Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 03/08/2020 in all areas

  1. 15 points
    Et bien écoutes, je vais te donner te donner un conseil en tant qu expert dans ce domaine, sans aucune animimosité et d un point de vue professionel. Il est fort probable que tu ais besoin de consulter...Ton comportement est irrationnel au point de se réveler pathologique , à la lecture de l ensemble de tes intervention. Je me permet de t éclairer sur ce positionnement : lorsque quelqu un viens sur un forum de passionnés de Ferrari, et de mécanique, soit le coeur et l ame de la marque, et qu il passe son temps a leur dire que ce sont des abrutis, qu ils mettent en péril l humanité et que tu les méprise...alors que tu restes assis à leur table ( sens figuré ), on est en terme de signes cliniques, au sens du DSM 5 , dans un comportement irrationnel , et " pathologique " par essence . Un individu rationnel ayant ton positionnement idéologique serait venu, aurait insulté tout le monde, puis serais parti !!! Peut etre faut -il demander l aide d un professionel, en toute sympathie, afin d avoir, à terme, une existence plus sereine . Quand à la capacité de nuisance envers la communauté, elle me semble non négligeable,car les membres lisant ce type d argumentaires à répetition peuvent se demander s ils sont au bon endroit pour parler de mécanique, de son, de moteur... donc, du mythe Ferrari qui nous donne le sourire . Je te remerçie par avance de ne pas me répondre par MP.
  2. 13 points
    Petit point sur cette journée exceptionnelle: - Grosse pression dès le matin, le stress, l'émotion probablement, la matinée a été interminable. Donovan mon livreur, le boss de Le Mans Auto Racing, est parti à 10h30 du Mans après avoir récupéré la voiture chez Pierre le boss de Precious Cars, direction la Bretagne. Pose déjeuner à Rennes, pour lui. Régulièrement, il m'appelle pour maintenir la pression, la dernière heure fût terrible!!! Voilà, la remorque devant la maison et toujours la même grosse émotion en la voyant, complètement dingue de ma configuration .... la couleur est juste extraordinaire surtout sous le soleil estival d'hier!! ...et oui, il fait beau en Bretagne, ciel bleu 24 degrés!! Et voilà, LE MOMENT, contact, démarrage ..... .....ce bruit!!! Wouahh!!! Absolument rien à voir avec une Pista "normale", le Kline . Descente de la voiture, petit attroupement des voisins ... avec respect des distances de sécurité, elle est MAGNIFIQUE, le nacre du blanc Fudji et le Blue America de la bande et les numéros au soleil!!!! Après avoir fait et refait le tour de la voiture, arrive mon ami @askim2qui a eu le privilège d'être le premier Ferrarista à la découvrir ... à lui de donner ces impressions. On décide, très rapidement de faire l'inévitable séance photo avec les deux autres reines du garage, la Challenge Stradale et la 458 Spéciale, vraiment quelle chance d'avoir ce ciel bleu. Le moment est surréaliste, réunis là, les icônes de la série des V8 "sportif" .... et ce sont mes voitures, j'ai vraiment du mal à y croire!!
  3. 12 points
    J’ai lu les MP mis à la disposition de tout le monde un peu plus haut; eh bien franchement je ne vois pas le problème... on a tous compris que vous ne vous aimez pas; maintenant vous ne voudriez pas arrêter d’importuner tout le forum avec vos problèmes personnels? Il y a des membres avec des problèmes autrement plus graves (maladies, décès de proches,...) et qui se plaignent infiniment moins que vous. Prenez du recul.
  4. 12 points
    Bonjour Quentin, Ta dernière intervention, c’etait pour indiquer que tu recherchais une Spéciale. On t’a fait remarquer qu’une petite présentation s’imposait. Puis, quand tu as trouvé ta Spéciale, tu as indiqué que tu allais poster des photos. A ce jour, a ma connaissance rien: ni photos ni présentation. Et on semble recommencer le scénario avec la recherche d’une Stradale désormais. Il serait bien de rendre au forum ce qu’on vient y chercher: des infos, des photos et du partage, sans même rappeler que la présentation fait partie du règlement (partie Garage des membres). Aller, montre la nous cette Spéciale, elle doit être magnifique!
  5. 11 points
    Suite... Malgré le confinement, j'ai vraiment pas pu résister à prendre le volant de ma Pista pour l'essayer. Point sur les papiers et cette autorisation de sortie, heureusement mon bureau se trouve à environ 20 kms de la maison, voila un bon prétexte! Installation et prise en main de l'environnement assez rapide car très proche de la 458 Spéciale, même si je trouve toujours aussi compliqué ou en tout cas pas intuitif, l'ordinateur de bord. Premier mètres ... mon coeur est à 100 à l'heure, c'est vraiment beaucoup d'émotions et toujours le frisson de prendre le volant d'une Ferrari, même avec un peu d'habitude! Et puis, elle a été tellement attendue!! Elle semble très facile à conduire, peut-être trop! Le son est conforme à mon espérance, merci Kline ... on va attendre de rouler un peu plus pour valider définitivement, mais la voie de la Pista est libérée!! Première accélérations .... Wouahhh!!! un élastique!!!! .... encore plus impressionnante que la Spéciale!! Il va falloir être humble sur route un peu sinueuse dans un premier temps. La voiture impressionne, vraiment, le freinage est puissant. Je passe sur les nombreux signes de sympathie, peut-être que cela rassurera certains sur le fait d'utiliser ou pas sa Ferrari pendant cette période particulière. Voie express, je me cale à 130/140 environ ... grande ligne droite que j'utilise 4 à 6 fois par jour .... une voiture se rabat, accélération .... c'est démentiel! ... 1kms, 2 kms ... voiture bleu dans le rétroviseur, je ralentie gentillement et me fait doubler pars la ménage RS ....message, gendarmerie, suivez nous!!! 1 kms plus tard, je me gare sur une aire ... "où alléz-vous avec une voiture pareil à cette vitesse?" .... au bureau monsieur! S'ensuit un échange cordial, sympathique, passionné ... et vite rejoins par des motards, 35 minutes de discussions et photos ....excès de vitesse??? .... Anecdote qui fera l'histoire de cette voiture qui déjà attire fortement la sympathie. J'ai repris ma route plus paisiblement!
  6. 11 points
    Intéressante ta question Jérôme! Mon père était mécanicien auto salarié, dans un garage de campagne, j'ai donc naturellement toujours "vécu" dans cet environnement. Tout petit, régulièrement, j'allais le voir à l'atelier qui se trouvait à 500 m du HLM où nous vivions. ll y avait essentiellement des populaires et le weekend pour récompenser mon père et nous faire plaisir, son patron lui prêtais une DS Break et plus tard une Ford Granada ....de magnifiques souvenir pour moi qui avait entre 6 et 10 ans. La DS, c'était top avec son hayon en deux parties, le top pour les pique-niques! Son patron était un passionné de Traction, le week-end en dehors de ses heures de travail, mon père restaurait ses voitures. Il faisait tout, reformer une aile de Traction en partant du tôle plate, mécanique, électricité, sellerie et peinture, juste incroyable!!! ça m'a toujours fait rêver, ce travail d'artisan. Quelques autos sympa passaient aussi entre ses mains, Alpine, Ford Mustang ... Et il y avait un client très particulier! Une industriel local avec une réussite exceptionnelle, qui m'a toujours fasciné! Il était raid dingue de voitures!! Son parc à lui seul, était un garage de prestige!! Porsche 944 Cab., Bentley Turbo R, Jaguar XJ220, Porsche 911 Titan, De Tomaso Longchamp .... et Ferrari F40!!! ....une des première en France Elle n'a jamais cessé de me faire rêver!!! Je suis devenu raide dingue des Ferrari et à 7 ans, je disais à mes parents "un jour j'aurai une Ferrari" ....j'ai attendu d'avoir 40 ans! ....mais l'objectif est resté permanent et ma femme était "prévenu" dès le départ! . Pas un instant, cette obsession ne m'a quitté, et je pense que cela à été vraiment un "moteur" dans ma vie professionnelle. Voilà un petit résumé.
