Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 09/25/2020 in all areas

  1. 15 points
    Voilà….c’est fini. je tiens à vous remercier tous, vraiment tous, pour votre participation à notre 2ÈME Meeting National Ferrarista. vous avez amené votre bonne humeur, votre belle convivialité et votre enthousiasme. je vous ai vu repartir heureux, la tête pleine de beaux souvenirs. Ce fut un grand moment de joie, de passion et de partage. j’ai eu avec la Squadra du sud un grand plaisir à mettre au point notre réunion et à lui donner tout son sel. Merci à la Squadra, merci votre implication et votre aide. Bravo @tifosi101, @philM, @Biturbo, @vincenzo13, @guillaume84 et @mimix. Merci aussi à Ferrarista d’avoir permis nos rencontres, notre connivence et nos liens d’amitié. Notre Meeting est terminé, Vive le prochain!
  2. 15 points
    Et bien écoutes, je vais te donner te donner un conseil en tant qu expert dans ce domaine, sans aucune animimosité et d un point de vue professionel. Il est fort probable que tu ais besoin de consulter...Ton comportement est irrationnel au point de se réveler pathologique , à la lecture de l ensemble de tes intervention. Je me permet de t éclairer sur ce positionnement : lorsque quelqu un viens sur un forum de passionnés de Ferrari, et de mécanique, soit le coeur et l ame de la marque, et qu il passe son temps a leur dire que ce sont des abrutis, qu ils mettent en péril l humanité et que tu les méprise...alors que tu restes assis à leur table ( sens figuré ), on est en terme de signes cliniques, au sens du DSM 5 , dans un comportement irrationnel , et " pathologique " par essence . Un individu rationnel ayant ton positionnement idéologique serait venu, aurait insulté tout le monde, puis serais parti !!! Peut etre faut -il demander l aide d un professionel, en toute sympathie, afin d avoir, à terme, une existence plus sereine . Quand à la capacité de nuisance envers la communauté, elle me semble non négligeable,car les membres lisant ce type d argumentaires à répetition peuvent se demander s ils sont au bon endroit pour parler de mécanique, de son, de moteur... donc, du mythe Ferrari qui nous donne le sourire . Je te remerçie par avance de ne pas me répondre par MP.
  3. 12 points
    J’ai lu les MP mis à la disposition de tout le monde un peu plus haut; eh bien franchement je ne vois pas le problème... on a tous compris que vous ne vous aimez pas; maintenant vous ne voudriez pas arrêter d’importuner tout le forum avec vos problèmes personnels? Il y a des membres avec des problèmes autrement plus graves (maladies, décès de proches,...) et qui se plaignent infiniment moins que vous. Prenez du recul.
  4. 11 points
    @488pista Tu veux pas un peu fermer ta gueule et aller jouer aux billes au lieu de polluer ce forum de passionnés ? Tu emmerdes tout le monde tu comprends ? Tu sais ce qui va se passer ? Demain ou après demain quand @Franck va se reconnecter, il ne l’a pas fait depuis mardi, tu vas te prendre un avertissement, mais comme tu n’écouteras rien, d’ici quelques jours tu vas te faire bannir !!!! On attend tous ça avec impatience, tu pollues le forum et tu n’apportes rien de positif.
  5. 9 points
    Bonjouuuuur tout le monde, Merci pour votre soutien, oui j'ai récupéré la mondial hier soir après 16 mois de chirurgie, de patience, de surprises (bonnes et mauvaises), de doutes, de stress etc etc. Bon quasi tout a été refait, si vous avez bien suivi, je ne vais pas refaire la liste, le budget initial a explosé, votre aide à tous a été un élément déclencheur et un précieux soutien représentant environ 20% du montant final, sans vous je ne me serai pas lancé dans ce projet, je n'en dirai pas plus niveau chiffre, je tiens à vous remercier tous, un par un, pour votre aide, pour cet élan d'entraide tellement touchant en ces temps étranges. Il y aura évidemment un apéro pour les régionaux, il y aura de belles sorties, il y aura un énorme week end Ferrarista en septembre (pas avec la toyota cette fois...), il y aura 16 mois à rattraper quoi !!! Hier je suis rentré avec l'auto soit une vingtaine de kilométrage sous un déluge monstrueux, donc essui glace à fond, clim (qui marche) et 3500 tours, pas super top quoi...peut-être une température moteur un peu haute autour de 100° sans doute dû à la faible vitesse sous l'eau... aujourd'hui pluie toute la journée donc gros nettoyage, traitement des cuirs, la consigne du sorcier, 250 kms à 3500 tours puis passage au garage pour réglage de richesse moteur puis re-250 kms avant vidange moteur, après, j'en sais rien !!! Encore des milliers de mercis à vous tous pour tout et vivement de fêter ça tous ensemble !!!! Forzaaaaa
  6. 8 points
    Bon, nous y voilà...Comme évoqué par ailleurs (Ferrari croisées dans la rue), j'ai récemment repris la route pour respirer à nouveau le bon air d'Italie ! Il y a quelques mois, Canossa Events (spécialisé dans l'organisation d'évènements hauts de gamme) et Cavallino (le magazine créé en 1978 et le Cavallino Classic de Palm Beach) ont annoncés leur mariage. A l'occasion du 30ème Cavallino Classic (fin avril), les 2 partenaires ont annoncé conjointement leur volonté d'organiser un 1er évènement en Italie, en hommage à Enzo Ferrari. Profitant de l'ouverture des frontières et d'une sensible amélioration de la situation sanitaire, la programmation de ce premier Concorso di Modena a été fixée au week end du 2 au 4 juillet, simultanément aux festivités de la Motor Valley. C'est le chef Italien de renommée internationale, Massimo Bottura, qui était l'hôte de ce concours, dans son établissement "la Casa Maria Luigia", à une dizaine de kms du centre de Modena. La configuration des lieux se prêtait parfaitement à la tenue d'un évènement à caractère très privé, avec un nombre limité de voitures (une trentaine) et de visiteurs. Le concours s'est tenu le samedi, et les invités / médias - dont j'ai eu le privilège de faire partie - répartis entre le matin et l'après midi pour limiter l'affluence. En plus du concours, les voitures se sont déplacées pour une parade dans Modène le samedi en fin d'après midi. Beaucoup des modèles présentés n'avaient pas été vus depuis de très nombreuses années. J'ai pour ma part pu découvrir pas mal de N° de châssis jamais vus. La grande majorité est stockée en Italie, et plus particulièrement dans la région, ce qui a certainement guidé la sélection. Pour une première, c'est une incontestable réussite. Evidemment, on peut discuter du choix des voitures présentées, on en aurait souhaité d'autres, certaines mieux disposées dans le parc, quelques degrés de moins (un gros 30°), plus de temps pour en profiter...Personnellement, j'ai pu constater après coup, en visionnant mes photos, que mon "oeil", au repos forcé depuis trop longtemps, a sans doute manqué de réactivité et de précision, mais je ne boude pas mon immense plaisir ! Reste à espérer que ce concorso aura une suite.... A votre disposition pour compléter, préciser quels modèles, etc... Quelques images, et une plus large sélection ici : https://photos.app.goo.gl/U18Hf5kuh85BAug79
  7. 8 points
    Hello, J'ai la chance d'avoir une CS et une F355 Berlinetta en boite méca. Pas du tout le même plaisir. En toute objectivité, la F355 est géniale (et je trouve que la mienne a la santé), mais ça rame et le moindre TDI moderne roule à la même allure sans forcer. Ce n'est vraiment pas pour les perfs qu'on aime ces autos aujourd'hui! J'aime l'ambiance le bruit la boite méca et surtout la ligne de cette auto. Il faut quand même remette l'âge de l'auto dans le contexte, et accepter le fait que la 355 est une ancienne, et la prendre comme telle. Et accessoirement accepter son coût d'entretien. C'est une auto de collection pour moi maintenant, mais ça ne m'empêche pas de la cravacher sur les petites routes de temps en temps, un vrai bonheur
  8. 8 points
    Cadeau du jour de la part de Ferrari, avec numéro de châssis noté, attention fort agréable de leur part, en format A3
  9. 8 points
    Ca faisait longtemps que je n'avais pas roulé avec, et encore plus longtemps que je n'avais pas posté de photo.
