 42 ans, l’obsession est plus que jamais présente. D'abord lecteur assidu du forum, je suis ravi d’être un nouvel arrivant dans cette communauté chaleureuse, et de pouvoir partager ma passion avec des passionnés tout aussi enthousiastes. Il fallait s’y attendre, ce n’était qu’une question de temps avant que je puisse avoir le privilège d'acquérir une 456 M GT de 2001 ! Je veux remercier tous les participants du forum pour la veritable mine d’informations que vous apportez avec bienveillance. Des conseils qui m’ont beaucoup aidé à prendre cette grande decision. Un grand merci à tous et particulièrement à @Fred4horse pour sa vidéo et son témoignage que j’ai vu et lu à de nombreuses reprises. Comme lui je viens d’entamer la quarantaine, comme lui il y a une conjoncture favorable, une opportunité financière, comme lui je suis en région parisienne (à Paris même), comme lui à l’époque je viens d’acquérir une 456 MGT noire, comme lui elle viens des pays bas…merci pour l’inspiration. Grâce à vous tous, je viens de passer d’« un jour j’aurai une Ferrari » à « je viens d’acheter une Ferrari ! » Je vous la présenterai très prochainement. En rejoignant cette communauté, j'espère pouvoir partager mes expériences avec d'autres passionnés, échanger des anecdotes, des conseils et des connaissances sur tout ce qui concerne Ferrari. J’aurai évidemment beaucoup de questions. Je suis impatient de faire partie de cette famille et de contribuer à enrichir notre passion commune pour la marque au cheval cabré. Forza Ferrari !
  35. 6 points
    Voici quelques photos du Tour Auto 2024 sur le circuit du Val de Vienne Dés que j'ai le temps de traiter les autres, je vous les mettrai... Lodein
  36. 6 points
    Hier j’étais chez mon beauf, il m’a sortie un album photo, je ne me souviens même plus d’y être aller🙄. Peu être que certains ici on ces autos aujourd’hui. Désolé pour la qualité. 92/93, on ne sait pas trop. Ça fait rêver 🥰
  37. 6 points
    Bon, ça cause suite au rassemblement de Mimix on dirait... 😅
  38. 6 points
    Bonjour a tous Je vous partage les dernière évolution de notre site web partage sur les réseau , il y'a une petite vidéo youtube avec des exemple d'utilisation La nouvelle version de notre site web est en ligne ! Nouveauté : Accès aux schémas de votre véhicule ! Désormais, retrouvez facilement les schémas de votre véhicule dans notre nouvelle section "Accès Schéma". Trouvez toutes les informations dont vous avez besoin en un seul endroit ! Amélioration : Le module de recherche est amélioré ! Désormais, recherchez une référence (exemple 197654), un désignation (filtre à huile), un modèle (360) ou un mélange de tous ces critères (filtre huile 360) ! Trouvez rapidement ce que vous cherchez avec notre recherche améliorée. Ne manquez pas notre vidéo de présentation ! Pour découvrir toutes les fonctionnalités de notre site, regardez notre courte vidéo ici : https://youtu.be/Lj7gUEmoj2k?si=9GaXF2V8BksVe2EJ Pourquoi nous choisir : + 25 ans d’expérience cumuler en pièces Ferrari et Maserati +20 000 référence en stock Livraison rapide et fiable via UPS (24/48h) Une réponse en 24/48h a vos demande de devis Vous ne trouvez pas ce que vous voulez sur notre site web ? Contactez nous ! www.emiliaparts.com contact@emiliaparts.fr +33 (0)3 72 611 511 Cédric - Emilia Parts
  39. 6 points
    Eh bien, Fred, tu n'as pas de temps pour te présenter, tu n'as pas de temps pour te documenter, notamment sur Ferrarista où tu trouveras toutes les réponses à tes questions, tu n'as pas réfléchi à ton cahier des charges,...mais tu es prêt à faire perdre du temps aux membres de ce Forum🥵
  40. 6 points
    Quand j'ai montré la photo à p'itit Pierre, apparemment elle lui plait 😁 Voili, voilà, merci de m'avoir lu, va falloir maintenant se calmer un peu 😆
  41. 6 points
    J'arrive après la bataille mais c'est confortable car je ne fais que confirmer !! Ayant eu une 997 turbo avant ca marchait fort (avec plus de bruit dans l'habitacle) mais la 599 gtb c'est autre chose Elegance soul and spirit ....et une ligne qui ne vieillit pas depuis 4 ans et environ 6000 km par an aucune panne et entretien régulier chez Gauduel le plus compliqué pour toi sera la robe !