  7. 11 points
    Hé bien pour nous la journée n a pas été de tout repos enfin surtout pour ma femme , après avoir fait don hier de masques aux infirmières de mon village la nouvelle a fait boule de neige et ce matin à 9 h30 premier contact avec une responsable d une association d aide à la personne de St Rémy de Provence et 43 masques à fournir !!! S en suit plus tard d un autre contact de la maison de retraite de Salon de Provence et là pour une quantité de 70 pour les patients !! Heureusement notre voisine nous a récupéré des draps ! du boulot jusqu’à mercredi au moins, mais bon si l ont peut faire reculer ce virus ne serai ce que de quelques cm ce sera toujours ça de pris !!!
  8. 10 points
    Toujours pour le plaisir,
  9. 9 points
  10. 8 points
    Bonjour à tous, A nouvelle auto, nouveau sujet donc je me lance dans la rédaction de celui-ci pour ce qui est peut être le chapitre final de notre aventure avec Ferrari. Chapitre final non pas parce que nous avons été déçu de la marque mais plutôt par le fait qu'après celle-ci et hors avalanche massive d'euros nous permettant d'acheter un de nos rêves (250 Lusso, Daytona...), je ne vois pas bien ce qui pourrait suivre. Mais avant de vous parler de la nouvelle arrivée, petit retour en arrière de quelques mois. En début d'année, mon père et moi (c'est son auto bien que j'en sois le principal utilisateur) nous posons les éternelles questions existentielles sur la suite à donner à notre garage, côté Ferrari. Je vous refais l'histoire en mode accéléré (des sujets de présentation plus fournis sont dispo dans les archives de ce magnifique forum), mon père a acheté sa première Ferrari en 2004 c'était une 348 TS. Nous avons adoré cette auto (tellement aimé que je ne dis pas que j'en achèterais pas une dans les 5 prochaines années). Ensuite nous avons eu une F355, une auto qui a apporté pas mal de sagesse à ce qu'avait créé la 348, un design absolument magnifique, un bruit à se damner mais en ce qui nous concerne, pas l'auto la plus enthousiasmante à emmener. Chacun son avis là dessus. En 2012, nous avons accédé à celle qui nous faisait tant rêver, la Challenge Stradale et s'en est suivi trois des plus belles années ferraristes avec cette auto et un peu plus de 13 000 km parcourus. En 2015 survient l'énorme bulle spéculative et la côte de la CS s'envole, mon père, contre mon avis met l'auto en vente, il la vend très rapidement au président du club Ferrari Allemagne. Véritable déchirement en ce qui me concerne, mais avec les années j'ai appris à comprendre que l'on avait pas tous le même rapport à l'argent et que pour mon père cela devenait compliqué "intellectuellement" de rouler avec une auto à 180K€. Je suis la première génération "vernie" de ma famille et mon rapport à l'argent est beaucoup plus détendu que celui de mon père qui a vraiment beaucoup trimé pour réussir. Bref, mon père me dit "trouve nous une belle F430", peu emballé par le projet mais contre mauvaise fortune bon coeur , j'accepte quand même le challenge. Je cherche et trouve donc un très bel exemplaire dernière génération, très bien optionné et peu kilométré et nous faisons affaire. La F430 est une auto que j'ai appris à aimer au fur et à mesure, du côté des excellentes surprises : le moteur et la boîte qui sont vraiment un gros cran au dessus de la CS. Et du côté des déceptions le feeling des freins et les mouvements de caisse importants (roulis, cabrage, plonge), bref loin de la CS côté dynamisme châssis. Nous roulons avec pendant 5 ans en la bichonnant et en ne rencontrant pas de problèmes majeurs en dehors des collecteurs. Et puis, l'année dernière nous faisons la révision des 30mkm et 8 mois après la belle auto n'a pris que 800 km. L'heure du bilan a sonné et on se rend tout simplement compte que la magie n'y est peut être plus. ça paraît dingue à dire mais c'est vrai, je crois qu'on s'était lassé de cette belle machine. S'ensuit le "on vend, on vend pas", "on vend OK mais on prend quoi derrière" et c'est cette deuxième affirmation qui prédomine, on prend quoi derrière ? Bah oui, c'est la question centrale, vendre c'est bien mais c'est pour acheter derrière. Une 458 ? Le design on accroche vraiment pas du tout et puis à quoi bon avoir encore plus efficace que la 430 ? C'est déjà trop. S'ajoute à ça une côte très élevée et on oublie rapidement. Une California T ? Moderne, belle évolution de la California, performante et bien finie. Oui mais bon, le son, le caractère, ça a pas l'air d'être son point fort. Et puis elle ne nous hérisse pas le poil quoi. Un V12 ? Ah oui ça c'est une bonne idée, c'est l'aboutissement un V12, la F12 un peu hors budget pour nous et puis bon a t'on vraiment besoin de 740ch ? Moi oui, mon père moins Et pourquoi pas une 599 ? Dernier vrai design Pininfarina, moteur de Enzo, boîte simple embrayage pour les sensations. On tergiverse mais on tranche, ce sera donc une 599. La F430 est mise en vente, elle trouve très rapidement preneur, je me mets donc en quête active d'une 599 GTB avec des critères simples : moins de 30mkm, pas rouge, CCM, jantes Challenge, vendue et garantie dans le réseau. J'ai la grande chance d'être conseillé par notre ami Xavier alias @Zaz, qui avec gentillesse et patience me renseigne quotidiennement sur cette belle auto. Qu'il en soit grandement et publiquement remercié, franchement sans lui j'aurais commis pas mal d'erreurs, et hier encore il me renseignait sur le fonctionnement de l'auto, il est une véritable bible sur le sujet. Revenons à la recherche, et bien ce n'était pas si simple, la diffusion moindre la 599 fait qu'une fois qu'on a éliminé les autos pas nettes/ pas entretenues/ avec des configurations qui ne sont pas à notre goût, il ne reste pas grand chose. Une belle 599 noire/ jantes GTO chez Gohm nous passe sous le nez, c'est énervant mais je remets du coeur à l'ouvrage. Sort alors une annonce intéressante mais aussi intrigante, l'auto se trouve chez Ferrari Düsseldorf, elle est grise mais d'une manière unique et originale (vous verrez pourquoi après), mais pour le reste elle correspond en tout point à ce que l'on recherche, 26mkm achetée neuve et toujours entretenue chez le concessionnaire qui la vend, 2 ans de garantie, usure CCM et embrayage parfaits. Bref sur le papier c'est parfait. Mais la couleur ? C'est un peu spécial quand même. Le vendeur m'abreuve de photo pour me rassurer et je décide de prendre le risque, je réserve l'auto sans l'avoir vu alors que bon, elle est pas banale cette config quand même. Mais j'ai tendance à croire en ma bonne étoile, donc nous signons. Les frontières allemandes étant fermées, je prends mon mal en patience. La belle auto elle se fait réviser, remplacer les gommes, la batterie, bref une cure de jouvence pour la belle saison. Moi de mon côté je suis partagé entre l'impatience et l'inquiétude sur cette couleur, va t'elle me plaire en vrai ? RDV est pris le 18 juin avec le concessionnaire pour la livraison. Hier matin, mon réveil sonne donc à 6H, mon pote et moi montons en voiture, et via ! Arrivée pour le déjeuner, nous allons nous restaurer avec ce qui est encore aujourd'hui la cuisine la plus fine du monde Bien rassasiés, nous nous dirigeons vers la concession qui nous attend ; Il y a du beau monde : Très bon accueil germanique, courtois, discret et pro. C'est bien beau tout ça, mais elle est où notre rareté/bizzarerie ? Elle nous attend dans le sas de livraison : Et là vous vous dites : "c'est quoi ce suspense en carton ? Elle est grise ta 599" (et elle est de coté aussi) désolé pour ça, si quelqu'un sait rectifier... C'est vrai mais elle n'est pas que ça. Bon aller trève de plaisanterie, c'est une auto rare pour plusieurs raisons. C'est une 599 GTB Fiorano F1 de 2009 qui est dans une livrée unique puisqu'elle est de couleur Canna Di Fucile pour 90% de l'auto (ce qui en fait déjà une rareté) mais aussi en Grigio Medio pour le toit et les montants. C'est donc une auto unique, configurée à l'Atelier à Maranello par son premier propriétaire (plus gros collectionneur de Ferrari en Allemagne). Au premier regard, tous mes doutes se dont envolés, j'ai eu un véritable coup de foudre Petite photo de famille sur le retour (on perçoit mieux le bi-ton) : Aller je vous mets plus de photos ainsi que mes premières impressions au volant dans un prochain post. Désolé je suis toujours bavard.