  10. 7 points
    Petit décrassage auditif pour mes 1ers tours de roue sur circuit avec la F12
  11. 7 points
    Il y a tant à dire sur ce superbe 2ème meeting, tant déjà écris, donc je ne vais pas m’étaler et faire de la redite. Un grand merci à Franck, le fondateur de ce club, qui grace à ce club notre passion est décuplée. Mais lorsque nous sommes unis dans un endroit sublime, digne des grands films entourées de nos divas ( beau pseudo @ladivademaranello26) et avec autant de généreux gentlemen - women drivers qui n’hésitent pas à nous faire réaliser nos rêves de gosses, notre passion, nos rêves d’enfant brillent de mille feux. Spéciale dédicace à mes faiseurs de rêves, @kani56 @Hub56 @Palmer @camille….un gros gros coeur pour vous et merci d’avoir gravé dans ma mémoire ces rêves devenus réalités! Un grand merci à la squadra du Sud, encore une grosse bise pour @camille, tu es simplement la définition du mot bonté et générosité, c’est bon d’être un de tes amis. Sans ce club, je n’aurai pu rencontrer un couple d’ami qui m’est tres cher maintenant, @Zaz et Joyce, à bientôt sous les tropiques. Il y a tant d’autres membres que je souhaiterais encore et encore revoir bientôt, je ne peux tous vous nommer mais sincèrement le cœur y est! J’envoie les videos de drone à notre cinéaste réalisateur, et je vous joins ici quelques photos…j’ai encore du tri à faire, mais suis limité à 58 MB en total. On commence par Taulanne, et le vendredi au Luc. Vivement le 3ème meeting. ForZa Squadra du Sud, et longue vie à Ferrarista Club….. Pour le prochain meeting, svp, n’utiliser pas nos amis « made in China » pour les polos
  12. 7 points
    A mon tour de vous remercier ! Même si on s'est pas souvent croisé sur le forum, c'est grâce à vous que j'ai pu acquérir ma 1ère Ferrari en 2015 à savoir une Scud. Depuis je suis passé à la F12 y a 6 mois avec toujours autant de plaisir et ce week-end de 3 jours avec vous m'a permis de la tester un peu sur circuit puis dans les superbes routes des Gorges du Verdon. Résultat je vois pas comment je pourrais avoir mieux que ça à l'avenir, elle coche tous mes critères et me donne un énorme sourire dès que je prends le volant. Maintenant je voulais vraiment vous remercier parce que j'ai passé un de mes plus beau week-end "voiture" avec vous. Passer 3 jours avec autant de bonne humeur et de sourires au sein de ce "groupe" et en dehors avec tous les gens croisés sur le bord des routes avec les yeux qui brillent, ça n'a pas de prix ! Merci également pour votre accueil car je connaissais finalement assez peu de monde du forum avant ce week-end et à la fin j'avais l'impression de vous connaître depuis un moment. Un énorme merci pour cette organisation sans faille de la part de Vincent/Camille et toute la Squadra du Sud, Alain/Trois cinquante cinq pour m'avoir "guidé" au sein du groupe, Michel/Mimix pour la présentation et tous les membres et conjoints avec qui j'ai pu échanger et partager de super moments, je vais citer personne parce que je risque d'en oublier Je vais me souvenir longtemps de ce week-end et j'ai hâte de vous recroiser ! Stéphane 2 photos pas très originales
  13. 7 points
    DERNIER POINT INFO DU 20 SEPT 2021 RECIT D'UN WEEK-END DE RÊVE. Retro Pour moi le Meeting a démarré dès le mercredi 15, avec un repas en toute intimité avec Isabelle, Franck ( @kani56 ) et Brigitte mon épouse. Soirée de douceur à Bandol au Méditerranée 2.0 au bord de mer. Le jeudi 16 derniers préparatifs..c'est l'angoisse..serons nous prêts? En fin d'après midi petit roulage et nous nous retrouvons, avec tous les amis de Bretagne et d'Ardèche au Restaurant de la Clue, à la Treille dans l'est de Marseille. Belle soirée, juste les aludes pour nous gêner. Le vendredi 17 réveil très très matinal après une nuit quasi blanche. Après avoir passé les habituels et interminables bouchons toulonnais, nous voilà au Circuit du Luc. Les Ferrari arrivent en flot continu. Les 2 Lambo sont là, la Corvette et la Tesla aussi. Patrice et Christelle ( @DiGreg ) arrivent en Ford Focus. La squadra du sud s'active. Briefing et quelques mots de bienvenue. Journée exceptionnelle, une météo idéale, des pilotes instructeurs rien que pour nous. Certains sont restés jusqu'à la fermeture de la piste...n'est ce pas Franck, Jean Philippe, Alain.... Le soir Cocktail à l'extérieur et repas au château de Taulane que beaucoup ont découvert..une pépite ce château. Tirage au sort pour un cadeau inattendu : séjour offert par la direction de Taulane. Et c'est @DiGreg qui est sorti du chapeau. Et la première vente aux enchères suit, très animée pour un tableau de notre talentueux artiste maison, Eric @LINO27. Et @guillaume84 repart avec son très réaliste tableau F1 et Schumacher. Le samedi 18 je vais mieux tout se déroule suivant nos plans. RDV et regroupement de 68 ferrari sur le parking du Casino ouvert, de Castellane devant un public de clients médusés. Un peu la pagaille il faut le dire. Roulage le matin autour du lac de Castillon...malgré un RB très détaillé certains ont fait la boucle à l'envers...Ils ont compris l'erreur que lorsque ils ont vu arrivé en sens contraire l'Armada Ferrari. Point de ralliement au musée Citroën de Castellane. Pause déjeuner bienvenue. Arrivée à l'Hôtel Spa des Gorges du Verdon devant des habitants et touristes ébahis, tout sourire, caméras et appareils photos vissés à leurs yeux. Cocktail et tirage au sort contestédes équipes de Karts puis repas. Météo de rêve et paysages uniques devant nos yeux. Suite du roulage, intense pour certains, mode tourisme pour d'autres. Retour au château. Soirée de Gala à nouveau cocktail mais précédé de la remise des cadeaux avant un passage obligatoire façon festival de Cannes devant Cyril, notre caméraman professionnel. Dîner...tirages au sort des nombreux cadeaux offerts par MODENA SPORTS FERRARI TOULOUSE, ceux donnés par nos 3 artistes Eric, Patrick et @vincenzo13. Et une vente aux enchères endiablée suit pour un Scudetto Ferrari ( fait mains ) magnifique remporté par Olivier ( @askim2 ). @mimix prend ensuite les commandes de sa table de mixage et anime la fin soirée histoire pour certains de se défouler...quelle santé!! Le dimanche 19, 2 groupes . Le premier part à Brignoles pour démarrer les essais et les qualifs de la compétition de Karting de l'après midi. L'autre groupe roule vers le château Font du Broc pour une visite puis une dégustation et des achats à la cave du domaine. Regroupement pour le Cocktail Déjeunatoire à la bonne franquette au circuit de Brignoles. Nous avons assisté à une course à couteaux tirés entre les " carbone 14 " " les " chauves " " les reporters" SFC Corsa ", les " jujubes "...les perdants n'avaient pas les bons Karts...bien sûr ! Le dernier verre, les bisous du départ, heureux et tristes à la fois tout le monde est reparti la tête encore dans les étoiles. Je me suis régalé. Vous aussi je crois. FIN DU FILM.
  14. 7 points
    C'était les dernières photos Je vous partage une petite anecdote bien sympathique. Tout d'abord, rappel de principe du Ferrarissimo. Les gens payent 25 € et bénéficient d'un baptême de 2 tours de circuit. Ils attendent leur tour en faisant la queue et lorsqu'une voiture libre arrive, ils prennent place. Donc tu ne choisis pas la voiture dans laquelle tu veux monter, c'est aléatoire. J'étais tranquillement en train de discuter avec des pilotes, j'avais fini une session de 3 baptêmes depuis 20 mn et je me décide d'aller boire un café. Pour cela il faut franchir les barrières et passer au milieu de la foule. C'est là qu'une femme avec son gamin d'à peine 15 ans m'interpelle un peu confuse et me demande si je suis bien le propriétaire de l'Aventador. Je lui répond oui et elle m'explique que ça fait plus d'un mois que son fils rêve de son 1er Ferrarissimo et donc de sa 1ère expérience en tant que passager dans une véritable supercar. Et là en regardant un peu mieux la tête du jeune passionné, limite en pleure, je venais de comprendre ! Ses parents lui avaient offert son 1er baptême mais il est tombé sur ... la Taycan turbo s, la seule voiture électrique du plateau. Le drame ! La maman me demande si j'accepterai de lui faire un baptême en Aventador. Je lui explique que c'est pas moi qui décide l'ordre, que c'est aléatoire. Mais au vue de la gentillesse et de la détresse de cette famille, je leur ai dit d'aller chercher un ticket, je m'occupe d'emprunter un casque aux organisateurs et je l'emmène avec moi faire son baptême. Je vous laisse imaginer leur joie. Je lui ai fait faire 3 tours, le gamin a pu vivre son rêve. Une bonne heure après j'ai recroisé la famille tout exciter et tout sourire en me voyant qui était resté exprès pour me remercier. Je pense que le jeune s'en rappellera toute sa vie, tout comme ses parents
  15. 7 points
  16. 7 points
    Bonsoir, J'ai cru comprendre que la règle était de se présenter quand on arrivait sur le Forum. C'est une excellente règle. Mais quoi dire? Je m'appelle François depuis plus de 49 ans. Je me suis vu proposer une F355 GTS (Rosso Corsa) par un ami qui n'avait plus de place dans son garage. Je ne connaissais la voiture que de vue, je ne l'avais même jamais essayée, convaincu que je ne me laisserai jamais prendre à dépenser 1€ dans une voiture de cette gamme. Quand il m'a dit qu'elle avait 89000km et qu'elle était de 1996, je me suis dit que ça ne devait pas valoir bien cher. Je me suis renseigné parce que la voiture était quand même bien jolie, par curiosité. Oups, ça pique... J'allais donc ne pas donner suite. Mais quand il m'a dit combien il en voulait, qu'il aimerait que ce soit moi qui la bichonne et qu'il n'avait pas le temps d'attendre pour vendre à un prix prohibitif à un inconnu, j'ai craqué pour le "prix d'ami". Bien entendu le but maintenant est de la garder et surtout pas de faire une culbute sur le dos du copain, pas mon genre. De toute façon j'en suis déjà amoureux. Voila comment on se retrouve en moins de 2 mois un heureux propriétaire gaga de sa voiture (2 mois, j'ai un peu réfléchi quand même...) Donc pour le moment je roule dans le 78, j'ai ajouté 600 km au compteur en 5 week-ends et il va falloir que je me calme pour ne pas l'user trop vite quand même. J'ai pris un dos d’âne légèrement trop haut, ça m'a rendu malade de l'entendre "toucher". Quand on roule en berline depuis 30ans, il faut un temps d'adaptation... Mon programme est simple, me faire plaisir et en faire profiter la famille par des petites sorties aux alentours. Un jour j'irai l'essayer sur circuit, histoire de passer la 3ième en ligne droite, les autoroutes allemandes sont trop loin de chez moi et trop fréquentées... Je vous préviendrai pour que vous m'évitiez au cas où J'ai déjà trop parlé, vous savez maintenant que vous avez un novice sans prétention parmi vous, je promets d'essayer de ne poser que des questions intelligentes. A bientôt. François
  17. 7 points