  42. 6 points
    oui ça devait etre celle de JM. on a enfin réussi à réunir les 2 voitures fin Août! photo ci dessous:
  43. 6 points
    Pas pris le temps encore d’écrire, grosse semaine. Quel week-end! Intensité, émotions, surprises, ambiance au top…. Qui aurait pensé trouver tout ça « chez Ferrarista »!?🔥🇮🇹… et la Team des Bretons 🔥🔥🔥🔥, vraiment au top et toujours fidèle aux sollicitations. Continuons d’écrire ensemble cette belle histoire autour de notre passion pour cette marque fétiche. @Calif38 et Califette⁩, @chtisuisse⁩, @grhum, @FranckBig MERCI pour cette organisation aux petits oignons!! Le Mas du Clos est vraiment un site exceptionnel, vraiment hâte d’y retourner!! L’accueil a été irréprochable de la part du staff “Bardinon”. L’organisation générale de ce meeting était très bonne, le stationnement dans son ensemble, très bien géré et très bonne organisation également des groupes de roulage! L’accueil de la population et des professionnels hôteliers et restaurateurs, vraiment enthousiasmant! Comme vous avez pu le voir au travers des reportages photos, la 355 Challenge à fait ses premiers tours de roues (préparation finalisée la veille du départ!), premier roadtrip et surtout premier circuit, et quel circuit! J’avais aussi organisé une surprise pour les participants (avec la complicité de @Calif38) grosse surprise!! Un très bon ami, qui initialement devait se joindre à nous, m’a fait l’immense honneur et cadeau, de me prêter sa F40!!! Oui, oui F40!!! Le rêve de la plupart des Ferrarista’s!! Quelle fût pas la surprise des copains bretons lorsqu’ils m’ont vu arriver avec cette extraordinaire auto, après les avoir quitté quelques dizaines de minutes!😅, et bien évidemment des autres participants…. Je vois encore la tête @jm575 et @geo27 😅😅 Je pense avoir optimisé au maximum notre journée au Mas du Clos!😅 Les deux autos ont tourné presque quasiment toute la journée, à tour de rôle. J’ai essayé de faire le maximum de baptêmes aux membres présents. Le plaisir à été exceptionnel pour moi, de pouvoir partager mon siège passager dans ce mythe F40 et cette auto incroyable qu’est la 355 Challenge! Le roulage du samedi bien qu’humide au départ, a été un vrai régal!! @Loucho57 doit encore voir la Challenge collée dans son PC 😅!! Ambiances des soirées, déjà décrites, on a bien rigolé!! … bon l’animateur qui se risque à des questions sur notre marque a compris qu’il faudra réviser la prochaine fois!😅😅 Une semaine après, toujours pleins d’étoiles et de souvenirs incroyables dans la tête!! … dans quelques jours, je repars pour un incroyable roadtrip en Italie, 40 F40 pour fêter l’anniversaire de cette légende!!!😍😍😍 Forza Ferrari 🇮🇹, Forza Ferrarista.
  44. 6 points
    Un bel après-midi père fils pour prendre possession de Cruella 😅 … cette bande son ☺️ … le feulement de ce V12, sa rage ds les hauts régimes, … pleine charge, 2,3…, presque fond de 4… paf … 200 km/h …pas certain d’allumer bcp le shifter 😅 … une auto incroyable… j’ai pas senti ses 1600 kg … le freinage est vraiment puissant… je vous glisse qques photos Pour l’anecdote, porte-clés offert par Ferrari lors de notre visite d’usine de Mai … je n’imaginais pas 3 mois plus tard en faire si bon usage 😅
  45. 6 points
    L'avantage avec les anciennes c'est quelles ont un compteur.....à l'ancienne. Pour la préserver j'ai décidé de faire désormais un seul kilomètre par an !
  46. 6 points
    Je dis souvent que " Le véritable luxe n'est pas de s'offrir une Ferrari .. c'est de rouler avec ..." (Calif38, 28/07/23) 😄
  47. 6 points
    Et si ont revenait au sujet : Ferrari 360 Modena : Prix Sur Le Marché De L'occasion
  48. 6 points
    Pas grand chose , mais 10 F40 dans le ventoux ce matin
  49. 6 points
    Une bonne centaine de places pour les membres de Ferrarista, à répartir dans une quarantaine de courriers : vos places pour Le Mans Classic sont parties ! 👍 Au plaisir de vous voir sur place dans une dizaine de jours ... 😎 AVANT : APRES :
  50. 6 points
    Merci pour vos messages même ceux plein d'impatience. Elle est bien arrivée et dors a côté de sa soeur jumelle. Elle ne bougera pas pendant un moment, le temps de faire le dossier FFVE, immat etc.. Une fois en règle elle partira pour une grande révision. Elle tourne très bien mais manque d'exercice. Le VIN est ZFFWA19B000072583 Neuve en Espagne elle a été enregistrée au nom de Fernando Serena apparemment le propriétaire de la concession Ferrari éponyme de Barcelone en Octobre 1988 qui la gardera deux ans. En Espagne avec plusieurs propriétaires elle est importée en Belgique en 2016 par le collectionneur qui me l'a vendue. 79.500 km mais les deux derniers propriétaires ne l'ont pas conduite souvent. Je vais l'inspecter sous toute les coutures dés demain avant de lister les travaux a faire.