  11. 8 points
    Hello, J'ai la chance d'avoir une CS et une F355 Berlinetta en boite méca. Pas du tout le même plaisir. En toute objectivité, la F355 est géniale (et je trouve que la mienne a la santé), mais ça rame et le moindre TDI moderne roule à la même allure sans forcer. Ce n'est vraiment pas pour les perfs qu'on aime ces autos aujourd'hui! J'aime l'ambiance le bruit la boite méca et surtout la ligne de cette auto. Il faut quand même remette l'âge de l'auto dans le contexte, et accepter le fait que la 355 est une ancienne, et la prendre comme telle. Et accessoirement accepter son coût d'entretien. C'est une auto de collection pour moi maintenant, mais ça ne m'empêche pas de la cravacher sur les petites routes de temps en temps, un vrai bonheur
  12. 8 points
    Ca faisait longtemps que je n'avais pas roulé avec, et encore plus longtemps que je n'avais pas posté de photo.
  13. 8 points
    Bonjour à tous, Pour me présenter rapidement, David, 37 ans, entre France et Luxembourg. Cela fait quelques mois que je me suis positionné sur la Ferrari Roma, trouvant cette dernière particulièrement réussie. J'ai eu l'occasion de pouvoir l'admirer à Modenacars Genève avant de me positionner dessus. Il me reste 14 mois avant d'en prendre bonne réception, une attente que j'espère sans retard. Cette Roma complète mon petit garage qui est composé d'une ktm sdr 1290 et d'une Lamborghini Aventador comme vous allez pouvoir le constater ci-après.
  14. 8 points
    Encore une vue sympa
  15. 8 points
    Vincent, j ai boycotté, je " boycotte " et boycotterai TOUJOURS les produits Chinois, car au delà de la qualité de merde, c est le manque de respect total dont il font et ont toujours fait preuve de manière génerale. Un peuple qui mange du chien et et du chat encore vivant sans se poser de question, et qui fait bosser des enfants de 8 ans dans des usines pour 1 $ la nuit ne mérite que mon mépris !!! Je ne suis pas un donneur de leçons,mais j ai toujours veiller a etre en accord avec moi meme, surtout lorsque je me regarde dans la glace....
  16. 8 points
    J’applique à mes autos les règles de confinements: 1/ le plein alimentaire 2/ le masque 3/ la distance de sécurité 4/ la balade mais pas plus de 500m de la maison.
  17. 7 points
    Cadeau du jour de la part de Ferrari, avec numéro de châssis noté, attention fort agréable de leur part, en format A3
  18. 7 points
    Je vais essayé de répondre a toutes tes questions. Autant les bateaux de croisières sont diesel électrique pour la modularité qu'offre ce type de motorisation nécessaire à l'exploitation: -Journée à quai -Distance entre escales peu régulières (grosses distance imposant des vitesses de 20 noeuds pour une nuit puis 10 voir moins la nuit suivantes, etc... par exemple) Autant la plupart des navires de lignes régulières utilisent un ou des moteurs de propulsion diesel exploité(s) à 85%, c-a-d au meilleur rendement d'un diesel. Les ferrys ont donc généralement des gros diesel puissant (comme les porte conteneurs, etc...) pour effectuer l'aller-retour prévu au moindre coût, donc moindre consommation, donc moindre pollution. Seulement le ferry, comparé a un autre navire de ligne fait sa ligne quotidiennement (voir plusieurs fois par jour), il doit donc également être très manœuvrant (afin d'évité l'utilisation de remorqueurs couteux). C'est aussi pourquoi le ferry est le type de navire qui a le plus gros rapport puissance/tonnage (volume). A titre d'exemple un navire pétrolier qui passe 30 jours en mer avant d'arriver en escale est sous-motorisé et utilise des remorqueurs (le coût des remorqueurs sur la vie du navire sera faible par rapport à l'achat et l'entretien d'une motorisation plus puissante) En revanche à quai un ferry utilise très peu de carburant (en tout cas moins qu'un navire de croisière qui conserve certains passagers dans la journée et la plus part de ses membres d'équipage, faut faire tourner des cuisines, buanderies, etc...) donc de plus en plus de ports permettent un branchement à quai (La Méridionale le fait à Marseille). D'ou viennent les fumée noires? Comme pour une voiture à moteur diesel qui démarre à froid ou qui donne des coup de gaz puissants, les moteurs des bateaux qu'ils soient pour une production électrique ou voués à la propulsion ceux-ci émettent des fumées noires, sauf que les moteurs sont monstrueux: Un ferry de 150 à 200m (entre 25000 et 35000 tons de jauge) à une puissance entre 25000 à 35000cv de propulsion Un paquebot de 200m (env 40000 tons de jauge) à en général environ 15000kw de propulsion Les plus gros paquebot des monde font 360m (225000 tons de jauge) ont 60000kw de propulsion Un gros porte conteneur de 360 à 400m (env 150000 à 230000 tons de jauge) ont entre 80000 à 100000cv Le plus gros pétrolier faisait 414m (550000 tons de jauge) pour une puissance de 60000cv Les bateaux de commerce fonctionnent effectivement au fioul lourd, il y en a plusieurs sorte suivant la viscosité (380, 500 ou 700), mais ces FO ont évolué avec le temps et la réglementation, avant le 1er janvier 2020 le taux de souffre ne devait pas excéder 3,5% pour tous et 1,5% pour les navires à passager (certaines zones comme des ZFE avait été créées avec des règles encore plus restrictives : Mer baltique, etc..). En presque 20ans de metier, j'ai dut livré une ou 2 fois un produit avec un taux supérieur à 3% (donc c'était une règles presque inutile, en tous cas avec ce qui sort des raffineries de FOS et probablement d'Europe, etc...) En revanche, depuis le 1er janvier 2020 tous les navires n'étant pas équipé de Scrubber (system de nettoyage des fumées avec contrôles des émissions) doivent utiliser un FO contenant moins de 0,5% de souffre, et c'est plus compliqué à produire vraissemblablement. Saches également qu'une réglementation européenne imposent (depuis 2016) aux navires qui font plus de 2 heures d'escales dans un port de passer au DO (diesel avec moins de 0,01% de souffre, c-a-d le même que celui utilisé dans une voiture) avant d'arriver à quai. Fonctionner avec un combustible plus raffiné et moins polluant serait une hérésie. Je m'explique... Cela risque de choquer un certains nombres mais c'est pourtant une triste réalité: Les bateaux sont en fait des DEPOLLUANTs, ils sont hyper écologique en recyclant un déchet épouvantable. Lorsqu'un pétrolier (pas le navire, le producteur) achète un lot de brut, souvent vendu par 1/2, 1 ou 2 Millions de baril, celui ci va le faire parvenir à sa raffinerie pour le traiter. Si on considère qu'il a payé le baril autour des 50$, la tonnes lui revient à 370$ et le litre autour des 0,32$ (dépendant de la densité). Le raffinage commence et on extrait des produits a forte valeur ajoutée, certains produit chimiques vendus hors de prix, puis des huiles vendues très chères, enfin des carburant aviations puis des essences, du kérosène, des gasoils, des fuel domestiques, etc... que des produits dont on ne pas se passer actuellement. La ils se sont déjà gavé et il leur reste une grosse merde, une pâte épaisse impossible a pomper à moins de 30°. Le remettre dans les trous d'ou le brut vient couterai un petite fortune.... l'idéal c'est de le bruler. Les énormes moteurs diesel des navires sont idéal pour cela. Pourquoi ne pas nous avouer pas cette réalité? Le FO était vendu à 350$-400$ la tonnes avant le 1er janvier 2020 et maintenant que ca teneur en souffre est inférieur à 0,5% c'est 400-450$ à peine en dessous du prix du gasoils. Les pétroliers ne peuvent pas avouer qu'ils ont besoins des navires pour recycler leur résidu de raffinage alors qu'ils se gavent sur leur compte. Il vaut mieux continuer a dire que les bateaux polluent plutôt que perdre de l'argent. Tant qu'on aura besoin de produits chimiques, plastiques, pétroliers, etc... on aura besoin de bateaux pour transporter mais pour recycler.