    Je me rends compte que je n'ai pas de post de présentation. Comme pour mon mariage, ma femme va me dire que je fais les choses à l'envers (j'ai fait ma demande un an après notre mariage... C'est conceptuel). Je vais tacher de faire les choses comme il faut. Je me prénomme Jean-Baptiste, j'ai 44 ans (je crois. Ça change tous les ans) et je suis à la limite des Yvelines et de l'Eure et Loir. Je suis maitre de conférences en sciences (pour faire simple) à la fac et j'ai une société de conseils pour les entreprises qui font de la R&D. Je visite ce site quasi quotidiennement depuis 2014. De façon discrète au début, car je venais y glaner des informations et que je considérai bêtement les propriétaires de Ferrari avec tous les préjugés et stéréotypes qui font avec. Mea culpa sur ce point, je me mettais le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Au fil des années, et encore plus depuis l'achat de ma Mondial (j'y reviendrai), j'ai découvert ici des gens qui sont, eux, sans préjugé, à l'écoute, dans le partage de leurs connaissances et la bienveillance. J'ai grandi avec un oncle qui avait l'amour des voitures. Il m'a offert une sacré quantité de Burago au 1/43 dont bon nombre était des Ferrari. Il roulait en BMW 2002 TI orange, et ensuite une 323i préparée par Alpina. Mon père quant à lui a eu de marquant une Lancia HPE et une alpha Giuletta. Et mon second oncle une Alpine A110 rouge, qui m'a marqué au fer de la même couleur. Il l'a toujours au demeurant. J'ai des souvenirs extraordinaire de voyages et roulages vers Sens avec ma cousine, tous les deux bien calés à l'arrière. Bref, j'ai infusé dans tout ça et mes études se faisant, je me suis orienté vers les moteurs pour mon DEA et ensuite ma thèse. On peut dire que j'ai une formation de motoriste théorique. J'ai fait ma thèse chez Renault, à modéliser la combustion moteur dans tous les sens. Sur le papier, ça n'a aucun secret pour moi. Pour ce qui est de la pratique, c'est autre chose... A part démonter la mobylette 49,9cm3 Peugeot de mon grand père. Je pêche par un manque de ce côté. Quand je lis les courageux qui s'y attellent dans leur garage, je suis plein d'envie et d'admiration (y compris, et surtout, du temps qu'ils peuvent y consacrer). L'achat d'une voiture plaisir à commencer à me titiller en 2005, quand je vois à la cantine chez Renault une A110 à vendre pour 15000€. Je me tâte, et me dis que je suis encore étudiant, j'aurai le temps plus tard. Premier gros regret. Elles sont aujourd'hui encore intouchables pour moi. Second déclic quand je vois une 308 à vendre à Monaco pour 25000€ (de mémoire) en 2014, date de mon premier post ici. Je me tâte, la tête pleine des fameux préjugés, fais mon timide, embête beaucoup le monsieur pour avoir le suivi qu'il ne retrouve pas car c'est la voiture de son grand-père. Bref, ça ne le fait pas et la bulle arrive fort. Petit regret, mais je suis plus philosophe, en me disant que si ça ne l'a pas fait, c'est que ça ne devait pas se faire. Mais quand même, ça me trotte. Depuis, je surveille le marché, regarde tous ce qui passe et je lis vos analyses. Et je me dis qu'il y a de grands fous parmi vous (et c'est un compliment), tellement la recherche du détail ultime est là. Rien n'est épargné, tout est analysé. Des puits de savoir sans fond qui font mon bonheur. Entre temps, je suis devenu papa deux fois, les priorités changent, les journées raccourcissent. Les nuits aussi d'ailleurs. Je trouve un petit palliatif dans mes voitures de tous les jours (440i, C43), mais on ne peut plus rouler et je commence à trouver ça un peu bête des machines pareilles (j'ai du me dire ça quand j'ai fait 3 ans avec un point sur mon permis.. ). Me revoilà en quête d'une voiture plaisir, une vrai. Alpine toujours trop cher à mon sens. Ma cousine a mis une option sur celle de son père. Le père de mon thésard en a une dans sa grange depuis ... toujours (1er main), mais ne veut pas la vendre. Porsche? oui, mais pas de le coup de coeur comme sur l'Alpine ou la 308. Une 308? Toujours chère, malgré des prix à la baisse et je me suis mis à imaginer la tête de mes deux bonhommes devant une voiture à deux places et le tirage au sort qui va avec pour la ballade. Et là, pourquoi pas une Mondial. Un peu ingrate au premier abord, les photos ne lui rende pas hommage, la presse non plus, mais sur le papier : Le moteur de la 348, 4 places, c'est rouge, et le prix est abordable. Me voilà en quête. Je crois avoir vu passer toutes les annonces. Failli me décider pour une, mais qui est partie très vite, alors que moi je me battais encore avec la barrière psychologique d'acheter une Ferrari. Mais je deviens plus actif. Je repère celle de BertranT et commence à demander conseil sur le forum. A l'image des posts, je trouve en retour des passionnés qui me répondent vite et bien, d'une grande gentillesse et disponibilité. Tout en échangeant avec BertranT, @grhum me met en relation avec @430 qui a une Mondial T a vendre, pas en annonce. Elle est rouge, c'est un coupé. Peu kilométrée. Bel état. J'échange beaucoup avec @430, je décide d'aller la voir (la barrière saute un peu). @grhum est en support technique, riche de ses conseils et de son expertise. Le contact passe bien avec @430. Cet homme me touche par sa passion. Il est là pour vendre sa voiture, mais l'humain est là, et ça fait plaisir. Les tractations sont féroces mais bon enfants. @grhum met la dernière pichenette qui fait basculer la balance de part et d'autre. C'est signé pour mon plus grand bonheur. Et ça devient une histoire de famille. Je découvre ma femme presque aussi enthousiaste que moi, et mes deux garçons.... à fond! Le temps de tous mettre en place, c'est deux bonnes semaines plus tard que je "descends" la chercher. Malgré le peu de kilomètre roulé par la voiture ces dernières années, je décide de la ramener par la route. Ça le fait... Un billet de train pour Valence pour ma femme et moi. @430 avec sa gentillesse qu'il n'a plus à démontrer viens nous chercher à la gare, direction la voiture. La transaction se finalise rapidement, peut-être trop pour @430 qui est ému de voir partir sa voiture. Et ma femme et moi émus de le voir ému. Pour ces premiers kilomètres, je mesure tout mon plaisir. J'ai presque mal aux joues à force de sourire. Nous devons emmener la voiture à Angoulême chez Gire, pour la grosse révision. Pourquoi lui, car super contact par téléphone quand j'ai pris des infos sur la voiture qui était suivi chez lui et devis pour la distribution plus que raisonnable. Première étape à Lyon pour la nuit. Une heure de route pour faire connaissance avec ma Ferrari et s'apprivoiser. Et le lendemain, c'est parti pour Lyon / Angoulême en amoureux, sous un beau soleil, et une autoroute magnifique qui passe par le massif central. Je suis à l'écoute de tout, observe tout, ressent tout. Je regarde jauges et compteurs. Première surprise, la jauge à essence. J'avais le plein avant de partir de Lyon. Elle ne bouge pas du 1/1. Et puis, ça commence à bouger beaucoup suivant l'inclinaison de la route. 1/2 - 1/1. Et puis voyant de réserve. 380km au compteur. Je m'arrête pour faire le plein. 45 litres. Mouais... On reprend la route. On savoure le charme de l'ancien. Il fait un peu chaud dans l'habitacle et je n'ose pas mettre en marche l'A/C. Le ventilation classique envoie du chaud. J'ouvre un peu la fenêtre. A l'ancienne. Ça sent un peu l'essence. Ça ronronne. Et ça broute un peu aussi... De nouveaux voyant de réserve qui s'allume par intermittence : 450 km. Je refait le plein. 50 litres. OK. J'apprend finalement que le réservoir fait 96 litres!! C'est juste la jauge qui est joueuse. On arrive à Angoulême en milieu d'après-midi. Enivrés de ce road trip. Arrêt à l'hôtel avant d'aller au garage. Le pare choc arrière est noir de suies. Je rapproche ça des "broutements" de la voiture. Direction GIRE. Incroyablement gentils et sympathiques. On fait le tour de la voiture qu'il connait. La dernière fois qu'il l'a vue, elle avait 2000 km de moins. Je la laisse avec un pincement au coeur, mais je la sais entre de bonnes mains. RAS sur la révision, mais il me confirme le diagnostique des symptômes : injecteurs encrassés dont 3 collés. Passage au bac US. Les 3 derniers ne veulent pas. J'active mon réseau chez Bosch pour savoir si il n'en ont pas quelques un dans les placards. Non. Reconditionnement nécessaire si on arrive pas à les récupérer. Ce qui finalement sera le cas. Me voilà reparti d'un coup de train pour aller chercher une voiture qui tourne comme il se doit maintenant. La encore, retour sous le soleil, je redécouvre la voiture et mes zygomatiques ne se relâchent pas. Et la crampe de joues ne s'arrêtera pas à l'arrivée à la maison, devant le regard des mes petits bonhommes, émerveillés. Malgré le couvre feu, on repart pour quelques kilomètres à 4. Depuis, je roule assez régulièrement, jusqu'à la casse de la butée d'embrayage il y a 15 jours. La voiture est chez Meca Passion. Je la récupère très bientôt. J'ai hâte. J'ai commencé à faire quelques bricoles dessus : un gros nettoyage intérieur extérieur. Remplacement des mousses isolation moteur. Nettoyage de la trousse à outils et traitement du cuir. Remplacement de la pompe lave glace HS ou bloquée (il faut que je la démonte). Remplacement de la butée de porte passager qui avait cassée. Remplacement de la grille arrière gauche dont les picots avaient cassés (Pièces achetés chez le Cheval cassé). Elle est toute d'origine, mais je crois que je vais céder aux sirènes pour mettre un échappement tubi et l'entendre un peu plus ronronner ce moteur. Je garderai évidemment l'origine précieusement). Et puis à moyens/long termes : un peu de rénovation des cuirs (quelques griffures et la patine du temps), et une peinture complète durant un hiver pour lui rendre toute sa jeunesse. En fait, j'ai écrit un vrai roman! Je remercie ceux qui ont le courage de me lire jusque là. En plus de @430, j'espère en rencontrer certains d'entre vous en "vrai". La cession Ferrarista de Septembre est très tentante, mais avec la rentrée des enfants, et la distance, je ne le vois pas simplement. Et je crois que c'est bien bouclé déjà. L'année prochaine
  18. 7 points
    Merci sincèrement et c’est comme cela que je vois « l’ambiance » du forum, c’est pour moi une évidence de prendre le temps de répondre à tous en espérant à chaque fois ne pas en oublier. L’ambiance est parfois discutable mais on doit contribuer « à arrondir les angles » pour des échanges passionnés, et je pense que ceux qui me lisent partage vraiment tout ça . Ayant cette chance actuellement de vivre ma passion, notre passion, le partage s’impose.
  19. 7 points
    Ciao a tutti i ferraristi !!!! Ce week-end en vidant une vielle semi remorque qui rouille depuis plus de 20 ans et pleine de pièces de bagnole ... j'ai découvert un carton plein de vieilles diapositives de mon père …. du coup, ce midi, un saut à la FNAC pour m'équiper d'un scanner à diapo/négatifs … et me voilà à la pause déjeuner … comme une machine … à scanner les vieilles diapo … et revoir mes parents, ma sœur et moi … dans les années 80 …. bou … le choc … et je suis tombé sur une boite, et j'ai pensé à vous …. photos du SALON ALPHA AUTO il y a 46 ans ….. soit l'ancêtre de RETRO MOBILE … à ce que j'ai pu lire par ci par là … c'est la première édition de ce salon qui aura donc 47 ans cette année … Voici quelques photos choisies pour vous : j'ai à suivre, des photos du grand de france de F1 de 81 (TAMBAY au volant d'une FERRARI entre autre !! hehe) …. ! j'ai de vagues souvenirs d'y être aller ... mais j'avais 5 ans !!!!!