  19. 7 points
    Alors, quelque chose d'étrange s'est produit : cette Ferrari Testarossa a été retirée de la vente ! Et Catawiki nous a contacté pour nous informer que c'est suite aux informations produites ici, que le vendeur n'avait pas fournies, que leur décision avait été prise ! Incroyable ! Ce n'est pas fini, ils m'ont envoyé le lien vers cette offre d'emploi, "Expert en voitures de collection France" : https://www.catawiki.com/jobs/2441857 Si cela intéresse l'un d'entre vous ...
  20. 7 points
    De mon côté je voudrais défendre @spider9166 Je suis déçu par les réactions de nombreux membres du forum à son égard - d’autant plus que je connais et j’apprécie beaucoup certains de ces membres. spider9166 a le mérite d’exprimer des avis différents et d’alimenter la discussion avec des faits et des données. Il en tire des conclusions qui ne sont pas toujours les miennes, c’est ce qui fait l’intérêt d’un forum ou de tout autre espace de discussion. Les réactions à ces conclusions, en utilisant les termes « bobo », « bien pensant » ou autre, sont des réactions ad hominem pas adaptées, d’autant plus que spider9166 est isolé face à la majorité ... Les opinions majoritaires ici me semblent, au contraire, minoritaires dans l’ensemble de la société; et malheureusement souvent ignorées et/ou maltraitées par les médias. Mais je suis déçu de constater que nous reproduisons le même phénomène en négatif à l’échelle du forum. Ne pratiquons pas le même panurgisme que nous reprochons aux autres.
  21. 7 points
    On a compris, c'est toi qui pisse le plus loin... En fait tu t'es trompé de forum, dans " forum Ferrari" le mot le plus important est Ferrari. Tous tes posts dissertent de sociologie et de politique qui sont hors sujets ici. Je vais me faire le porte-parole de très nombreux membres et te dire de manière définitive : TU NOUS GONFLES
  22. 7 points
    Qu'est_ce que c'est chiant de lire ce type de messages apocalyptiques sur un forum Ferrari. Ceci dit on est pas obligé de les lire..... mais surtout ce type n'est pas obligé de les écrire.
  23. 7 points
    Et voici depuis cet après midi mon nouveau jouet. qui pars chez Toni Auto et que j’aurai donc en main fin octobre
  24. 7 points
    Bonjour à tous, la grande messe est finie pour cette fois, vivement la prochaine. Merci à la Squadra du Sud digne repreneur du Gang des Lyonais. Une organisation au top malgré toute les embûches du Covid 19. Vendredi sous le soleil l'honneur de la piste rien que pour nous un must de quoi s'éclater un max. Samedi sous le soleil, une ballade et des repas de ouf Dimanche sous le soleil du réveil un départ pour la route des crêtes, la pluie s'est invité mais cela n'a pas empêcher d'admirer le panorama. Une organisation au top ce dont je ne doutais pas connaissant Vincent et son équipe. Encore merci. Les absents le regretteront pour le reste de leurs jours Une pt vidéo des participants du samedi, mieux que le salon autos de Genève. La Squadra je vous aime, ne lâchez rien pour 2021 Amicalement VID-20200919-WA0025.mp4
  25. 7 points
    Bienvenue..... Un peu bizarre comme prèz. Ne pas vouloir parler de son lieu de résidence, même vaguement.... Mais mettre sa tronche en photo ? chacun fait ..... ce qui lui plaît...... Devinez.... Devinez qui je suis .... Lalala.... Tchuss
  26. 7 points
    Mon Aventador est une LP700-4, neuve, année 2014. Elle a remplacé une Honda NSX C30A dont j'étais dingue. Au moment d'acheter une supercar neuve j'avais un large choix pour me faire plaisir et il y en avait tout particulièrement une qui m'attirait, l'Aventador pour sa ligne et son cockpit style avion de chasse ou vaisseau spatial ... comme la NSX. J'aime le style futuriste et c'est aussi pour cette raison que la Roma me plait, elle dégage une âme de GT élégante façon Aston Martin avec un style un plus futuriste et plus captivant. Dans le même style en plus futuriste, il y a la Lexus LC500 mais je trouve le cockpit trop classieux. C'est également une Grand Tourisme trop sage, trop lisse, manquant de piquant alors que la LFA c'est déjà plus mon style, un V10 avec une âme de course, un cockpit futuriste mais malheureusement la ligne extérieure a mal vieilli je trouve surtout quand on la compare à la ligne de la LC500 que je trouve particulièrement attirante et captivante. Il y a aussi la seconde génération de NSX mais l'esprit n'est plus le même ... je ne vais pas vous embêter avec ça et bien d'autres. En tant qu’adultes, très peu de gens essaient de réaliser leurs rêves ... des routines stressantes, divers problèmes plus importants, et certains ne se souviennent même plus de leurs rêves. La vie est faite pour réaliser ses rêves ! Pas forcément tous nos rêves mais au moins quelques uns. Cette Aventador est exceptionnelle et en toute circonstance... elle est chère à l'achat, chère à l'entretien et chère à rouler mais je vis un rêve éveillé et puis j'ai les moyens donc il est normal que j'en profite un minimum. Je me contentais jusqu'à maintenant d'une seule voiture, même avant la lambo et d'une seule bécane. Pour la bécane je change tous les deux ans, je fais en moyenne 20k km/an, c'est une passion depuis tout petit. J'achète une seconde voiture plus typée Grand Tourisme pour économiser l'Aventador. La Roma aura droit à la même attention que l'Aventador, pas de petites économies. Je vidange le moteur annuellement et jusqu'à deux fois pour mes bécanes, il en va de même pour la boite qui s'accompagne du pont, annuellement par habitude. Pour continuer dans le rêve voici quelques autres photos. Un rêve ça s'immortalise ! Bien cordialement David.K
  27. 7 points
    Pfff, a force de la laver, elle a rapetissé Merci Loïc ( @Cavalino_59 )
  28. 7 points
    Elle a bercé mon enfance et depuis ce week-end, elle est au garage et le restera ....
  29. 7 points
    Petite sortie rapide ce soir avec la Scudéria, elle marque vraiment des points cette voiture parmis mon quatuor!! Quel plaisir, je suis fan de cette boîte, la violence ressenti à chaque passage des vitesses . Elle marche fort, très très fort. Le ressenti de la route est juste extraordinaire. Elle est très vive, mais précise. Pleine de puissance, disponible même à bas régime, pas besoin de la conduire autant dans les tours que la Challenge Stradale Le son d’origine est extra, rauque et rageur dans les tours, je trouve vraiment pas utile de mettre autre chose....une digne descendante de la Challenge Stradale! Objectivement tout est mieux ... sauf le son, bien que fabuleux dans les hauts régimes...mais la star de la « chanson » reste la Challenge Stradale.
  30. 7 points
    Je savais que le back-up marchait donc il y avait un plan de secours, ce qui limite le stress. Ce sont plutôt des ascenseurs émotionnels : tu corriges une anomalie et tu tombes sur une autre (base de données incohérente par exemple !), hier à midi tout était prêt et quand j'ouvre les utilisateurs n'arrivent plus à se connecter, etc. Ce midi après avoir tout réinstallé, cela ne marchait toujours pas, impossible de se connecter et avant d'abandonner, une dernière idée, je vais voir dans mes échanges il y a quelques mois avec le support, je tente une dernière chose ... et on peut se connecter ! Hourra ! Je passe du "3 jours perdus pour rien, il faut revenir à l'ancienne version" à "Génial ça marche enfin !!!". Mon clavier est tombé en panne juste après l'ouverture, c'est pourquoi mon post précédent est tronqué ! Coup de chance car je ne l'ai pas quitté depuis 3 jours !
  31. 7 points
  32. 6 points
    Humm, comment dire - j'ai 25 ans d'armée, 6500 heures de vol dans l'aéronavale pour mon pays et je ne demande rien à personne. Mais je n'ai jamais remarqué que la majorité des Français faisaient cette comparaison. Qui ferait sans doute plaisir aux morts et aux familles des opérations Barkhane en cours, Mali, Ex-Yougo etc. Je pense que je vais ralentir sur le Forum.
  33. 6 points
    Quand on fait une sortie que pour les F355 ou que pour les 360 Modena, beaucoup sont tenus à l'écart aussi. Pourquoi nous ne pourrions pas organiser une sortie entre Séries Spéciales ? On s'adresse à tous les propriétaires de Ferrari, on ne va pas en exclure parce qu'ils possèdent tel modèle. Comme indiqué, cette sortie ne remplace aucune sortie existante, elle vient en plus. Au vu des différents retours déjà obtenus, il y a de la demande sur le sujet. Et si nous pouvons attirer plus de modèles exclusifs sur les différentes sorties Ferrarista, tout le monde en bénéficiera. Evidemment il y aura toujours des gens pour critiquer, mais au moins on essaie des choses, et si on se plante, on apprend. "L'esprit Ferrarista des origines", c'est que tous les propriétaires passionnés sont les bienvenus, peu importe leur Ferrari, la moins chère du marché ou la plus chère, à plusieurs millions. C'est qui tu es qui importe, un vrai passionné d'automobiles ou pas. S'il y a de l'intérêt, il est possible que le même type de sortie soit proposé ensuite pour les V12 seulement, ou que pour les Ferrari de plus de 30 ans, ou ... à voir selon l'intérêt suscité.
  34. 6 points
  35. 6 points
    Voici ma participation: Février: Mondiale de @Hub56 Avril: 355 de @Biturbo Juin: 360 de @hemono Juillet: 360CS de @askim2 Aout: 599 de @camille Octobre: 488 Pista de @kani56 Décembre: F50 de D
  36. 6 points
    Rien de surprenant , c est la plus pure expression de la mentalité Francaise ! Les memes qui jouaient au foot l après-midi plutot que d aller à l école, les memes qui critiquent leur chef d entreprise à longueur de journée mais qui sont incapables de prendre le moindre risque et de le devenir, les memes qui bouffent des hamburgers toute la journée devant la tv mais qui se demande pourquoi ils ne baisent pas un top model le soir venu, les memes qui... Bref, il y a une expression que j aime bien mais que la majorité ne connait pas en France, apparement... : " tu auras la vie que tu mérites " !!!
  37. 6 points
    J'ai terminé mon tri photos hier soir. Ce sont principalement des images prises depuis le bord de la piste à différent endroit autour du circuit. Les photos sont en ligne sur Flickr : https://www.flickr.com/gp/dumbbell/Bj89dU Voici quelques photos que vous retrouverez dans l'album :
  38. 6 points
    Voilà quelques photos de la nouvelle, "la flèche" comme l'appelle ma compagne. C'est une expérience de conduite incroyable et pour le moment je suis subjugué.. Voici mes ressentis en venant de la Pista : -La voiture est bien plus basse, on actionne le lift plus souvent et c'est tout une procédure pour sortir et rentrer de la voiture -La voiture est beaucoup BEAUCOUP plus imposante à regarder (et à parker), la Pista est une voiture d'enfant à côté -Les portes "suicide" me font chavirer à chaque fois que je les ouvre, c'est déjà un événement en soi ! -Elle est beaucoup plus regardée/photographiée par les passants, quasiment systématiquement, et beaucoup de joie et sourires l’accueillent. (de part le gabarit, la couleur mais aussi le bruit..) -Le tableau de bord est très profond, il faut s'habituer, on a l'impression qu'il y a beaucoup d'espace entre le poste conducteur et le devant de la voiture -Les sièges baquets sont extrêmement durs et assez étroits, les goldrake c'est du comfort++ à côté lol, ils ne sont ni réglables en angulation ni en hauteur, autant dire qu'il ne faut pas être trop petit pour voir la route.. Ni trop grand +1M90 à défaut de toucher le toit (quand il est mis), ni par ailleurs être trop large d'épaule car assez enveloppant. -Le volant est légèrement plus petit que celui de la pista et c'est quelque chose que j'apprécie. Pas de LED chez Lamborghini. Je pense refaire la totalité du volant en alcantara car j'adore vraiment le touché même si ça s'use plus vite, j'ai un sellier au top et pas cher. -L'intérieur parait plus "oppressant" que la Pista, avec la grosse commode centrale et le tableau de bord très profond, sans le toit ça n'a pas d'importance, avec je trouve que c'est un peu oppressant. -Le cockpit est complètement digital, c'est un peu comme un jeu vidéo, je ne suis pas le plus grand fan mais il faut avouer qu'on se croit dans un jet. -Malgré le MMI de chez Audi qui est beaucoup plus intuitif que chez Ferrari, il n'y a pas de Bluetooth pour connecter le téléphone (audio).. pour une voiture de 2017 c'est délicat avec l'option système Sensonum c'est un peu dommage.. mais un import avec un clé usb fonctionne. C'est un détail car la vraie musique provient du v12 -Pas de boîte à gant, pas de filet sur les portes, seulement un filet derrière le siège passager.. -Les tapis de sol en carbone me plaisent beaucoup, -Les paneaux de portes tout en carbone sont incroyables -Pas de palettes carbon sur l'aventador mais le touché et le feeling me plait -Pas d'indication de température de pneus (ou alors je n'ai pas trouvé) Conduite: -On ouvre la gâchette, on appuie... et là c'est l'extase. L'allumage du v12 est vraiment superbe. -Pour parker la voiture attention.. pas de capteurs parking ni avant ni arrière sur l'aventador SV, seulement une caméra de recul (option gratuite) -Les rétros en carbone sont magnifiques et beaucoup plus grands que la Pista, on y voit relativement bien. -Rétro intérieur, on oublie, il est inutile, on voit le gros spoiler et avec la position très basse de la voiture on ne voit quasiment jamais les voitures derrières -Aucun intérêt de se retourner pour les angles morts, c'est déjà très compliqué avec les baquets mais en plus on ne voit rien. -Le lift est très rapide, encore plus que Ferrari c'est agréable. -Le rayon de braquage est honnêtement très bien au vue du gabarit de l'auto et sans les roues arrières directrices -La commande de fermeture et ouverture des clapets est indispensable, c'est le jour et la nuit quand on actionne c'est hallucinant la différence. Clapets fermés on attend quasiment rien, à l'image de la 458 italia/spider. Clapets ouverts le v12 résonne tellement fort à partir de 1900RPM -L'assise est très dure, plus dure que la pista, on sent vraiment la route et les imperfections. -Paradoxalement, on entend moins les gravillons que la pista malgré le chais monocoque et le fait qu'on soit plus proche du sol. -Premiers tours de roue je suis en Strada (mode confort) en automatique, la boîte passe les vitesses sans même que je m'en aperçois avant 2500RPM je suis stupéfait.. cette fameuse boîte simple embrayage. J'accélère un peu et là c'est le drame lol, j'ai l'impression que quelqu'un passe manuellement les vitesses haha c'est très lent et déroutant