  20. 7 points
    Je vais essayé de répondre a toutes tes questions. Autant les bateaux de croisières sont diesel électrique pour la modularité qu'offre ce type de motorisation nécessaire à l'exploitation: -Journée à quai -Distance entre escales peu régulières (grosses distance imposant des vitesses de 20 noeuds pour une nuit puis 10 voir moins la nuit suivantes, etc... par exemple) Autant la plupart des navires de lignes régulières utilisent un ou des moteurs de propulsion diesel exploité(s) à 85%, c-a-d au meilleur rendement d'un diesel. Les ferrys ont donc généralement des gros diesel puissant (comme les porte conteneurs, etc...) pour effectuer l'aller-retour prévu au moindre coût, donc moindre consommation, donc moindre pollution. Seulement le ferry, comparé a un autre navire de ligne fait sa ligne quotidiennement (voir plusieurs fois par jour), il doit donc également être très manœuvrant (afin d'évité l'utilisation de remorqueurs couteux). C'est aussi pourquoi le ferry est le type de navire qui a le plus gros rapport puissance/tonnage (volume). A titre d'exemple un navire pétrolier qui passe 30 jours en mer avant d'arriver en escale est sous-motorisé et utilise des remorqueurs (le coût des remorqueurs sur la vie du navire sera faible par rapport à l'achat et l'entretien d'une motorisation plus puissante) En revanche à quai un ferry utilise très peu de carburant (en tout cas moins qu'un navire de croisière qui conserve certains passagers dans la journée et la plus part de ses membres d'équipage, faut faire tourner des cuisines, buanderies, etc...) donc de plus en plus de ports permettent un branchement à quai (La Méridionale le fait à Marseille). D'ou viennent les fumée noires? Comme pour une voiture à moteur diesel qui démarre à froid ou qui donne des coup de gaz puissants, les moteurs des bateaux qu'ils soient pour une production électrique ou voués à la propulsion ceux-ci émettent des fumées noires, sauf que les moteurs sont monstrueux: Un ferry de 150 à 200m (entre 25000 et 35000 tons de jauge) à une puissance entre 25000 à 35000cv de propulsion Un paquebot de 200m (env 40000 tons de jauge) à en général environ 15000kw de propulsion Les plus gros paquebot des monde font 360m (225000 tons de jauge) ont 60000kw de propulsion Un gros porte conteneur de 360 à 400m (env 150000 à 230000 tons de jauge) ont entre 80000 à 100000cv Le plus gros pétrolier faisait 414m (550000 tons de jauge) pour une puissance de 60000cv Les bateaux de commerce fonctionnent effectivement au fioul lourd, il y en a plusieurs sorte suivant la viscosité (380, 500 ou 700), mais ces FO ont évolué avec le temps et la réglementation, avant le 1er janvier 2020 le taux de souffre ne devait pas excéder 3,5% pour tous et 1,5% pour les navires à passager (certaines zones comme des ZFE avait été créées avec des règles encore plus restrictives : Mer baltique, etc..). En presque 20ans de metier, j'ai dut livré une ou 2 fois un produit avec un taux supérieur à 3% (donc c'était une règles presque inutile, en tous cas avec ce qui sort des raffineries de FOS et probablement d'Europe, etc...) En revanche, depuis le 1er janvier 2020 tous les navires n'étant pas équipé de Scrubber (system de nettoyage des fumées avec contrôles des émissions) doivent utiliser un FO contenant moins de 0,5% de souffre, et c'est plus compliqué à produire vraissemblablement. Saches également qu'une réglementation européenne imposent (depuis 2016) aux navires qui font plus de 2 heures d'escales dans un port de passer au DO (diesel avec moins de 0,01% de souffre, c-a-d le même que celui utilisé dans une voiture) avant d'arriver à quai. Fonctionner avec un combustible plus raffiné et moins polluant serait une hérésie. Je m'explique... Cela risque de choquer un certains nombres mais c'est pourtant une triste réalité: Les bateaux sont en fait des DEPOLLUANTs, ils sont hyper écologique en recyclant un déchet épouvantable. Lorsqu'un pétrolier (pas le navire, le producteur) achète un lot de brut, souvent vendu par 1/2, 1 ou 2 Millions de baril, celui ci va le faire parvenir à sa raffinerie pour le traiter. Si on considère qu'il a payé le baril autour des 50$, la tonnes lui revient à 370$ et le litre autour des 0,32$ (dépendant de la densité). Le raffinage commence et on extrait des produits a forte valeur ajoutée, certains produit chimiques vendus hors de prix, puis des huiles vendues très chères, enfin des carburant aviations puis des essences, du kérosène, des gasoils, des fuel domestiques, etc... que des produits dont on ne pas se passer actuellement. La ils se sont déjà gavé et il leur reste une grosse merde, une pâte épaisse impossible a pomper à moins de 30°. Le remettre dans les trous d'ou le brut vient couterai un petite fortune.... l'idéal c'est de le bruler. Les énormes moteurs diesel des navires sont idéal pour cela. Pourquoi ne pas nous avouer pas cette réalité? Le FO était vendu à 350$-400$ la tonnes avant le 1er janvier 2020 et maintenant que ca teneur en souffre est inférieur à 0,5% c'est 400-450$ à peine en dessous du prix du gasoils. Les pétroliers ne peuvent pas avouer qu'ils ont besoins des navires pour recycler leur résidu de raffinage alors qu'ils se gavent sur leur compte. Il vaut mieux continuer a dire que les bateaux polluent plutôt que perdre de l'argent. Tant qu'on aura besoin de produits chimiques, plastiques, pétroliers, etc... on aura besoin de bateaux pour transporter mais pour recycler.
  21. 7 points
    Alors, quelque chose d'étrange s'est produit : cette Ferrari Testarossa a été retirée de la vente ! Et Catawiki nous a contacté pour nous informer que c'est suite aux informations produites ici, que le vendeur n'avait pas fournies, que leur décision avait été prise ! Incroyable ! Ce n'est pas fini, ils m'ont envoyé le lien vers cette offre d'emploi, "Expert en voitures de collection France" : https://www.catawiki.com/jobs/2441857 Si cela intéresse l'un d'entre vous ...
  22. 7 points
    Et trente ans plus tard, la collection a évolué mais la transmission à mon fils est faite
  23. 7 points
    De mon côté je voudrais défendre @spider9166 Je suis déçu par les réactions de nombreux membres du forum à son égard - d’autant plus que je connais et j’apprécie beaucoup certains de ces membres. spider9166 a le mérite d’exprimer des avis différents et d’alimenter la discussion avec des faits et des données. Il en tire des conclusions qui ne sont pas toujours les miennes, c’est ce qui fait l’intérêt d’un forum ou de tout autre espace de discussion. Les réactions à ces conclusions, en utilisant les termes « bobo », « bien pensant » ou autre, sont des réactions ad hominem pas adaptées, d’autant plus que spider9166 est isolé face à la majorité ... Les opinions majoritaires ici me semblent, au contraire, minoritaires dans l’ensemble de la société; et malheureusement souvent ignorées et/ou maltraitées par les médias. Mais je suis déçu de constater que nous reproduisons le même phénomène en négatif à l’échelle du forum. Ne pratiquons pas le même panurgisme que nous reprochons aux autres.
  24. 7 points
    On a compris, c'est toi qui pisse le plus loin... En fait tu t'es trompé de forum, dans " forum Ferrari" le mot le plus important est Ferrari. Tous tes posts dissertent de sociologie et de politique qui sont hors sujets ici. Je vais me faire le porte-parole de très nombreux membres et te dire de manière définitive : TU NOUS GONFLES
  25. 7 points
    Qu'est_ce que c'est chiant de lire ce type de messages apocalyptiques sur un forum Ferrari. Ceci dit on est pas obligé de les lire..... mais surtout ce type n'est pas obligé de les écrire.
  26. 7 points
    Et voici depuis cet après midi mon nouveau jouet. qui pars chez Toni Auto et que j’aurai donc en main fin octobre
  27. 6 points
    Bonjour à tous. je mets ici deux photos de groupe qui vous feront certainement plaisir et qui doivent vous rappeler de beaux souvenirs.
  28. 6 points
    Je me joins à mon Ami @camille pour vous remercier tous chaleureusement de votre présence assortie d'une grande convivialité ! Nous sommes très heureux de vous avoir rendu heureux autour de notre passion commune. Forza Ferrarista !
  29. 6 points
  30. 6 points
    Road trip en Ferrari 328 GTS : Bonjour à tous, Voici un récapitulatif de notre road trip dans le Sud de la France avec ma 328 : 2397 km sur 2700 km prévus sur 7 jours. 16/8 : Nantes - Nîmes par autoroute. 880 km en 9 heures. 17/8 : Nîmes - Le Lavandou par autoroute. 230 km en 2h30. 19/8 : Le Lavandou - Monaco par autoroute. 190 km en 3h00. 20/8 : Monaco - Tournefeuille via le circuit du Castellet par autoroute et Départementale 700 km en 9h30. 21/8 : Tournefeuille – Angoulême via La Réole par RN et RD. 370 km 7h00. Sur le retour, tellement marre du soleil et de la chaleur, nous avons laissé la Ferrari à Angoulême pour rentrer en taxi… Rien de grave, un petit problème d’allumage apparement. Elles sont chaudes ces Italiennes ! Ça doit être de rouler à 80/90 sur les départementales qui ne lui a pas plus… Rapatriement la semaine prochaine pour lui remettre les pendules à l’heure… Son shampooinage attendra… Effectivement, à 50 km d’Angoulême, j'ai perdu des cylindres, je ne sais pas combien, mais cela m'a limité à 3000 trs/min avec des retours à l’échappement comme lors de ruptures sur les motos sportives. Affaire à suivre dès qu'elle sera de retour et checkée par mon garagiste. Petits points sur l'ensemble avec une note personnelle de 8 sur 10 : Consommation moyenne à 4250 trs/min (des fois un peu plus...) sur autoroute (vitesse pour ne perdre qu'un point...;) ) : 10,5 l. Consommation moyenne à 80/90 sur Nationales et départementales : Dès que je l'aurais récupéré pour refaire le plein... Confort : rien à redire avec une pose de 5 min toutes les 2 heures maximum. Le vent reste plus bruyant que le moteur mais pas gênant même pour les cheveux longs. Tenue de route impeccable même avec du vent de travers. la légère dureté de l'accélérateur permet de garder une vitesse constante sans difficulté avec une bonne reprise sans être obligé de rétrograder sur autoroute. La grille Ferrari reste un plaisir sur les petites routes malgré la longue course de la pédale d'embrayage. La capacité des coffres restent correct pour une sportive mais la chaleur dans le coffre arrière reste un problème... Le freinage est très bon mais il faut se réhabituer au manque d'ABS, toujours anticiper et bien respecter les distances de sécurité. Le manque d'une climatisation correcte est un problème lors des attentes prolongées au soleil, surtout dans le Sud... Les ralentisseurs mêmes les plus faibles restent un enfer sur les routes, ma plaque d'immatriculation avant en a fait les frais malgré une vitesse très lente.
  31. 6 points
    Je suis d'accord avec toi @dragon1964, cette vidéo met en valeur la 296 GTB et l'impression qu'elle doit donner dans la réalité. Je suis d'ailleurs heureux de voir que Ferrari a délaissé le Goldorak/Alien design au profit d'un design plus historique.
  32. 6 points
    Bonjour à tous, Ce n’est pas toujours facile de se lever à l’aube le WE. Heureusement il y a des dimanches ou c’est plus facile que d’autres...
  33. 6 points
    Je pense qu’il faut conserver les pièces afin de pouvoir la remettre en état d’origine le cas échéant. ça vaut pour toutes autos ou moto ayant une vocation à être collection (fiat 500 / 250 swb et tout ce qu’il y a entre les 2 ) pour rouler encore avec nos anciennes dans 25 ans, je reste très très optimiste. il suffit que quelques pays sonnent le glas de l’automobile pour que d’autres nous tendent les bras en nous glorifiant afin de voir venir à eux nos rassemblements, notre argent, notre passion qui n’a pas de frontières au passage. Nos retraites, nos investissements... regardez quand Mr Hollande a voulu taxer à 75%, qui a sauté sur l’opportunité et en public pour faire venir tous les frenchies ? Les anglais. et qui fait des allègements fiscaux à nos retraités depuis des années si on s’installe chez eux? Le Portugal / le Maroc et je parle même pas de Andorre / la Suisse qui surfent à mort sur cette vague. donc oui la France est la Ferrari des pays européen mais une Ferrari dans les mains de guignols ça fait de la merde. donc soit ils se calment soit ils verront (et ça a déjà commencé, vous en connaissez tous comme moi) qu’on quitte la France, qu’on part payer nos impôts ailleurs (pareil pas moins) mais là où on ne nous casse pas les coui... du matin au soir avec l’énergie fossile et les restrictions de roulage. d’autant qu’il n’y a pas besoin de sortir de science politique pour comprendre qu’alimenter des millions de voitures électrique la nuit avec plus de centrales à charbon (ÉNERGIE fossile) pour la majorité des pays et pas des moindres (Allemagne / chine ...) et nucléaire pour les autres (France en prime) ne sera jamais écologique. Sans parler de la durée de vie des batterie (quelque soit la marque de l’auto) on jette tout au bout de quoi? 3/5/10ans maxi c’est ça. Ma healey de 62 et toujours roulante ma 512Tr de 92 est au top de sa forme ma 355 de 96 idem. pourquoi les mettre au musée? pour produire de la Tesla / de l’hybride, de l’électrique alimenté à la centrale à charbon, au barrage hydraulique qui inonde les régions et détruit faune et flore locale... si les gens sont trop con pour comprendre ça alors perso, je n’ai plus rien à faire ici. Je vends ma boîte, j’apprends ou plutôt je fini d’apprendre quelques langues (affaire de 6mois) et je porte mon argent, mes impôts, ma passion, mes autos, mon savoir faire professionnel à ceux qui ont une petite écurie mais la tête bien faite. et pas ce flots d’opportunistes qui interdiront demain les œufs de pacques, les sapin de noël, les crèches, n’importe quoi à partir du moment où ça peut faire attirer à eux des sectaires minoritaire pour les élections. voilà j’ai tout dit et je vous invite à songer vous aussi à cette éventualité. la liberté a laquelle on aspire à l’avantage d’être juste quand on voit les raisons pour lesquelles les dirigeants cherchent à nous en priver.
  34. 6 points
    Humm, comment dire - j'ai 25 ans d'armée, 6500 heures de vol dans l'aéronavale pour mon pays et je ne demande rien à personne. Mais je n'ai jamais remarqué que la majorité des Français faisaient cette comparaison. Qui ferait sans doute plaisir aux morts et aux familles des opérations Barkhane en cours, Mali, Ex-Yougo etc. Je pense que je vais ralentir sur le Forum.
  35. 6 points
    Quand on fait une sortie que pour les F355 ou que pour les 360 Modena, beaucoup sont tenus à l'écart aussi. Pourquoi nous ne pourrions pas organiser une sortie entre Séries Spéciales ? On s'adresse à tous les propriétaires de Ferrari, on ne va pas en exclure parce qu'ils possèdent tel modèle. Comme indiqué, cette sortie ne remplace aucune sortie existante, elle vient en plus. Au vu des différents retours déjà obtenus, il y a de la demande sur le sujet. Et si nous pouvons attirer plus de modèles exclusifs sur les différentes sorties Ferrarista, tout le monde en bénéficiera. Evidemment il y aura toujours des gens pour critiquer, mais au moins on essaie des choses, et si on se plante, on apprend. "L'esprit Ferrarista des origines", c'est que tous les propriétaires passionnés sont les bienvenus, peu importe leur Ferrari, la moins chère du marché ou la plus chère, à plusieurs millions. C'est qui tu es qui importe, un vrai passionné d'automobiles ou pas. S'il y a de l'intérêt, il est possible que le même type de sortie soit proposé ensuite pour les V12 seulement, ou que pour les Ferrari de plus de 30 ans, ou ... à voir selon l'intérêt suscité.
  36. 6 points
    Les Ferrari 550 Maranello et Ferrari 575M sont des Ferrari très désirables : le fameux V12 Ferrari à l'avant, pour une grande voyageuse à un tarif raisonnable, qui a été élue meilleure auto de la décennie en 2004 par le magazine EVO. Elle reste une Ferrari et ne doit pas s'acheter comme une Clio. Avec les années, les problèmes éventuels sont mieux connus, et les propriétaires, sur le long terme, de ces autos sont les mieux placés pour vous en parler. @philM se plie à l'exercice afin de vous faire découvrir sa Ferrari 575M et les enseignements tirés de cet achat. @Franck : Quel est ton parcours automobile et pourquoi avoir choisi cette Ferrari ? Quelle est en ton utilisation ? Depuis combien de temps ? @philM : Mon parcours automobile a été dominé par les nécessités du quotidien même si on peut considérer que rouler en Alfa Romeo 147 rouge relevait du même désir de voiture italienne. Concilier budget restreint et habitabilité restait la base. Ma passion pour Ferrari datait de l’adolescence avec une période de « spotting » (le terme n’existait pas vraiment à l’époque) qui me permettait par ailleurs d’exercer mon attrait pour la photographie. Il en est resté un lien pour l’automobile sans doute plus esthétique que tourné vers la performance. Je suis ensuite arrivé à un âge où les besoins automobiles étaient moins contraints par le quotidien et les revenus plus confortables. La question d’avoir une Ferrari s’est alors à nouveau posée. Internet a été un élément déterminant dans cette « aventure », d’abord avec le blog d’un américain qui avait acheté une Ferrari F355 et montrait que ça n’était pas délirant sur le plan financier. Cela reste tout de même le principal frein dans cette histoire … J’ai donc cherché d’autres blogs sur le même sujet et j’ai trouvé un petit français (un certain Franck) qui racontait l’histoire de son achat et qui le partageait également sur un forum automobile généraliste avant de créer son propre forum : Ferrarista était né et je m’abonnais dès sa création. J’hésitais initialement entre une F355 et une 360 Modena, me « voyant » davantage dans une berlinette. Lors d’une discussion avec un autre membre du forum ( @dragon1964) j’expliquais que j’envisageais essentiellement une utilisation de type grand tourisme. Je l’entends encore me dire « et pourquoi pas une Ferrari 550 Maranello ? ». Quand on sait à quelle point j’aime l’esthétique de la Ferrari Daytona, on peut se demander pourquoi je n’y avais pas pensé tout seul, sans doute un peu intimidé par le V12 et le côté « sérieux » du modèle. Je me suis donc orienté vers la Ferrari 550 Maranello souhaitant plutôt une boîte manuelle, un peu inquiet quant à l’avenir de tout ce qui dépend de l’électronique. A l’époque une Ferrari 550 Maranello se trouvait entre 45 000 et 50 000 €. Quand j’ai enfin réuni le budget, le marché s’est mis à bouger, les prix à monter. Il suffisait d’appeler pour se renseigner sur une annonce pour que la voiture prenne 10 000 € … Je me suis trouvé dans l’urgence de concrétiser et finalement on m’a proposé une Ferrari 575M boîte F1 qui entrait (presque) dans le budget et je l'ai acquise en novembre 2014. @Franck : Quels étaient tes critères d’achat pour cette Ferrari et comment as-tu trouvé cet exemplaire ? @philM : Il fallait évidemment que la combinaison de couleur me plaise. J’avais bien quelques idées mais je pense qu’il faut voir l’auto en vrai pour se faire une idée juste et ne pas se focaliser sur une combinaison avec le risque de passer à côté du coup de foudre ! Il ne s’agissait pas d’un investissement, aucun critère en rapport avec une éventuelle revente n’est entré en considération. Je voulais une voiture pour rouler avec et la garder donc il fallait qu’elle soit en bon état mécanique, pas de gros frais à prévoir à court terme, en bon état esthétique mais je ne cherchais pas une voiture de concours, ni peu kilométrée, ni particulièrement optionnée. Je surveillais évidemment toutes les annonces du net et j’avais repéré une Ferrari 575 Grigio Titanio vendue par un particulier dans ma région. Je préférais acheter à un professionnel. J’ai parlé de cette annonce à Colombo Challenge à Gemenos et quelques jours plus tard ils me l’ont proposée, révisée et garantie. @Franck : De suite après l’achat, qu’est-ce-qui t’a le plus marqué au volant de cette Ferrari ? @philM : J’avais déjà conduit une Ferrari 550 Maranello avant celle-ci (merci à @killer84 de m’avoir fait essayé sa Ferrari 550). Ce qui surprend le plus au début est la facilité de conduite, c’est une auto moderne, aucune difficulté d’adaptation pour rouler normalement. On découvre ensuite rapidement à quel point il est facile d’arriver à des vitesses inadaptées au contexte répressif actuel … Ce qui surprend également est l’impression de relative légèreté de la voiture grâce à la puissance et au couple du V12 et à la précision de la direction. @Franck : Peux-tu nous parler des coûts induits pour une utilisation normale de cette Ferrari (assurance, entretien annuel, grosse révision, imprévus, etc.) ? @philM : Les tarifs dépendent évidemment des prestations réalisées précisément et du garage qui effectue les interventions. L’entretien courant et certaines pannes sont accessibles à un amateur suffisamment équipé et informé mais l’appel à un professionnel équipé de la bonne valise est indispensable en cas de code défaut et globalement souhaitable, compte tenu du coût potentiel de la moindre erreur. J’ai fait 30 000 km en 6 ans. J’ai payé 500 € de carte grise en 2014 (aujourd’hui ça me coûterait 7200 € …). Pour l’assurance je suis à 110€ par mois sans limitation de kilométrage. Une révision standard coûte environ 1 000 €. Une distribution environ 4 500 €. Réfection des trains roulants avant (toutes les rotules et tous les silent-blocks) 3 500 € Amortisseurs avant 3 500 à 4 000 € 2 pneus arrière environ 500 € montés Pas eu à changer l’embrayage pour l’instant (39 % d’usure à l’achat et je dois être à 50 %) Consommation moyenne, environ 18 l/100 km (13 l/100 sur autoroute à 110 sous la pluie avec madame, 25 l/100 pour une sortie Ferrarista …) La Ferrari Maranello n’est pas une voiture très chère à l’achat à environ un tiers du prix neuf initial. Elle a fini de décoter mais son prix est toutefois très impacté par les nouvelles taxes. Le coût de l’entretien courant n’est évidemment pas bon marché mais pas exorbitant pour ce type de véhicule non plus, notamment du fait d’une accessibilité correcte : pas de nécessité de sortir le moteur pour les interventions de base ou le changement des courroies. C’est une voiture globalement fiable mais les pièces détachées sont en général chères et chaque imprévu peut évidemment faire rapidement grimper la note. Compter sur une moyenne de 3 000 à 4 000 € par an sachant que ça peut être 1 000 € une année et 10 000€ l’année suivante … @Franck : Et si c'était à refaire, que changerais-tu ? Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un recherchant cette Ferrari ? Quels sont ses défauts ? A quoi faire attention ? Quelles améliorations peuvent être à prévoir ? @philM : Pour l’instant je n’ai aucun regret concernant mon achat, la Ferrari 575M correspond parfaitement à l’utilisation que je souhaitais en faire. Des voyages en Italie principalement, souvent plusieurs milliers de kilomètres en quelques jours dans une auto qui, certes, communique beaucoup de sensations mais reste confortable pour le conducteur comme pour le passager. Bien sûr il est préférable de la faire rouler régulièrement et les routes de campagne ne lui font pas peur. L’agilité de la voiture reste surprenante malgré son gabarit. La Ferrari 575 n’est, à mon avis, pas une auto pour faire du circuit, en freinage acier du moins. Cela n’est pas non plus une auto pour investir, ou même pour un achat revente à court terme. Le conseil pour quelqu’un qui chercherait une Ferrari 575, et qui voudrait rouler avec, est de ne pas se focaliser sur le kilométrage mais plutôt sur l’historique et l’entretien réalisé. La date de la dernière distribution, l’usure de l’embrayage sont des choses faciles à connaitre. Estimer l’état des trains roulants demande davantage d’expertise et essayer plusieurs Ferrari 575 est évidemment préférable. Parmi les défauts connus, on retiendra les fameux plastiques qui deviennent collants, le cuir du tableau de bord qui peut plisser. La boîte F1 n’est pas d’une grande rapidité mais son utilisation reste agréable et ludique et ne semble pas souffrir de problèmes récurrents. Le freinage « acier » est correct sans plus. Il peut être amélioré. Une version Handling GTC propose le freinage carbone céramique. Des kits de gros freins aciers existent mais nécessitent des jantes 19'. Le gabarit de la voiture nécessite quelques précautions, pas tant pour la hauteur de caisse qui d'origine est suffisante pour ne pas "toucher" partout mais davantage pour sa largeur et le rayon de braquage, qui imposent quelques précautions, notamment dans le choix des parkings lorsqu'on voyage. @Franck : Comment utilises-tu Ferrarista pour ton expérience avec ta Ferrari ? Que t'apporte la communauté Ferrarista ? @philM : Ferrarista m’a permis d’affiner mon choix sur le modèle le plus adapté à mes envies et mes contraintes. C’est également une mine d’information sur chaque modèle et la Ferrari Maranello ne fait pas exception. Le forum m’a surtout permis de rencontrer des passionnés dont certains m’ont même permis d’essayer leur auto et plus encore certains sont devenus des amis. Cela m'a également donné l'occasion de découvrir des activés liées à l'automobile différentes de mes aspirations initiales (pilotage sur circuit, karting, simulateur de pilotage) ou permis de découvrir des garages incroyables. Aujourd'hui Ferrarista est pour moi un forum sur lequel je viens me détendre, me tenir informé des nouveautés. J'essaie d'y partager mon expérience dans l'idée que ça pourra servir à d'autres comme cela a pu m'aider par le passé. @Franck : Un très grand MERCI à toi @philM pour tous ces détails concernant les Ferrari 550 Maranello et Ferrari 575M ! Je pense que beaucoup, comme moi, auront appris des choses en lisant ton récit. Envisagez-vous d'acheter ce modèle de Ferrari ? Avez-vous des questions par rapport aux Ferrari 550 Maranello et Ferrari 575M ? Etes-vous possesseur d'un de ces modèles, et qu'est-ce-qu'il serait intéressant d'ajouter à propos de ces Ferrari ? Si cet article vous a plu, vous aimerez aussi : - Essai longue durée : Le Ferrari 360 Modena de Boz352 - Essai longue durée : la Ferrari 612 Scaglietti de Pierre Le Grand - Essai longue durée : la Ferrari F12 de Trois Cinquante Cinq - Essai Longue durée : 20 mois et 14 000 kilomètres en Ferrari 550 Maranello
  37. 6 points
  38. 6 points
    Voici ma participation: Février: Mondiale de @Hub56 Avril: 355 de @Biturbo Juin: 360 de @hemono Juillet: 360CS de @askim2 Aout: 599 de @camille Octobre: 488 Pista de @kani56 Décembre: F50 de D
  39. 6 points
    Rien de surprenant , c est la plus pure expression de la mentalité Francaise ! Les memes qui jouaient au foot l après-midi plutot que d aller à l école, les memes qui critiquent leur chef d entreprise à longueur de journée mais qui sont incapables de prendre le moindre risque et de le devenir, les memes qui bouffent des hamburgers toute la journée devant la tv mais qui se demande pourquoi ils ne baisent pas un top model le soir venu, les memes qui... Bref, il y a une expression que j aime bien mais que la majorité ne connait pas en France, apparement... : " tu auras la vie que tu mérites " !!!
  40. 5 points
    C etait top Stephane, on a vraiment passé de supers moments ! Génial d etre en passager dans ta F 12 sur le circuit du Luc , quel coup de volant fabuleux !!! et 1000 fois merci pour tes conseils très très avisés Ca serait quand meme bien qu on ait un pilote Ferrarista au 24 H du Mans l année prochaine, et si certain membres ici chef d entreprise souhaite partager un partenariat avec toi, je les incite vivement a se rapprocher de toi !!! Je vais d ailleurs ouvrir un post à cet effet ...
  41. 5 points
    La clientèle de Ferrari est polymorphe avec de nombreux sous-segments (neuf et occasion, prix, géographie etc…). Au delà de la question métaphysique de la pérennité de l’automobile, il me semble que l’objectif principal de Ferrari aujourd’hui est de VENDRE en milkant la marque au maximum, sans trop se préoccuper du devenir à très long terme de son métier historique (première marque au monde en terme de reconnaissance, toutes industries confondues, selon de nombreux panels). C’est simple: un SUV Ferrari peut se vendre? Alors on fait un SUV, une voiture iconique en petite série numérotée peut se vendre 1.7Mio€ pièce avec une marge de malade? Alors on fait la SP1 et la SP2. Des fringues Ferrari pourraient se vendre? Alors on fait du PAP…. Etc etc…C’est triste mais c’est comme ça. Il faut maximiser le stock de RACE, point barre. Je crains que les passionnés de ce forum ne constituent pas un échantillon représentatif de la majorité des clients Ferrari (surtout dans le neuf). Sans manquer de respect à qui que ce soit, les motivations premières de nombreux acheteurs de par le monde ne sont pas toujours la passion, l’histoire, les sensations et les émotions (suivez mon regard…) Je ne suis pas devin mais je n’ai aucun doute que la 296 GTB se vendra, ainsi que le Purosangue (encore moins de doute pour celui-là -cf le succès de l’Urus…), parce que ce sera, comme toujours, la dernière nouveauté avec un badge Ferrari. Combien de temps cela peut-il durer? Vont-ils finir par tuer le mythe et la passion? Aucune idée en ce qui me concerne, mais je reconnais que, à ce jour, la magie Ferrari opère toujours sur moi. Pas avec la SF90 certes, mais quand je vois l’effet que me font la vue et le son de ces 16 Ferrari dansant à travers les Alpes pendant ces 3 jours de rêve, je me dis que ma maladie n’est pas près d’être guérie . Donc profitons un maximum de ces autos qui nous font vibrer, continuons de nous chicaner sur les derniers modèles (rien que l’intensité de ces échanges prouve la passion que nous avons pour Ferrari) et on verra bien… Carpe idem
  42. 5 points
    La SF fait 1570 kg soit 1630 avec le plein........ je sais pas où vous avez trouvé ce genre de chiffre la 812 gts fait 1720 kg à vide....... une f12 1530 kg à vide...... la partie qui pèse le plus c’est le moteur et quand on veut plus de cylindres...... la seule qui fait vraiment mieux c’est la 488 pista.... avec moins de 1400kg..... mais cela ne vous conviendra pas c’est un v8..... la SF 90 met 2 s sur un tour à la 488 pista à maranello qui elle même avait battu le record de la piste..... pour une auto trop lourde qui ne freine pas et qui a du mal à prendre les courbes...... c’est pas mal. parfois il faut être sérieux. Mon papa a été pilote de rally pro..... j’ai grandi dans un garage et j’ai 25 ans de circuit...... pas sur Ferrari car à l’époque dans le monde du pilotage on disait que c’était des voitures de « vieux ». J’ai piloté au départ des voitures de rally car c’était ce que j’avais sous la main et pas les moyens de m’offrir de voiture de sport.... mon pseudo veut vraiment dire quelque chose. J’ai encore une 205 turbo 16 du championnat de France. Quand j’ai eu les moyens j’ai eu des porsches 911 dont certaines étaient exclusivement utilisées pour la piste..... je pense être modestement qualifié pour juger une auto..... la SF90 c’est ce qui ce fait de mieux niveau performance chez Ferrari, je ne connais personne à l’usine et je ne parle pas italien mais je reste dubitatif sur les dires de certains. personnellement je comprends la nostalgie de certains notamment sur la sonorité ou le design, achetez donc des classiques je vous souhaite tout le plaisir du monde avec. Neandertal et cromagnion ont bien coexisté un temps et le futur fera son choix. Pour les 1000cv je retourne l’argument pourquoi rouler en Ferrari quand un dacia Sandero de 90cv est adapté aux contraintes de législation française. Pourquoi rouler en f12 berlinetta..... de 740 cv, pour passer inaperçu à Lidl sans doute? je suis prêt à entendre toutes les critiques...... ou les encouragements de certains que je remercie. Mais il faut un minimum de sérieux dans l’argumentation......