quand on vient de la DCT sur la Pista. -Je passe donc tout de suite en manuel et en mode sport. C'est tout à fait différent, on sent toujours que c'est du simple embrayage mais c'est rapide, pour les rétrogradages en revanche c'est imperceptible, mais mon DIEU ce bruit !! Je suis déjà totalement fan de la voiture. Le bruit sans le toit c'est UNIQUE j'adore. -J’accélère encore un peu plus.. j'oublie que je n'ai plus de turbos et maintenant 4 roues motrices, la montée en régime est beaucoup moins rapide et la sensation d’accélération aussi. -La voiture est beaucoup plus sécurisante avec les 4 roues et ce moteur atmosphérique, je peux appuyer à fond en première ou en 2ième sans risque de perte d’adhérence. je perçois bien plus la différence entre propu et 4 roues, mais du coup accélération à basse vitesse est beaucoup plus impressionnante car toute la puissance passe au sol. -Le bruit est juste magique, je tombe amoureux à chaque accélérations c'est un régal. très haut dans les tours le v12 hurle à la mort, et entre 2000 et 2500RPM il résonne dans le grave c'est un pur plaisir. -Les retours dans l'échappement en décélération et les rétrogradages qui claquent en mode sport sont jouissifs. -Direction un col en mode Corsa: la voiture est plus lourde moins agile, et la reprise en 2ième sortie de virage est beaucoup moins impressionnante que la pista, le châssis encaisse très bien, on est plus on confiance dans les courbes pour accélérer ou tenir la vitesse. Le freinage est très bon, je le trouve même plus facile à appréhender que la pista. Les passages de rapport en corsa sont d'une brutalité franchement j'adore, et à basse vitesse ils sont extrêmement rapides, en revanche les rétrogradages et le son moteur sont légèrement différents quand sport, un peu moins expressifs je dirais. On sent quand corsa, Lamborghini à vraiment voulu tout concentrer sur la performance, un peu plus de présence du 4 roues motrices, passages de vitesse super rapides, direction plus lourde, plus précise, châssis encore plus raide. -La pista m'intimidait un peu avec sa puissance et ses 2 roues motrices, l'aventador me met beaucoup plus en confiance (normal je ne suis pas un bon conducteur;) Retour à la maison le sourire au lèvre.. Qu'une seule envie conduire, conduire encore. Autant de plaisir à basse vitesse que dans les cols, et en plus ma compagne l'aime beaucoup. Je suis 100% satisfait de mon choix qui correspond vraiment à la totalité de mes attentes
  39. 6 points
    Pour obtenir un touché agréable, Ferrari a appliqué durant de nombreuses années une peinture contenant du caoutchouc sur les plastiques intérieurs de ses autos. Problème : ce caoutchouc fond avec de fortes chaleurs, rendant vos plastiques collants et poisseux. De nombreuses solutions existent pour résoudre ce problème. En voici une, détaillée pas à pas par @cicirider dans le cas d'une Ferrari 360 Modena. Elle est facilement applicable sur d'autres modèles, au démontage près. Explication de la technique de nettoyage des plastiques collants Alors j'ai utilisé une méthode trouvée sur youtube : le produit est du Dunlop 65, certainement connu par nombre d'entre vous. La façon dont est appliqué le produit, par tampon imbibé, évite d'en faire couler partout. C'est bien pratique, et économique. Bien évidemment, je recommande vivement le démontage des pièces que vous voulez traiter. Dans la Ferrari 360 Modena, c'est souvent les interrupteurs des lève-vitres, chauffage, cendrier, réglage des rétroviseurs. Je suis un peu au-delà d'amateur en mécanique et je sais que certains hésiteront à se lancer dans le démontage, surtout sur une Ferrari. Et bien surtout n'hésitez pas à vous lancer car plusieurs de ces pièces sont facilement démontables. Pour le cendrier, vous pouvez démonter les drapeaux, deux minuscules écrous accessibles avec un peu de patience, pour un nettoyage plus méticuleux. Une fois passé le produit, vous attendez 5 bonnes minutes puis vous passez une microfibre douce que vous aurez préalablement trempée dans l'eau et essorée. Il faut bien frotter car cette couche de "gras" est assez résistante. Utilisez différents endroits de la microfibre car elle sature rapidement. L'avantage du Dunlop 65 est qu'il ne fera pas partir les inscriptions blanches présentes sur de nombreuses pièces, contrairement à d'autres produits plus agressifs, type lessive Saint Marc. Il ne nécessite pas l'ajout d'eau, qui viendrait corroder les fils électriques liés à certaines des pièces à traiter. L'alcool isopropylique peut également être utilisé pour éviter l'eau et la corrosion. Détails du démontage dans le cas d'une Ferrari 360 Modena J'ai démonté les pièces comme je le "sentais" et je laisse les meilleurs que moi compléter/modifier la méthode utilisée. Encore une fois, c'est sans prétention que je vous donne la méthode. Je n'ai rien cassé, peut-être qu'un pro dira que j'ai eu de la chance. Outils nécessaires : clé Allen (désolé, je n'ai pas relevé le numéro mais en général on en a un jeu de plusieurs ), tournevis cruciforme, un petit contenant pour éviter de perdre les vis et votre téléphone pour faire des photos avant démontage, si vous avez peur de ne pas vous souvenir où vont les vis au remontage. Etape 1 : Dévisser les 2 vis BTR (cf. les 2 flèches rouges) avec une clé Allen et retirer l'ensemble délicatement. Personnellement, j'ai mis un petit coussin juste dessous pendant le démontage pour le soutenir une fois sorti de son logement. Etape 2 : Débrancher les connecteurs (cf. les 4 flèches rouges). Principe de base : ne pas tirer sur les fils mais sur les connecteurs. Pour les lève-vitres sur les côtés : - Connecteur blanc : pincer la languette en plastique, au bout de la flèche rouge, tout en tirant le connecteur pour le débrancher. Il faudra peut-être un peu forcer mais surtout garder la languette pincée quand vous tirez. - Connecteur noir : il suffit de tirer gentiment, c'est l'ampoule d'éclairage. J'ai l'impression que ce connecteur possède un détrompeur. En tout cas au remontage, il y a un sens d'introduction, vous ne devez pas avoir à forcer. Etape 3 : débrancher les connecteurs. - Le petit connecteur : il faut, cette fois-ci, tirer la petite languette en plastique pendant que vous tirez le connecteur - Le gros connecteur : il faut pincer la languette pendant que vous tirez Etape 4 : Démontage du cendrier 1. Retirer le cendrier 2. Dévisser la vis (absente sur la photo mais j'ai mis un cercle rouge à son emplacement) 3. Débrancher les connexions électriques Etape 5 : Le remontage Le remontage se fait très facilement. Pour remettre les lève-vitres, je les ai passés par l'intérieur et je les ai fait coulisser. Pas facile à décrire mais vous comprendrez en le faisant. Je n'aurai que deux modestes conseils à donner pour ceux qui se lance dans le démontage : - Ne pas forcer si tu n'es pas sûr que ce soit la procédure préconisée. Dans mon cas, je n'ai pas cherché à sortir le système de réglage des rétros qui me résistait. - Le mieux est l'ennemi du bien : du genre, encore un 1/4 de tour de clé histoire de ... et Boum ! Tu pètes ta tête de boulon. Ca sent le vécu ! Les photos avant et après de la console centrale parlent mieux qu'un long discours : Avez-vous des plastiques collants sur votre Ferrari ? De quel modèle s'agit-il ? Pensez-vous les traiter vous-même ou le faire faire ? Quelle méthode avez-vous utilisée et pour quels résultats ? Quels seraient vos conseils sur le sujet ? Avez-vous des liens pour le démontage des pièces collantes sur d'autres modèles de Ferrari ? Si cet article vous a plu, vous aimerez aussi : - L'embrayage de votre Ferrari vous lâche loin de chez vous : que faire ? - Où devez-vous faire entretenir votre Ferrari ? - Retendre le cuir de l'airbag de votre Ferrari en 5 étapes par PhilM
  40. 6 points
  41. 6 points
    Deux photos de la session de cette nuit. Pas super satisfait de celle-ci, je re-tenterai ce soir de faire mieux.