  43. 5 points
    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1488690234661320&id=496121200584900&sfnsn=scwspmo
  44. 5 points
    La Ferrari 360 Modena est très appréciée comme première Ferrari parce qu'elle est réputée fiable et qu'elle a fait rentrer Ferrari dans la modernité, avec plus d'espace intérieur et la possibilité d'une utilisation au quotidien. Pour autant, comme pour toute Ferrari, trouver un bel exemplaire peut s'avérer compliqué. Les Ferrari 360 Modena ont désormais 20 ans et le nombre produit reste relativement limitée. Comment trouver un bel exemplaire ? Que regarder ? A quoi vous attendre sur la durée ? @Boz352 vous dit tout car il est passé par là et l'histoire qu'il vous raconte pourrait être similaire à la vôtre. @Franck : Quel est ton parcours automobile et pourquoi avoir choisi cette Ferrari ? @Boz352 : Je ne vais pas être très original, mais d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été attiré par les voitures, au point de me rappeler les modèles des premières petites voitures que j’ai eues en main lorsque j’étais à la maternelle. Je ne sais pas bien d’où c’est venu car personne dans ma famille n’y portait un grand intérêt, à part un oncle Alfiste avec qui j’ai eu mes premiers tours de manège. Ma première rencontre avec Ferrari s’est faite lorsque j’ai reçu une Ferrari 308 Matchbox en Rosso Dino. Je devais avoir 4/5 ans. Un coup de foudre pour ses lignes. Mes premiers Francs sont allés dans une Ferrari 512BB bleue Burago au 1:43 quand je devais avoir 6 ans. J’ai toujours ces voitures, et elles sont un peu l’initiatrice d’une collection qui ne cesse de doucement grandir depuis (mais au 1:18 en ayant évidemment commencé par les Burago). Enfin, en 1984, mon père nous a fait “monter” en famille sur Paris (j’habitais dans l’Ouest de la France) le week-end du salon de l’auto pour l’y rejoindre car la société où il travaillait exposait des camions, et là ça a été le vrai choc quand nous nous sommes retrouvés devant le stand Ferrari où trônait la Ferrari Testarossa. Je me rappelle que c’était déjà noir de monde. C’était la première fois que je voyais des Ferrari en vrai et je n’avais pas été déçu ! Par la suite j’ai fait faire de nombreux détours par les garages Ferrari à Mamer lorsque nous partions en vacances, et grâce au père passionné de copains passionnés j’ai eu la chance d’une visite privée de la collection Bardinon au Mas du Clos et de plusieurs week-ends aux 24 Heures du Mans. C’est là, en voyant des types dormir dans leur Ferrari Testarossa ou dans leur canadienne plantée devant leurs Dino ou Ferrari 308 que je me suis dit qu’un jour je devais vraiment faire la même chose avec mes potes ! Puis, au cours des années, sont venus ma première rencontre avec un propriétaire ami de la famille (quelle surprise le jour où il m’a montré sa carte du Club Ferrari France), un premier essai en passager dans une Dino 246 GT, puis un peu plus tard le premier essai au volant d’une 575 Maranello. Mon parcours automobile en tant que tel n’a pas été compliqué. Ma première voiture neuve a été une Peugeot 206 CC 2.0 Roland Garros en 2002. J’hésitais avec une 406 coupé V6 d’occasion mais ce n’était pas raisonnable. Puis j’ai eu 2 familiales. Fin 2008, j’ai commencé à regarder pour une voiture passion, qui se devait d’être une Ferrari, quitte à rentrer par la petite porte pour des questions de budget, et j’ai finalement trouvé une Ferrari Mondial T Française, noire intérieur beige, en Angleterre. Grosses émotions en allant la chercher en hiver chez Joe Macari, surtout quand la neige s’est mise à tomber sur le trajet me ramenant à l’Eurotunnel. J’ai gardé cette voiture presque 6 ans. Et je suis tellement content d’avoir osé franchir le pas à l’époque, et qu’elle m’ait permis de mettre le pied à l’étrier et de faire tant de rencontres incroyables dans le monde Ferrari ! Pour la remplacer, mon choix s’est assez vite orienté vers la Ferrari 360 Modena. Dans mon budget, je cherchais une auto plus moderne, en berlinette cette fois. Ce n’est pas une voiture qu’y m’avait particulièrement marqué à sa sortie - je la trouvais grosse, globuleuse - mais, plus ça allait, plus je la trouvais belle, avec son design sobre, sensuel, intemporel alors que d’autres modèles marquaient plus leur temps. @Franck: Quelle en est ton utilisation ? Depuis combien de temps ? @Boz352 : J’ai trouvé ma Ferrari 360 Modena au printemps 2015. Depuis que je l’ai, j’essaye de rouler assez régulièrement pendant les beaux jours, généralement avec des groupes d’amis ou en club, pour des balades à la découverte des magnifiques routes et paysages du Luxembourg. J’espère d’ailleurs bien y organiser une journée Ferrarista en 2021 (2020 ayant été un peu compliqué, même si j’ai finalement plus roulé que d’habitude) pour les faire découvrir à d’autres membres du forum. Une fois tous les 2 ans, je la prends aussi pour le week-end du Mans Classic, en camping et avec des amis. Y retrouver les membres de Ferrarista n’a pas pu se faire cette année, mais je garde espoir que nous pourrons remettre cela à l’an prochain ! Comme pour la Ferrari Mondial, la Ferrari 360 Modena a aussi mis 2 ou 3 fois les roues sur le circuit de Spa dans le cadre des Ferrari Owners Days, pour moi dans un contexte de découverte. J’adore ça, c’est vraiment addictif, mais je suis toujours un peu frileux à l’idée des conséquences d’une erreur de trajectoire. Bien sûr il m’arrive aussi de la sortir seul pour la faire rouler un peu. Au final c’est une utilisation exclusivement plaisir, avec en moyenne 2 000 km par an, et souvent liée à une activité sociale autour de la passion pour la marque ou les voitures de sport. @Franck : Quels étaient tes critères d’achat pour cette Ferrari et comment as-tu trouvé cet exemplaire ? @Boz352 : On va dire qu’au début de ma recherche, je n’étais pas bien fixé, mis à part un budget et un kilométrage maximum, et une voiture d'origine. J’ai donc commencé par regarder un peu toutes les Ferrari 360 Modena selon ces deux critères basiques et qui sortaient sur les sites spécialisés en Europe. Je ne pouvais pas me limiter au Luxembourg… ça aurait fait trop peu de choix, et ayant déjà importé la Ferrari Mondial, je n’étais pas inquiet pour les démarches administratives. Avec le temps j’ai resserré mes critères. D’abord sur un coupé, puis elle devait ne pas être rouge, mais si possible bleue, idéalement TDF ou NART, ou grise. Pour l’intérieur, pas d’à priori, il fallait que le combo me plaise. Quant à la boîte, je me suis mis à privilégier les boîtes manuelles dans ma recherche. A la fin, si on ne cherche pas une rouge, je pense qu’il vaut mieux rester un peu flexible et opportuniste face à ce qui se présente. Quant aux options, il n’y a pas de très grandes possibilités sur les Ferrari 360 Modena, mais les Scudetti sont pour moi une belle option à avoir ! Evidemment, lorsque j’ai commencé à repérer des modèles, je me suis alors intéressé à leurs historiques et entretiens, et à la présence du COC. En parallèle j’ai évidemment commencé à fouiller plus la section des Ferrari 360 sur le forum de Ferrarista pour y glaner des informations et en apprendre plus sur le modèle et les retours d’expérience. J’y ai lu les annonces actuelles et passées, mais aussi des posts de présentation des membres ayant une Modena. Finalement, en regardant un site d’annonces Français, je suis tombé sur une Ferrari 360 Modena manuelle, qui répondait à pas mal de mes critères malgré cette couleur Grigio Alloy qui n’avait pas forcément retenu mon attention au premier abord. La voiture m’était familière et j’ai effectivement retrouvé sa trace sur le Forum, avec pas mal de photos et de détails sur l’entretien que venait de faire son propriétaire. La couleur de la voiture, surtout combinée à un intérieur full cuir singulier a commencé à faire son travail sur moi. J’ai finalement contacté le propriétaire pour en savoir plus sur l’historique de la voiture qu’il n’avait que depuis peu et recevoir le dossier de factures. J’ai ensuite recoupé les informations des personnes qui connaissait la voiture, avec le garage indépendant qui l’avait entretenue les dernières années en Belgique, et avec Ferrari FM qui la connaissait aussi (d’origine Luxembourgeoise). Finalement nous nous sommes mis d’accord avec le vendeur sur le prix et une expertise, et je suis donc allé chercher la voiture en Avril 2015. @Franck : De suite après l’achat, qu’est-ce-qui t’a le plus marqué au volant de cette Ferrari ? @Boz352 : C’est une voiture très facile à appréhender. Je n’avais jamais conduit de Ferrari 360 Modena auparavant, donc ça a été une découverte totale lors de mon retour depuis le centre de la France vers le Luxembourg. Je dirais que les premières choses marquantes ont été la facilité d’utilisation de la boîte manuelle et le confort général de la voiture. L’embrayage n’est pas trop dur, les rapports passent très bien aussi bien à chaud qu’à froid. Sur un long voyage, c’est vraiment une bonne GT, avec plein de rangements entre le coffre et l’espace derrière les sièges. Ensuite, assez rapidement quand même… sans doute dans l’heure, j’ai découvert cette deuxième facette lorsque l’auto étant à température, vient le moment de pousser un peu plus les rapports. Et franchement il faut monter dans les tours car en dessous de 4500 tr/min il ne se passe quand même pas grand-chose, mais dès que l’on passe ce cap, on sent que la voiture prend vie et en redemande. Je m’étais imprégné de vidéos de Ferrari 360 Modena passant dans des tunnels et avait un peu fantasmé sur le bruit de l’auto … et bien je n’ai pas été déçu ! La sensation de poussée est décuplée par la bande son jubilatoire du V8 40 soupapes. C’est un facteur tellement important dans le plaisir que peut procurer une voiture, et la Ferrari 360 Modena est juste au top au niveau des sensations qu’elle donne à ce niveau-là ! Jusqu’à il y a peu, la voiture avait son échappement d’origine avec seulement les valves ouvertes, et je trouve que c’est déjà exceptionnel. Enfin pour la tenue de route, la voiture ne m’a jamais pris par surprise, et je me suis rapidement senti en confiance. @Franck : Peux-tu nous parler des coûts induits pour une utilisation normale de cette Ferrari (assurance, entretien annuel, grosse révision, imprévus, etc.) ? @Boz352 : Déjà, ce que je peux dire, c’est que ma tension artérielle à l’évocation de ce sujet a baissée en passant de la Mondial T (donc dépose moteur pour les courroies), à la Ferrari 360 Modena, qui est une voiture plutôt fiable et qui ne nécessite pas la dépose moteur lors du changement des courroies. Mais commençons par l’assurance : je suis dans un pays où elles ne sont pas particulièrement bon marché par rapport à la France, et tourne donc autour de 1 