  42. 6 points
    Comme promis je vous fais donc un premier retour sur les sensations à bord et sur les différence notables entre la légère berlinette et la supposée lourde GT. On commence donc par se glisser à l'intérieur. Première bonne surprise les baquets électriques se règlent dans tous les sens et on peut vraiment s'installer comme on le désire. Seul point noir sur ce tableau, ils ne sont pas à mémoire et par conséquent il faut tout reprendre si quelqu'un utilise ses propre réglages après. Ce qui m'a frappé le plus c'est la qualité des matériaux (en dehors des boutons) par rapport à la F430, tout est mieux pensé, plus sérieusement ajusté et globalement le ressenti est BEAUCOUP plus haut de gamme que dans l'habitacle de la F430 qui était pourtant très optionné sur notre exemplaire. Les deux seuls regrets que j'ai en ce qui concerne notre configuration c'est la sellerie classique, j'aurais préféré une Daytona et l'absence du volant carbone LED. Autant les LED ce n'est pas grave mais le carbone fait plus cossu que "l'alu" de série. J'envisagerais donc peut être un recouvrement. En revanche la plage arrière 100% cuir surpiqué et les attaches bagage en cuir c'est absolument somptueux. J'ai également noté un meilleur vieillissement global de l'intérieur vs la F430. Je ne vais pas vous le cacher, j'étais un peu tendu à quelques minutes de prendre le volant de cette belle auto. Et pour cause, au delà de la fiche technique très explicite : beaucoup de cylindres, beaucoup de couple et une puissance importante, s'ajoutait alors un mélange entre les idées reçues (encombement + poids) et les retours plus ou moins avisés sur ces grandes GT à moteur V12. C'est donc avec un peu d'appréhension que je quittais le sas de livraison de Lueg Sportivo Düsseldorf, pour retourner dans mon pas de calais natal. Et je dois bien l'avouer, cette appréhension a rapidement quitté mon esprit pour laisser place à de l'allégresse. Tout d'abord la position de conduite, je suis beaucoup mieux installé que dans la F430. Le haut des ailes avants étant très visible de puis l'habitacle, on arrive rapidement à jauger de la place que prend l'auto sur la route. L'encombrement était un point qui me préoccupait, et en fait je ne la sens jamais plus à l'étroit que la F430, il faut bien sûr être précautionneux avec la place que l'avant peut prendre mais une fois que c'est passé, l'arrière suit sans souci et je trouve ça plus sain que l'inverse (cf les manœuvres en 512 TR ). Sur la praticité de l'auto, il faut par contre être très attentif avec la garde au sol de l'avant. Je pense qu'elle est plus sujette à toucher les cassis que la F430 dernière série que nous avions et qui était réglé usine comme un SUV moderne. En revanche le porte à faux avant semble plus réduit donc ça minimise un peu le point. Pour l'appréhension de la bête j'avoue avoir tout de suite était très impressionné par ce qu'elle dégage. Autant sur les berlinettes c'était un peu du plug and play, quand on passe de la CS à la F430 on a pas vraiment l'impression de réapprendre à marcher, autant sur celle ci j'ai été beaucoup plus précautionneux et humble dans l'approche. Et pour cause, le moteur déjà. Je ne l'imaginais pas du tout avec ce caractère. Pour moi un V12 c'est souple, linéaire et puissant, force tranquille quoi. Et bien là ce n'est pas exactement ça. En fait jusqu'à 4000 tr/mn, il est souple élastique, plein mais presque discret. Mais passé 4000tr, c'est... physique. Le moteur délivre alors une décharge de force impressionnante, carrément passionnante et vraiment addictive. Il faut bien entendu respecter quelques bases pour que ce la se passe bien (roues droites, pneus en température et en bonne forme et route sèche) mais ça passe bien au sol, on sent que les gommes neuves aident bien la chose. Très bonne surprise d'ailleurs ces P-Zero recommandation d'origine que je regardais un peu sceptique étant habitués aux Michelin modernes, mais ils font bien le job. Ce qui est fascinant avec ce moteur c'est qu'il fait exactement ce que tu veux : Tu as envie de cruiser gentiment en mode balade à 2000tr/mn ? Il sait faire. Tu as envie de rouler (très, très) soutenu sur le couple sans jamais te faire peur ? Il sait faire. Tu as envie d'en prendre plein la nuque et de t'impliquer à 100% au volant et cravacher sur des petites routes ? Il sait faire. Là où avec la F430 je commençais à me lasser du fait de devoir toujours attaquer pour m'amuser, la 599 distille des sensations uniques à tous les étages. Pour la boîte, pas besoin de longue diatribe, ça fonctionne un peu comme sur la F430, c'est souple et ouaté en sport, bien aidé par le couple de camion et en Race c'est parfaitement dosé entre l'efficacité et la gentille violence à chaque passage de vitesse. Une sensation que je n'ai jamais retrouvé sur les Ferrari qui ont suivi d'ailleurs (DCT7/8 oblige). Le châssis maintenant, c'est là que j'aurais pu avoir la principale crainte. En effet, je vous rappelle que je suis parti avec l'idée que cette lourde GT ne pourrait rivaliser avec mon ex F430 sur mes petites routes fétiches. Et bien là aussi, j'ai du revoir ma copie. La 599 est indéniablement plus imposante que la F430 (c'est écrit sur la fiche technique) et pourtant là encore je n'ai pas ressenti une énorme différence d'agilité entre ces deux là. Je précise que mon terrain de jeu c'est les belles routes dégagées des plaines d'artois et pas de la route de montagne (là où la différence serait certainement plus sensible). L'ampleur des mouvements de caisse de la F430 était un point qui me déplaisait vs la CS (cabrage, roulis), je ne trouve vraiment pas que la 599 s'en sorte moins bien. Mieux encore je la trouve plus sereine sur les routes chaotiques. Certainement dû à l'excellent travail de l'amortissement piloté sur lequel on ressent une vraie différence selon la position du Manettino. Elle apparaît alors comme un vrai couteau suisse, sénatoriale pour enchaîner les km en mode sport et avec la sono Bose sur le retour de l'Allemagne, et impériale en dynamisme et agilité sur mes petites routes de campagne en mode race. Pour le moment je ne lui trouve qu'un défaut : elle ne sonne pas assez fort. Le bruit est absolument magnifique mais fenêtres fermées malgré les valves ouvertes (j'ai la télécommande Capristo) ça ne sonne pas assez fort pour moi. Faudra peut être songer à changer quelque chose Pour le moment je n'ai parcouru "que" 600km donc je pourrai vous en dire plus dans les semaines/ mois qui viennent. Quelques photos maintenant, j'avoue être "tombé en amour" sur cette configuration et sur ses petits détails (centre de roue argent, étriers argent) associé à ce dégradé de gris qui selon moi allège la partie haute de l'auto et qui donne au Canna Di Fucile une prestance importante. C'est de très loin l'auto la plus suggestive que l'on a eu dans le garage, elle n'est pas rouge, elle n'a pas les jantes noires ou du carbone partout, elle n'a pas un échappement qui crache 150 db et pourtant quand je la regarde, elle m'intimide vraiment. Elle me pousse à la manier avec délicatesse et à "l'apprendre" avec patience et application. Camaïeu de gris : Au "soleil"
  43. 6 points
    Bonjour, bonsoir à tout le monde sur ferrarista. Je m'appelle Thierry, 56 ans, alfiste & maseratiste et bientôt ferrariste. J'habite dans le Grand Est, Terville qui se trouve non loin de la frontière du Luxembourg. Je suis un grand amateur d'automobile italienne avec une nette préférence pour alfa depuis tout petit grâce à mes parents. A l'époque je n'ai connu étant jeune que des giulia, mes parents étaient piqués par le boxer alfa : 1300, 1600, giulia série I, giulia série II, giulia gt junior. Avant ma naissance j'ai seulement connaissance d'une giulietta sprint, et d'une renault 4cv quand mon père était jeune. Au jour d'aujourd'hui mon père est malheureusement décédé d'un cancer et ma mère ne conduit plus. Leur dernière alfa était une alfa duetto spider 1600 série I dite osso di seppia. Je garde en moyenne cinq ans mes voitures, plus si affinités bien entendu. Ma toute première voiture était une alfasud 1300 sprint, petit coupé avec le 1300 boxer, c'est avec elle que j'ai rencontré ma femme qui avait une lancia beta coupé 1300. Ma deuxième était une alfetta gtv6 2500, l'entrée dans la cours des grands, le v6 busso. Ma troisième était une alfa spider série IV, 2.0 rosso, ma première alfa rosso et surtout ma première alfa neuve. Entre temps ma femme a eu alfa 75, alfa 33 et alfa 164. Ma quatrième voiture était une alfa 166 série I en 2.0 v6 TB, ma femme en était à la 156 sw en 2.4 jtd, notre seul diesel jusqu'à présent. Ma cinquième voiture était une alfa gtv spider 916 3.2 et ma femme s'était achetée une alfa GT 2.0 JTS. Je n'ai gardé que quelques mois cette spider pour passer sur la gta. Ma sixième voiture était donc une alfa 147 gta, j'avais à ce moment la côte pour la conduite accompagnée avec les fistons. Ma septième voiture n'était plus une alfa mais une maserati, ma première maserati, une occasion coupé 4200 GT avec la boite cambiocorsa. A l'époque j'avais hésité entre la 3200 GT et son v8 maserati biturbo et la 4200 GT et son V8 ferrari atmosphérique. L'incertitude qui régnait autour du moteur de la 3200 GT m'a fait me tourner sur la plus récente et finalement excellente 4200 GT. Ma huitième voiture n'est pas une alfa mais toujours une maserati. C'est une granturismo 4.7 F1, photo ci jointe. Une magnifique et incroyable GT ayant un V8 somptueux, une merveille à écouter que ma femme me pique très souvent et que mes enfants veulent me piquer chaque weekend. Ma femme a eu entre temps une alfa spider 939 1750 tbi et a en ce moment un alfa brera v6 Q4 (qui n'est malheureusement plus le busso mais un v6 holden que l'on retrouve chez opel et saab). Il y a donc au moins encore une alfa dans notre garage. Pour mes fistons, l’aîné a commencé par une alfa 145 1300 (donc boxer). Il a ensuite eu une alfa gtv coupé 916 3.0 qu'il a "tuné" à mon grand désarroi. Il a acheté ensuite une 147 gta avec un Q2 qu'il a personnalisé avec goût cette fois ci en me demandant conseil. Il a ensuite eu une giulietta 1750 tbi qui a été sa dernière alfa tant il a rencontré de nombreux problèmes dessus. Après il a eu une ds3 racing, un peugeot rcz 200 et maintenant un rcz R qui est vraiment magnifique et le comportement de cette voiture est ahurissante pour une traction. Mon petit dernier nous a fait à moi et madame, grand plaisir avec sa première voiture, de la nostalgie dans l'air, alfasud série II en ti 1200, l'assureur a été très étonné de ce choix là. Il l'a gardé presque 11 ans pour ensuite se prendre une petite abarth 595 competizione et maintenant il lorgne sur une alfa 4c. Comme vous pouvez donc le constater, il y a une passion pour le trèfle & le biscione, le trident et très prochainement pour le cavallino. Ma neuvième voiture devait être un retour chez alfa. J'espérais la 8c competizione mais son exclusivité ne me permet pas de l'acheter. A ses prix je peux même accéder à une FF ou bien une F12, le choix est vite fait. Mes finances étant limitées, la ferrari convoitée est la 599 GTB. Cette ferrari est un rêve depuis sa présentation, c'est tout simplement ma préférée. Ferrari produit des v8 fabuleux dans des berlinettes très sportives mais l'essai il y a quelques années d'une F430 ne pas emballé alors que l'essai d'une 612 m'a vraiment emballé. La 599 GTB c'est un v12 hérité de la enzo, rien que ça, une GT très sportive parfait pour des balades en amoureux avec ma femme. Avec le confinement je n'ai pas pu la chercher mais elle est réservée et normalement si tout se passe bien, elle me sera livrer à mon domicile le premier juillet. C'est une 599 GTB F1 rosso avec tubistyle de monter dessus et une garantie de 12 mois. Elle est réservée depuis mars alors je peux vous dire que l'attente est vraiment longue et c'est dur pour le moral. Le professionnel allemand chez qui je l'ai réservé me tient au courant et m'a déjà offert un coffret cadeau "relais et châteaux" pour deux personnes d'un montant de 1ke s'il vous plaît, une délicate attention. Ma dixième voiture sera la remplaçante de ma granturismo. Une maserati quattroporte de cinquième génération, série II en 4.7 et boite zf que je vais chercher cette semaine. Si je passe d'une granturismo à une quattroporte de conception plus ancienne bien que série II c'est pour mieux différencier la ferrari de la maserati et profiter encore plus de chaque moment en ferrari. Je pense avoir été généreux sur la présentation. En espérant ne pas vous avoir trop embêté avec mon histoire. Ferraristement. Thierry dit titialfisti.
  44. 6 points
  45. 6 points
    Bonjour à tous, je m'appelle François, j'ai 39 ans et je réside "sous le soleil" du Golfe du Morbihan à Vannes. Je me décide à m'inscrire aujourd'hui sur ce forum après avoir éplucher de multiples conversations en mode invité. Malheureusement, je ne suis pas propriétaire d'un cheval cabré, tout du moins pour l'instant, mais de sa cousine de Modène avec un Trident !!! J'espère que vous ne m'en tiendrez pas trop rigueur... Je suis donc l'heureux possesseur d'une Maserati Granturismo 4.2 depuis 18 mois et j'en suis ravi. Elle avait déjà 108000kms au compteur quand je l'ai achetée mais cela ne me dérangeait pas car c'était une 1ère main avec un historique archi-complet. Résultat en 18 mois, j'ai déjà parcouru 12 000 kms et elle tourne comme une horloge. Je vous joint une petite photo et au plaisir de rencontrer physiquement certains membres. Bien amicalement, François
  46. 6 points
  47. 6 points
    Tu n as pas encore compris que c était pour eviter que les personnes se contaminent en nombre et quadruple l arrivée en ré animation en sachant que l on a pas les capacités de les traiter... Donc, cela signifirait trois fois plus de morts... Pfff...C est lourd... Tu n as pas un avis sur les cours des oranges ou la reproduction des coccinelles en Afrique du Sud ?
  48. 6 points
    Connu pour etre le papa d'Asterix, Albert Uderzo était également un vrai passionné et collectionneur de Ferrari. J'ai pu le rencontrer en Testarossa, F40 mais aussi avec une F40 LM avec laquelle il a effectué un tête-à-queue devant mon capot, au Val de Vienne en 92 Je sais qu'il a également possédé de nombreuses voitures de course et/ou mythiques : GTO, 512 LM, 308 Gr.4 etc.... bref, quelqu'un qui aimait les voitures pour ce qu'elles sont, pas pour ce qu'elles représentent RIP Monsieur Uderzo, RIP l'Artiste !
  49. 6 points
    Elle vient d'être achevée....... Ce sera surement ma plus belle Italienne. A quand la livraison, pas de suite compte tenu de la situation.
  50. 6 points
    Les 4 Mclaren ont donné du fil à retordre à la concurrence