700€ annuels en casco avec une limite de 5 000 km/an. Autre particularité par rapport à la France, il y a des taxes annuelles qui pour la Ferrari 360 Modena sont à un peu plus de 400€. Pour l’entretien courant, je la fais suivre annuellement au garage Ferrari qui est voisin de chez moi - qui toutes marques confondues est littéralement le garagiste le plus proche de la maison, donc petites et grandes révisions, courroies, et imprévus (silent bloc de support de boîte, rotule de direction). Difficile de donner les coûts exacts à l’instant t, d’autant plus que le taux horaire semble augmenter rapidement avec chaque année qui passe. Mais pour donner un ordre de grandeur disons que l’on se situe à 700€ pour une petite révision, 1500€ pour une grande et 2500€ pour les courroies en étant un peu conservateur. Pour les courroies, elles seront de nouveau faites à la sortie de cet hiver - elles étaient prévues cette année après 4 ans mais avec la situation sanitaire le timing a été un peu décalé. En plus de ce plan d’entretien régulier, j’ai aussi remplacé les pneus (950€), les freins (disques et plaquettes - j’ai fait l’achat des pièces et le montage a été fait par un copain qui s’occupe de voitures de sport - 800€). Enfin comme beaucoup, et sur pas mal de Ferrari, j’ai eu le voyant slow-down qui s’est affiché, et j’ai acheté et remplacé moi-même les 2 boîtiers Centraline qui étaient toujours ceux d’origine (environ 750€). Si je résume un peu tous les coûts de mes factures sur les 5 dernières années, je suis sur une moyenne d’environ 2 500€/an pour l’entretien, les consommables, les imprévus, en ayant une bonne partie faite chez Ferrari, et 2 200€/an en CT, taxe et assurance au Luxembourg. @Franck : Et si c'était à refaire, que changerais-tu ? Quels conseils donnerais-tu à quelqu'un recherchant cette Ferrari ? Quels sont ses défauts ? A quoi faire attention ? Quelles améliorations peuvent être à prévoir ? @Boz352 : Je ne pense pas que je changerais grand-chose. C’est une voiture vraiment fiable et j’ai trouvé un exemplaire qui me convient parfaitement. La boîte manuelle était pour moi le bon choix car je trouve que ça reste totalement dans l’esprit analogique de la voiture, et qu’avec une boîte F1 j’aurais aussi tendance à comparer avec la production actuelle et serait déçu. Je préfère du coup le meilleur de l’ancien monde. Pour le reste, la mienne est plutôt typée GT avec le cuir étendu, le passe-poil bleu clair, et cette couleur, ce qui me va très bien, même si l’usage en est plus petites balades dynamiques que longs trajets. Je rêve quand même d’essayer une Challenge Stradale. Je la trouve classe comme cela. Je pense qu’un futur acheteur doit regarder ce qu’il cherche dans sa configuration - ce type là ou une rosso plus sportive, avec grille, baquets, etc… Et aller en voir plusieurs pour se conforter dans son idée - et se faire une idée de l’état des véhicules sur le marché. Maintenant si je dois mettre le doigt sur quelques défauts, je dirais le manque de couple à bas régime (l’extase est dans les tours), un freinage qui pourrait être plus mordant (et grince parfois…) et une direction qui pourrait être plus directe. Mais bon, on commence aussi à être habitués aux voitures modernes et à juger des voitures de 20 ans par rapport aux standards actuels. Il faut aussi bien prendre le temps de laisser la voiture monter en température, comme pour toute voiture. Elle est un peu rugueuse à froid, mais lorsqu’on est patient, tout se met en place et la voiture demande à aller dans les tours. Elle est vraiment à l’aise en conduite dynamique. Finalement, je m’étais dit au début que je la garderais 4-5 ans avant de changer pour un modèle plus récent, plus puissant, plus tout, avec un rajout selon mes moyens, et je suis aujourd’hui bien embêté lorsque je regarde les possibilités qui s’offrent à moi, ou que je ressors de l’essai d’une Ferrari plus contemporaine. Je réalise que je n’ai pas forcément besoin de plus de puissance, que ça va trop vite en étant trop facile, trop parfait, et que je ne retrouve plus certains plaisirs que la Ferrari 360 Modena distille (toujours cette sonorité et ce moteur atmosféérique). Du coup, je ne me sens toujours pas prêt à la vendre et crois bien que je vais la garder beaucoup plus longtemps que ce que je pensais ! Et peut-être plutôt lui chercher de la compagnie… La seule chose que j’ai changée, il y a peu, est l’échappement. Un ami m’a proposé un échappement “Challenge Stradale” et l’occasion se présentant j’ai franchi le pas car cet échappement me permettait de rester stock et homologué. La Ferrari 360 Modena n’était pas particulièrement aphone avant, mais le son est maintenant juste bestial ! Le ressenti de la voiture est complètement différent, c’est beaucoup plus agressif et surtout je ne roule plus que fenêtres ouvertes, en prenant soin de choisir des itinéraires avec parois rocheuses ou tunnels. @Franck : Comment utilises-tu Ferrarista pour ton expérience avec ta Ferrari ? Que t'apporte la communauté Ferrarista ? @Boz352 : Ferrarista est une source précieuse d’informations sur un peu tous les modèles. Les retours d’expérience de propriétaires sont clés pour se faire une idée de la fiabilité ou du ressenti de tel ou tel modèle, et m’a aidé à orienter ma décision d’aller vers ma Ferrari 360 Modena lorsque j’ai voulu changer ma Ferrari Mondial il y a 6 ans. Indirectement j’y ai aussi trouvé ma voiture… ce qui n’est pas la moindre des choses ! Depuis que j’ai la voiture, je regarde toujours régulièrement les retours par rapport à des problèmes techniques rencontrés par d’autres propriétaires, ce qui, le cas échéant, peut aider sur des diagnostiques, ou au moins donner une idée des choses à surveiller et des pannes qui pourraient se produire. Après, évidemment, j’apprécie beaucoup l’aspect communautaire du site. M’y connecter et vérifier les nouvelles fait partie de ma routine journalière. L’intérêt de rouler en Ferrari est pour moi très lié au fait de pouvoir partager ce plaisir entre membres de la famille Ferrari, possesseurs et passionnés. Les événements “Ferrarista”, mais aussi les sorties régionales avec les amis du Belux et Grand Est, sont un must pour pouvoir se rencontrer et créer un lien avec les membres (sans parler de l’intérêt même des sorties - en ce qui me concerne Le Mans Classic ou les 70 ans à Maranello qui étaient juste fabuleux). Enfin on a aussi la chance d’avoir de nombreux artistes qui participent et partagent leurs talents, que ce soit la photo, le dessin, la maquette… ce qui enrichit aussi le forum. @Franck : Merci beaucoup @Boz352 pour tous ces détails concrets sur la vie avec une Ferrari 360 Modena ! Si vous songez à acheter une Ferrari 360 Modena, quelles autres questions aimeriez-vous poser à @Boz352 ? Si vous possédez une Ferrari 360 Modena, quelles autres informations vous paraissent intéressantes à transmettre à un futur propriétaire ? Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi : - Essai longue durée : la Ferrari F355 de LeMans65 - 20 membres fêtent les 20 ans de la Ferrari 360 Modena - Essai longue Durée : la Ferrari Challenge Stradale de Dragon1964 - Essai longue durée : 25 000 kilomètres en Ferrari 360 Modena
  45. 5 points
  46. 5 points
    Il était temps ! Alors que j'étais (presque ) à l'origine du retour du calendrier Ferrarista lorsque le mois dernier j'ai publié sur "mon garage" une photo de la 348 sur fond de massif de l'Esterel, par négligence, je n'avais pas publié plus tôt mes photos de participation. En voyant la qualité des images déjà publiées, j'ai pensé sortir des sentiers battus : - pour la 348, certains réclamaient des photos de moteur, et bien les voila servis : une photo graphique de "ma culasse" lors de la réfection du moteur. Le coeur d'une Ferrari ! - pour les V12, une presque banale Testarossa avec l'originalité du lightpainting... - et pour ce qui est de la 328, je m'écarte un peu puisqu'il figure 2 voitures, mais bon la 328 au 1° plan. Cette photo me tient à coeur car ce sont deux 1° main avec lesquelles nous totalisons à ce jour, sur 3 générations, 240.000km et 60 années cumulés !
  47. 5 points
    P’tite histoire du samedi soir pour détendre l’atmosphère et pour fêter mon premier carton rouge pas sur que je reste longtemps parmi vous Grosse info sur le COVIDCe Covid 19 a dû être inventé par une femme…Il a réussi simultanément à suspendre le football, fermer les bars et tenir les maris à la maison.-Après un mois de confinement en couple, les gilets jaunes demandent la retraite à 75 ans !-Le coronavirus est plus fort que les gilets jaunes :• Il fait baisser le prix des carburants,• Il est en train de régler le problème des retraites,• Il fait chuter la pollution de l’air,• Il fait baisser la délinquance,• Et en plus nous consommons français !-Ce qui est fou dans cette histoire, c’est qu’on va rester enfermés plus longtemps que Balkany, mais sans les millions…-Manger, canapé, dormir, caca, sortir un peu, manger, dormir, canapé…J’ai l’impression d’être un chat.-Le coronavirus n’a pas de jambes, il utilise celles des crétins qui n’ont encore pas compris.-Le nombre des verbalisés est supérieur au nombre des contaminés, ce qui prouve vraiment qu’on a plus de cons que de malades…-Quand le gouvernement parlait de l’isolation à 1 euro pour tous, je ne voyais pas ça comme ça…-Commander des masques deux mois après le début de l’épidémie, c’est comme commander des préservatifs le jour de l’accouchement…-Plus personne ne tient les barres dans le bus ou le métro. Après le confinement, les champions de surf vont avoir de la concurrence !-Mon mari m’a acheté une carte du monde et m’a donné une fléchette en me disant : Lance la fléchette sur la carte et, dès la fin du confinement, nous partirons en voyage là où elle tombera ». On va passer deux semaines derrière le frigo…-Ce virus est bien chinois : on est tous « cantonnais » à la maison et on « riz jaune ». Et en plus, on « nem » pas ça…
  48. 5 points
    Un nouvel article vient d'être posté sur Ferrarista avec un retour d'expérience très intéressant de @Glyde avec sa Ferrari 348 TB : Une belle histoire dont voici le lien : https://www.ferrarista.club/ferrari-articles/achat-et-revente_4/essai-longue-durée-la-ferrari-348-de-glyde-r609/ Bonne lecture et merci de commenter directement dans l'article.
  49. 5 points
    J'alimente à mon tour ce sujet très calme en ce moment.
  50. 5 points
    Franchement non, je préfère 100 fois une 430 f1 a une 360 bvm ou f1. Je dis juste qu’elle coute une blinde en entretien si on veut la maintenir en etat parfait. Beaucoup roulent avec un saucisson, silentblock mort, tirants rotules ayant du jeu, etc etc etc.. et pensent qu’une simple revision annuelle suffit sur ce modèle C’est une grave erreur .